1. //
  2. // #108
  3. // EN KIOSQUE
  4. // SPÉCIAL NUMÉROS 10

Delamontagne : « Le foot devient du handball »

À l'occasion du numéro anniversaire des 10 ans, So Foot est allé sur les routes de France, à la rencontre des « numéros 10 de province » . Ces footballeurs français chargés d'éclaircir le jeu des équipes de D1 dans les années 80-90. Carnot, Lachuer, Moreau, Dedebant et... Patrick Delamontagne. Dont voici quelques extraits de l'interview, non publiés dans le magazine. Au menu: Tapie, le Brésil 70 et les étangs de Mayenne.

Modififié
Comment êtes-vous passé du foot aux agences immobilières ?
Mon patron est originaire du même village que moi. C’est une grosse agence régionale. Je suis arrivé comme ça, y’a vingt ans après ma carrière. Il m’a dit : « Viens voir comment ça se passe chez nous » . Et puis voilà.

Vous arrêtez en 91, c’est le moment où le foot commence à changer ou pas encore ?
Ça commençait mais ça allait encore. J’ai eu une bonne période. Quand on signait dans un club, on se disait pas : « Dans 6 mois je jouerai ailleurs. » J’arrivais d’un club amateur, à la campagne. Donc j’avais l’esprit terroir-club et c’était le plaisir de jouer qui comptait.

Le foot pour vous, ça démarre comment ?
J’étais à la Bouëxière, mon village, à 20 km de Rennes. Tout jeune j’allais aux matchs à Rennes avec mon grand père et j’ai tout de suite voulu être professionnel. J’ai commencé à jouer en minimes puis en équipe première à 16 ans. C’est là que j’ai été en équipe de France junior avec Larios, Battiston, Zénier, enfin toute la bande. On avait une super équipe en 75. Puis voilà c’est parti comme ça.

Déjà en numéro 10 ?
Ouais, je jouais 10. Après j’ai joué 8 mais aussi 7, 9, 11. Mais c’est vrai que j’étais un joueur offensif. Marquer des buts, faire marquer des buts, c’était plus ça. Quand je vois jouer Barcelone, c’est mon équipe préférée. Comme Nantes à l’époque. C’était le jeu quoi.

S’il y avait eu de l’argent, vous auriez pu faire toute votre carrière à Rennes ? C’était important l’ancrage breton ?
Oui, oui. Je pense que je serais resté plus longtemps. Après, on ne résiste pas aux gros clubs. Mais à l’époque on ne partait pas à l’étranger. Ça a été un peu mon regret. Si j’avais eu la possibilité de partir deux ans en Angleterre, je l’aurais fait. Pour l’anglais, la langue. Puis le golf, ça aurait été bien pour mon fils (il est joueur de golf professionnel, Ndlr). Puis moi j’avais joué à Monaco et à Marseille, et j’avais pas envie d’aller dans le sud… Je vais plutôt vers le nord ou l’ouest.

Pourtant l’Angleterre en terme de beau jeu, c’est pas le Brésil 70 ?
Ça aurait été pour vivre une expérience à l’étranger. Et puis les stades anglais c’est quand même sympa. Mais pour moi c’est toujours pareil hein. Ça joue en l’air. T’as quatre équipes et les autres savent pas jouer. C’est pour ça que les étrangers qui vont là bas mettent 20 buts, alors qu'ils les mettraient pas forcément en Espagne ou en Italie. Tout le monde dit que c’est le plus grand championnat européen. Pour moi, il est quatrième. La Ligue 1 est supérieure.

Qu’est ce que vous n’avez pas aimé dans le Sud ?
La mentalité. Je suis un nordique. Ou de l’Ouest. Enfin pas du sud quoi. C’est un peu superficiel, et il n’y a pas trop de valeurs. Marseille c’est l’enfer. Le problème, c’est que quand vous êtes à Marseille, quand ça ne va pas, vous ne pouvez pas vous en sortir. Vous n’êtes pas tranquille une seule seconde. Donc à la fin vous êtes vidé nerveusement, vous ne pouvez pas jouer. Il y avait les dirigeants, Tapie, les supporters, les journalistes, c’était infernal. Ça manque de tranquillité quoi. Les Bretons en général ont du mal. Comme les Marseillais qui vont dans le nord hein... Courbis a dit : « Le Nord, plus jamais » .

Quelles relations aviez-vous avec Tapie ?
Assez sympa. Bon il était à Paris toute la semaine. Tu sentais une pression mais il était assez sympa avec nous. Il était plus là pour m’aider qu’autre chose. Il me parlait : « Patrick, t’as pas été bon » . Je lui disais que je savais, que j’étais bloqué, que je pouvais pas jouer. Je peux pas me plaindre de lui. Il m’aidait, Hidalgo aussi. Les meilleurs matchs que je faisais, c’est quand Papin et Allofs partaient en sélection et que je jouais dans l’axe. Mais quand je retournais sur le côté droit, c’était fini. A la limite il aurait mieux valu que je sois relayeur que sur l’aile.

Finalement qu’est ce qui vous manque quand vous êtes loin de la Bretagne ?
C’est peut être par rapport à mes loisirs qui sont plus adaptés à cette région. Les chevaux, mes amis, tout ça. Mais c’est pareil pour tout le monde. Quelqu’un qui vient de Nice et qui passe 5 ans en Bretagne, après sa carrière il va rentrer chez lui. C’est normal. Bon après, quand on vient de Strasbourg, quelque fois on a peut être envie de s’installer ailleurs, voir un peu la mer (rires).

Et pour vous, c’est important la mer, la nature ?
La mer c’est surtout ma femme, moi c’est la nature. Mon rêve c’était d’aller vivre en Mayenne. Avoir une maison avec 15 hectares, un étang, une forêt et voilà. Tranquille.

Avec des chevaux ?
Comme j’ai joué 5 ans là bas, avec des copains on a des trotteurs ensemble. Ça fait 30 ans qu’on a une patte ou deux de chevaux. Ils courent à Vincennes, etc. Y’a des hippodromes partout dans la région.

« Même Tigana et Giresse étaient meilleurs que Zidane »

Vous gagnez ?
En 25 ans, on a du mal à équilibrer. Faut pas y aller pour gagner de l’argent. C’est à dire qu’il faut minimiser les frais.

Au niveau du jeu, qu’est ce qui a changé aujourd’hui ?
Les entraîneurs aujourd’hui ont peur de perdre. Donc ils quadrillent. Puis les mecs dribblent plus. Ça devient du hand. A un contre un, ils ne dribblent pas, n’éliminent pas.

Vous aimiez bien vous, le un contre un ?
Moi c’était la base mon jeu : créer une brèche pour donner un ballon de but ou marquer. C’est pour ça qu’avec Le Milinaire à Laval, Georges Huart à Nancy, j’ai eu de la chance, c’étaient que des mecs qui aiment le ballon. Le public est plus souple aujourd’hui, il vient pour voir son équipe gagner. A l’époque, il voulait voir du jeu, sinon ça gueulait dur.

(sa femme arrive accompagné de Valdo, leur chien)

Ah, Valdo ?
Bah oui, le Brésilien. Quand on l’a eu, c’était la génération des V, mon pote Keruzoré m’a donné l’idée. Valdo j’aimais bien. Et puis le football pour moi c’est le Brésil. J’avais 13 ans quand j’ai vu le Brésil 70. J’ai pas vu mieux depuis. Le charisme des types… C’était extraordinaire cette équipe.

À Laval vous portiez le 10, on vous surnommait « le Platini de Le Basser » .
C’était important le numéro que vous aviez dans le dos ?

Oui et non, c’était surtout comme ça à l’époque. On ne choisissait pas comme aujourd’hui. J’ai de l’admiration pour Platini. Même s’il était pas facile, il était assez réservé, tout ça. Mais au niveau du jeu, de ce qu’il a fait, ça n’a rien à voir avec Zidane. Il était 10 fois plus fort que Zidane. Et je vais vous dire : même Tigana et Giresse étaient meilleurs que Zidane. Tigana, c’était 20 Deschamps. Les joueurs de 84 et 86 étaient meilleurs que ceux de 98. Sauf la défense. Un mec comme Desailly, c’est très fort. Pour moi les cinq plus grands joueurs français sont Platini, Desailly et Papin, Tigana et Giresse.

Vous aviez un traitement spécial en tant que numéro 10 ?
Ah ouais ! J’avais toujours un mec au marquage. A l’époque, on jouait souvent en 4-3-3 et le 10 était pris par le 6 d’en face. Il y avait des sangsues. Je me rappelle d’un joueur de Sochaux, un « Yougo » qui était chiant. Il s’appelait Ivezić. Après, ça faisait partie du jeu hein. Il y a avait un bon esprit, mais c’était chaud quand même. Puis à l’époque les arbitres étaient moins sévères. Comme il n’y avait pas de caméras tout ça, quand t’allais jouer dans le Sud, les arbitres avaient la trouille. Quand tu jouais à Marseille, Toulon ou Bastia, tu te faisais baiser par l’arbitre à 5 minutes de la fin. En gros, ils faisaient comprendre aux petites équipes : « Bon vous, vous allez pas jouer la coupe d’Europe » . Ils te faisaient comprendre que c’était pas si grave que ça. Mais ça existe encore un peu aujourd’hui.

Vous gardez quels souvenirs de votre expérience en équipe de France ?
J’ai de bons souvenirs. Mais je me suis blessé au mauvais moment. Quand j’étais à Monaco, j’avais fait un bon match avec l’équipe de France contre la Pologne puis je me suis blessé. J’ai été arrêté 6 mois. Je pense que c’est en 1986 que je méritais d’être dans les 22. Il avait 30 mecs et il a dû hésiter entre un ou deux et j’étais dedans je pense. Je sortais de 3 grosses saisons à Laval.

Quand vous arrivez en sélection, comment ça se passe avec les gros joueurs de l’époque ?
C’était un peu Platini qui commandait. Puis un groupe s’était formé en 1984 alors forcément c’est plus dur de s’intégrer. En plus, j’étais un peu comme Serge Chiesa, j’avais du mal à aller dans les stages. Après ils étaient très sympas. Ce sont des joueurs que j’ai côtoyés en juniors, en 1975. T’avais Larios, Battiston, Zénier etc.

« J’aurais horreur qu’on me cire mes pompes »

Et quand vous aviez enfilé le maillot de l’équipe de France, vous aviez senti quelque chose de particulier ?
Bah ouais attends, ça prend aux tripes. La Marseillaise, tout ce qu’il y a autour. Et puis c’est des super souvenirs. On avait joué contre le Brésil, j’avais échangé mon maillot avec Junior. Au milieu de terrain, il y avait Junior, Falcao, Zico, Socrates. J’étais rentré à une demi-heure de la fin. On était mené 3-0, ils avaient le ballon, on prenait un bouillon. Puis on est revenu à 3-1 et j’ai une occasion de mettre le deuxième à dix minutes de la fin, je prends mal mes appuis et je frappe au-dessus alors que j’étais au point de penalty. J’ai gardé le maillot de Junior. Ma femme l’a lavé et il a rapetissé. Donc mon petit fils qui a deux ans va pouvoir le mettre dans 4-5 ans. Malheureusement, à part ceux du Brésil et de la Norvège, j’ai plus un seul maillot. A l’époque on n’avait pas un jeu de maillot qu’on changeait à la mi-temps. Si tu le donnais, t’en avais pas un deuxième. A la limite je trouve que les gars sont trop choyés aujourd’hui. T’arrives, t’as ton maillot, ton short, tes chaussettes, etc. J’aurais horreur qu’on me cire mes pompes.

Vous aviez une idole ?
C’est Cruyff. Ça a toujours été lui. Il était élégant, il savait tout faire. Puis il allait vite, la double accélération, tout ça. C’est mon joueur. Et il y avait aussi un joueur allemand que j’aimais beaucoup à l’époque, un gaucher : Overath. Lui c’était extraordinaire.

Quel joueur vous donne des frissons aujourd’hui ?
Iniesta j’aime beaucoup. C’est peut être le meilleur aujourd’hui. Mais un mec qui était très fort aussi, c’était Baggio.

Le football vous manque t-il aujourd’hui ?
Ah oui ! Le match de foot me manque aujourd’hui. J’ai toujours aimé le jeu. Après ce qu’il y a autour, ça me manque pas. C’est pour ça que je ne serais pas resté dans le foot après ma carrière. Ou alors dans un club avec un président sympa. A Laval, avec Michel Le Milinaire, on aurait eu un truc entre copains, on aurait fait remonter le club.

Vous avez joué avec Pedro Pedrucci ?
Oui. Pedro était super gentil. Il était resté un an à Laval. Mais il était malade, il avait chopé la tuberculose et avait pris du poids.

Du coup le plaisir du jeu vous le retrouvez dans quelle activité aujourd’hui ?
Avec des copains quand je fais 9 trous de golf, au foot, quand je fais du vélo. Les chevaux aussi.

Et la pêche ?
Oui, il faut que j’y retourne d’ailleurs. Mais avec le boulot, il faut que je me réorganise ici. J’ai essayé la mer, je suis pas fait pour ça. Je suis de la campagne moi, je vais prendre ma petite carte pour aller pêcher dans les rivières, tranquille. Puis, j’ai besoin d’être tout seul par moment. Pareil pour le vélo, c’est pour ça que je vais pas avec les groupes. Les mecs partent à 8h le dimanche matin et partent toute la journée. Je préfère les sorties de 2 heures. Je suis réglé comme mon match de foot. Au delà, je m’emmerde… Donc je rejoins mes potes sur la plage à 11h, on joue au foot. Et on se baigne après. J’y vais pas toutes les semaines, les tendons en prennent un sacré coup.

Des gens vous reconnaissent quand vous faites visitez des maisons ?
Ah oui, ça arrive. On parle souvent de foot.

C’est un argument de vente ?
Ça fait 20 ans que je fais ce métier, donc j’ai une belle clientèle aujourd’hui. Et c’est le bon contact avec les gens qui compte. Mais au départ, sûrement que ça a dû jouer. Quand tu parles de foot, ils sont contents. En même temps, si t’es un abruti, foot ou pas, ça marche pas.

Finalement, vous préférez vendre une maison ou faire une belle passe décisive ?
Ah non, non. Mon métier c’est footballeur ! Je le dis toujours à mon patron, ça l’énerve, mais je suis joueur de foot.

Propos recueillis par Stéphane Régy, Maxime Marchon et Michaël Simsolo, à Dinard

Les meilleurs extraits de l'interview sont à lire dans le reportage consacré à ces 10 de proximité dans le So Foot anniversaire pour nos 10 ans.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


El le Nord a dit: "Courbis, plus jamais"
derIngenieur Niveau : CFA
Note : 3
"Pour moi les cinq plus grands joueurs français sont Platini, Desailly et Papin, Tigana et Giresse."

Mec, avant ta génération, la terre tournait déja: par exemple Just Fontaine, ect...

Et après ta génération, elle a continué de tourner: Zizou, Vieira, Henry,...

Bien que j'ai un doute: tourne t'elle encore depuis 2006 ?
mouais, la préssion de l'om tout ça ,c'est surtout un prétexte facile pour ceux qui n'avait pas le talent et le mental pour réussir ici.
parce qu'on ne compte plus les joueurs du haut de la france qui ont explosés à l'om à l'exemple d'un papin pur nordiste,qui s'est fait massacrer à ses débuts (jpp=j'en peu plus) avant de devenir une idole.
mais je suis d'accord avec lui quand il dit que les bleus de 82 à 86 était largement supérieur à ceux de 98-2000,que platini par son talent,son influence et ses buts était trés au dessus d'un zidane,tigana un monstre de récupérateur et de relanceur et giresse un talent de classe mondiale(j'éxagère même pas),et qu'avec de meilleurs défenseurs cette génération aurait pu accumuler les titres à l'image de l'espagne actuelle par exemple.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
et un gardien. d'ailleurs bats arrive et on gagne
parce qu'ettori et castoilesdoigts, parait que c'est des mecs sympas mais bon..
par contre dessailly il est pas de sa génération.
lalouxonthebeach Niveau : District
Didier deschamps Delamontagne à cheval

Désolé
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 2
Très sympa comme interview.

Maintenant, pas mal de ses propos sont discutables, notamment sur Platini et Zidane. Ca ne sert à rien de les comparer, les points de vue ne seront jamais objectifs: un mec de sa génération idôlatre Platini, c'est normal, alors que un gars qui a grandi avec Zidane le voit comme le meilleur 10 français, c'est normal aussi.

Quant à savoir si la L1 est au-dessus de la PL... Je ne suis pas d'accord, parce que là encore, on a le sentiment que le mec vit dans la nostalgie des 90's dans laquelle la D1 faisait partie du top niveau européen.

Aujourd'hui, l'intensité d'un match anglais est généralement incomparable à celle d'une rencontre de L1. Techniquement, même si il subsiste des équipes comme Stoke qui jouent affreusement mal, c'est un cran plus élevé aussi. D'une part parce qu'on a les plus grosses équipes qui ont les moyens de se payer les meilleurs joueurs, d'autre part parce que de plus petits clubs (Swansea, Wigan, Southampton) cherchent à jouer autrement qu'en balançant de grands ballons dans la surface.

"Je pense que c’est en 1986 que je méritais d’être dans les 22. Il avait 30 mecs et il a dû hésiter entre un ou deux et j’étais dedans je pense. Je sortais de 3 grosses saisons à Laval."

J'ai explosé...
Giresse et co meilleurs que Zidane. Ce mec est et a toujours été un tocard, un idiot, et une grosse tête.
Oui, et Lacombe était meilleur que Messi...Heureusement qu'il est pas devenu recruteur le Patrick.
Dela qui? Tocard!
Note : 1
Le mec vit dans un cliché permanent, j'ai envie de le gifler quand je lis ça. Et le Giresse plus fort que Platini, n'importe quoi.

Blaireau, il m'a énervé ce con !
Giresse plus fort que Zidane pardon
Coach Mouzone Niveau : CFA
Ça m'a l'air d'être une lumière ce Delamontagne...
corinthians Niveau : DHR
Le forum de l'ouverture d'esprit apparemment ... Il est de bon ton de taper sur tout ce qui n'est à priori pas d'accord avec sa petite vision du foot ...
Il a encore le droit de penser ce qu'il veut ..
Note : 1
Si t'es pas choqué quand tu lis des clichés débiles du genre "dans le sud les mecs sont tous des menteurs" ou "En Angleterre, derrière les 4 clubs, tout le monde balance" et j'ai passé le reste parce que le type manifestement ne juge qu'à travers des stéréotypes.
XavierGravelaine Niveau : District
Tibault Giresse > Enzo Zidane ?
Le foot devient du handball et son équipe préférée est Barcelone?
Message posté par hmiller
Le mec vit dans un cliché permanent, j'ai envie de le gifler quand je lis ça. Et le Giresse plus fort que Platini, n'importe quoi.

Blaireau, il m'a énervé ce con !


Il n'a pas dit que Giresse était plus fort que Platini ! Mais que Giresse et Tigana étaient meilleurs que Zidane...
Message posté par hmiller
Giresse plus fort que Zidane pardon


(Ah, quelqu'un qui se relit :)
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26