1. // Mondial Féminines
  2. // Canada/France

Delie : « Mon modèle ? Ronaldo ! »

« Je me dépêche, l'attaché de presse me met la pression pour répondre à d'autres interviews. » Voilà pour la pression vue par Marie-Laure Delie, 22 ans, la buteuse des Bleues.

0 2
La France en a bavé pour battre le Nigeria (1-0).


Heureusement qu'on gagne à la fin parce qu'on a fait de gros efforts. C'était vraiment dur, l'adversaire mettait un impact énorme. Franchement, on ne s'attendait pas à jouer contre une équipe aussi performante. Bruno (Bini) n'a pas dit grand-chose à la mi-temps sinon qu'il fallait insister car on avait eu quelques occasions. En plus, il faisait trop, trop chaud. Bref, tout était réuni pour tomber dans le piège.

Tu marches sur l'eau : sixième but en trois matches !


J'ai énormément de confiance parce que je me sens bien dans le groupe. Je ne sais pas trop si j'ai la même réussite à l'entraînement mais je sais que la confiance de l'entraîneur est fondamentale pour moi. A partir du moment où ton entourage te manifeste un soutien aveugle, une partie du boulot est faite.

A quoi attribues-tu ta folle série ?


J'étais le joker de l'équipe pendant longtemps. Bruno me lançait en fin de rencontre et je marquais quand même. Il a fini par me titulariser en me disait : « Il faut que la série continue » et j'y suis arrivée. Je fais des paris avec lui. Avant le match amical en Belgique, il est venu me titiller : « Si tu es titulaire, il faut mettre un triplé » . Et voilà, trois buts de plus et une tape dans la main (rires).

Tu vas finir chez Jean-Michel Aulas...


C'est amusant que tout le monde dise ça (rires). Je suis déjà privilégiée avec mon contrat fédéral à Montpellier qui permet d'être concentrée sur le foot à 100%.

Tu as toujours joué au foot ?


J'ai pris ma première licence à l'âge de cinq ans et demi alors on peut dire ça ! Je n'ai pratiqué aucun autre sport.

Des modèles ?


Ronaldo mais le Brésilien ! J'adorais sa façon de prendre le ballon loin du but puis dribbler tout le monde jusqu'à la surface adverse. J'ai acheté toutes ses cassettes, je passais des heures à regarder ses gestes. J'ai regardé les femmes bien après et le sens du but de Marinette Pichon (112 sélections, 81 buts) m'a beaucoup impressionné.

A quel match faut-il s'attendre contre le Canada ?


Je pense que ça sera plus difficile que le premier match. La victoire initiale a donné confiance au groupe pour sortir du groupe de la mort. Pour moi, c'est vraiment le plus dense surtout qu'on retrouve les Allemandes chez elles au match suivant.

L'ambiance a l'air d'être détendue...


Vous dites ça parce qu'on a fait les soldes pendant quelques heures avant le match d'ouverture mais c'était notre après-midi de détente. Il y a vraiment une bonne ambiance dans notre groupe mais il ne faudrait pas se louper sportivement...

Propos recueillis par Mickaël Osganian

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Je ne suis que très peu le foot féminin (un peu plus depuis l'époque Marinette Pichon et les Lyonnaises), mais je doisa vouer qu'elles m'ont l'air très sympathiques!
A quand une itw dans le SoFoot magazine?
franchement, votre pub c'est ingérable là. Ça donne plus envie de venir vous lire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2