Della Valle critiqué

0 0
Florence est une ville romantique. Par excellence. Du coup, lorsque les supporters contestent l'actuelle présidence, ils le font avec lyrisme.

Cette nuit, une immense banderole a été installée sur les portails du stade Artemio Franchi : « Même Dante, le poète divin, s'est exilé. Alors toi, tu espères quoi, illustre cordonnier » ont-ils écrit, attaque directe à Andrea Della Valle, patron du club et détenteur de la marque de chaussures Tod's. Le message est signé par le club Settebello, le plus antique de la Curva Fiesole.



Cette banderole n'est pas la première exposée au stade de Florence depuis le début de la saison. Il s'agit là d'un signe fort des supporters contre les dirigeants, preuve de leur mécontentement. Les tifosi sont en effet déçus par les prestations de l'équipe, 12ème au classement, et par le peu d'investissements faits cette année pour renforcer l'équipe.



Mihajlovic recevra le week-end prochain son ancien pote de la Lazio Diego Simeone, avec qui il remporta la Scudetto en 2002, pour un Fiorentina-Catane bien loin des sommets. Or, justement, «  il n'existe point de plus grande peine que de se remémorer, dans l'adversité, l'époque où l'on était heureux » . Signé Dante.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lahm en pleine déprime
0 0