1. //
  2. // 32è journée

Del Piero fait rêver la Juve

Entré en fin de match, Alessandro Del Piero a permis à la Juve de s’imposer dans un match très compliqué face à la Lazio (2-1). Les bianconeri repassent en tête. La Lazio reste troisième grâce au coup de pouce de la Roma, qui a battu l’Udinese. Troisième défaite consécutive de Naples.

Modififié
6 25
L’éternel. L’immense. La légende. Cet homme-là, dans six matches, devra faire ses adieux au maillot de la Juventus. Honnêtement, personne n’y croit. Impossible d’effacer comme ça Alessandro Del Piero. Impossible d’effacer un joueur qui a fêté ce soir son 700e match sous les couleurs de la Juve, et qui l’a célébré de la plus belle des façons : avec un but décisif inscrit sur coup-franc. Son quatrième de la saison, après ceux plantés contre la Roma, le Milan AC et l’Inter. Excusez si Alex choisit ses rendez-vous. Or, ce soir, le capitaine de la Juve a, comme à de nombreuses occasions dans sa carrière, sorti la Juve d’une situation bien compliquée. Face à une Lazio privée de nombreux éléments, la Vieille Dame a tout d’abord largement dominé la première période. Pepe ouvre le score à la demi-heure de jeu, juste récompense d’une domination sans partage. Il faut ensuite des miracles du portier Marchetti et un excellent Diakité pour empêcher la Juve de mener 3 ou 4-0 à la pause. Mais juste avant la mi-temps, l’homme qui marche sur l’eau depuis quelques jours, Mauri, surgit et égalise d’une tête en pleine lucarne. Le hold up parfait.

Du coup, ce but secoue la Juve qui, en début de deuxième période, ne sait plus trop par où attaquer. La domination est toujours aussi flagrante et la Lazio, hormis du cœur et du courage, n’a pas grand-chose à offrir. Sauf que les minutes passent, que les occasions se multiplient, et que le score ne bouge pas. L’horloge tourne, et la Juve commence à comprendre que cela sent le roussi. Alors, Conte ose. Il fait entrer son Alex. L’homme des situations impossibles. Après deux, trois gestes de classe pour montrer qu’il est toujours dans le coup, le numéro 10 hérite d’un coup-franc, à sept minutes du terme. Pirlo pose le ballon, Alex s’approche, l’air de dire : « Je m’en occupe » . Un tir un peu filou, à mi-hauteur, qui transperce un mur pas impeccable, et le ballon va se glisser dans le petit filet d’un Marchetti qui doit enfin s’incliner. 2-1, la Juventus Stadium explose. La Juve reprend la tête du classement et passe peut-être l’obstacle le plus compliqué de sa fin de saison. Il reste six matches pour réaliser une folie qui répond au doux nom de Scudetto. Et Del Piero adore ça, les folies.

La Roma schizo, l’Inter Milito

La défaite ne fait toutefois que moyennement mal à la Lazio. Certes, repartir de Turin avec un point aurait été mieux. Mais les résultats arrivant des autres terrains ne sont pratiquement que des bonnes nouvelles pour les Biancocelesti. En effet, l’Udinese, premier poursuivant des Laziali dans la course à la troisième place, s'est inclinée… contre la Roma. Drôle. Totti faisait son retour, et cela se sent. Sans lui, la Roma a perdu depuis le début de la saison 70% de ses matches. Avec lui, c’est une autre histoire. Il Capitano a su transmettre sa passion à ses coéquipiers, et a d’ailleurs été décisif, puisque c’est lui, à quatre minutes du terme, qui donne l’avantage à son équipe alors que le score était de 1-1. Marquinho, dans les arrêts de jeu, se permettra même de porter le score à 3-1. Un score mérité, puisque la Roma a montré de meilleures choses par rapport à sa rivale directe, confirmant son côté totalement schizophrénique, trois jours après sa déroute contre Lecce (4-2). Grâce à ce succès, la Roma revient à quatre points de la Lazio, et à une seule longueur de l’Udinese, qui s’essouffle vraiment en cette fin de saison.

Mais la vraie équipe qui s’essouffle, c’est le Napoli. Avec deux points pris lors des quatre dernières journées, les Napolitains devaient impérativement s’imposer à domicile contre l’Atalanta pour rester dans la course à la troisième place. Tu parles. L’équipe de Mazzarri a encore craqué, encaissant trois buts pour la troisième fois consécutive (1-3). Et qu’on se le dise : cette défaite-là est amplement méritée, tant l’Atalanta a montré plus de conviction et d’envie. L’addition aurait pu être encore plus salée en fin de rencontre, puisque les joueurs de Bergame ont trouvé le poteau et que Pandev a été exclu. Compte tenu de la défaite de la Lazio, Naples reste à six points de la troisième place, mais il semble évident que l’élimination de la Ligue des Champions a laissé des traces dont les Napolitains pourront difficilement se remettre avant la fin de la saison. Zone Ligue des Champions toujours, l’Inter s’est offert une victoire dégueulasse contre Sienne (2-1) grâce à un doublé de Milito, qui porte littéralement l'équipe sur ses épaules depuis le début de l’année 2012 (six buts lors des trois derniers matches). Mine de rien, Andrea Stramaccioni a obtenu sept points en trois matches depuis son arrivée et revient ce soir à hauteur du Napoli. Le coach continue de clamer qu’il croit encore à la troisième place. Reste à le prouver : le calendrier lui offre l’Udinese, le Milan AC et la Lazio lors des trois dernières journées.

Mutu fait mal au Genoa

L’intérêt passe ensuite dans le bas de tableau. Et là encore, cela s’agite. Si pour certaines équipes, le championnat est pratiquement déjà terminé (Atalanta, Chievo, Palerme…), pour d’autres, il va se jouer dans les prochaines semaines. De fait, la lutte pour le maintien va être extrêmement disputée, et ce grâce à l’incroyable envie de vivre de Lecce. Après avoir battu la Roma dimanche, les joueurs des Pouilles ont récidivé ce soir, en allant chercher une victoire renversante sur la pelouse de Catane. Menés 1-0 jusqu’à la 88e minute, les hommes de Serse Cosmi ont renversé la tendance en deux minutes par Corvia et Di Michele, s’imposant finalement 2-1 au buzzer. Un succès fou, qui relance totalement la course au maintien. Si pour Cesena et Novara, c’est visiblement terminé (les deux clubs comptent respectivement 15 et 11 points de retard sur le premier non-relégable), la dernière place dans le wagon qui mène à l’étage inférieur va être attribué au finish. Avec sa victoire du soir, Lecce remonte à 34 points. C’est donc seulement deux de moins que le Genoa, qui a été péniblement tenu en échec à domicile par la lanterne rouge Cesena (1-1). Adrian Mutu a glacé les tifosi du stadio Ferraris, qui se mettent vraiment à croire qu’ils vont rejoindre la Sampdoria en Serie B. Les Génois ont de quoi trembler : dimanche, ils iront défier le Milan AC à San Siro, pendant que Lecce recevra un Napoli en bout de course. L’issue de ces deux rendez-vous pourrait être terrible.

La Fiorentina a de quoi être inquiète aussi. L’équipe viola n’est pas parvenue à donner de la continuité à sa victoire face au Milan AC, et a n'a pas pu faire mieux qu'un match nul à domicile face à Palerme, au terme du seul 0-0 de la soirée. Un nul qui laisse les Florentins à trois points de la zone rouge. Ce qui est peu. La bonne opération de la soirée est en revanche pour Parme. Les Parmesans n’ont pas fait de détails face à Novara (2-0) et se donnent une grande bouffée d’oxygène puisqu’ils atteignent la barre des 38 points. L’équipe de Donadoni n’est pas encore sauvée, mais cette victoire donne du moral pour les six journées restantes. Enfin, le dernier match de la journée opposera demain soir deux autres équipes mal barrées. Bologne (37 points) accueillera Cagliari (38). Le vainqueur assurera presque certainement son maintien, tandis que l’autre se retrouvera mêlé à la lutte pour ne pas descendre et aura la pétoche. Oui, on appelle ça une situation compliquée. Et celle-là, ce n’est pas Del Piero qui viendra la débloquer.

Résultats et Classement

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

doncarnol Niveau : CFA2
Mitico Mitico Mitico Mitico Mitico ! ! !
AAAAAAAAAALLLLLLLEEEEEEEEEXXXXXXXX
Deeeeeeeel Piiiiieeeeeerrroooooooo

Je rêverai de voir maintenant un petit Barça-juve pour mesurer le talent de la seule équipe invaincue en europe possédant la meilleure défense européenne...


Mieux vaut un del piero que 2 tu l'auras !
Encore un an allez Agnelli déconne pas !
C'est tout simplement hallucinant qu'a 37 ans un attaquant soit encore autant décisif ! Un grand coup de chapeau à ce grand monsieur du foot italien !

Le problème de la Juve, c'est quelle sera dans le chapeau 4 (comme le Napoli cette année) donc elle aura un groupe très compliqué, mais vu le jeu proposé elle peut taper beaucoup de grands clubs ! Forza Milan qd même !!!
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
chapeau l'artiste en effet!

et puis avec Buffon, Pirlo et Vidal (que j'adore), entre autres joueurs, la Juve peut voir venir l'année prochaine en Ligue des Champions...

comme dirait Ryan Joseph Wilson, les grandes équipes sont éternelles! ;-) après je ne sais pas comment on définit une grande équipe... éternelle! ;-) mais ce qui est sûr c'est que cette Juve-là est bien belle!
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
N'en déplaise à DTC, je vais me permettre, un instant, un parallèle [osé] entre Manchester United et la Juve.
D'un côté, les "vieux" sont récompensés pour ce qu'ils ont donné et donnent encore à leur club tandis qu'à Turin, on les pousse gentiment vers la sortie...
Et pourtant, à 37 piges bien tassées, Alex est toujours là...
L'éternité n'est qu'un concept, la classe, en revanche, est éminemment tangible.
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
tu peux faire tous les parallèles de la Terre que tu veux, très cher Travis! qu'est-ce que j'en ai à carrer que tu fasses des parallèles entre Utd et la Juve??? franchement...

et au cas où tu ne l'aurais pas compris, ou ne t'en déplaise puisque j'ai moi aussi le droit d'insinuer des choses (peut-être vraies, peut-être fausses! ;-), je n'ai jamais dit que je n'aimais pas Utd... ce club m'indiffère, ce qui est bien différent!

en revanche, ce qui est vrai, c'est que ça m'insupporte au plus haut point qu'on me traite de con* parce que je prends la défense de City club, plus que respectable, sur lequel nombre de gars (et je ne parle pas pour toi, que ce soit clair entre nous! ;-) aime cracher pour des tas de raisons... souvent ridicules, selon moi, car basées le plus souvent sur une pseudo rivalité et de nouveaux moyens financiers qui seraient disproportionnés (par rapport à quoi, à qui? je te le demande!)... donc bon, je n'ai rien contre Utd et je ne pense pas que City soit un club de merde* a contrario (c'est au contraire un club historique du championnat anglais, ayant remporté de beaux trophées, et oui! pour ceux qui l'ignorent...) vu que tu ne sembles pas avoir saisi ma position sur la dualité Utd vs City...

et dire que l'éternité n'est qu'un concept, ce n'est que ton humble avis car, ne t'en déplaise, je trouve pour ma part que le concept de "club éternel" peut pourtant être quelque chose de bel et bien tangible.
Il n'a plus les jambes pour une saison, mais si la Juve gagne la Série A, la première depuis le CalcioPoli, quelle plus belle sortie pourrait-il avoir? Sa saison, bien que réduite, est quasi parfaite (peut-être aussi parce qu'elle est réduite?), et la conclure par un titre lui donnera peut-être envie de raccrocher?
Tant de joueurs ont voulu s'agripper de toutes leurs forces et ont pathétiquement dépéri sur le terrain, Giggs et Scholes font davantage figure d'exceptions.
Totti et Del Piero qui sauvent leur équipe. L'histoire se répète encore et encore. C'est incroyable.
toof11 je suis d'accord sur le fait qu'il est bon parce qu'il joue pas trop, mais avec la LDC qui arrive (en plus la Juve dans le chapeau 4) l'expérience de Pirlo, Buffon et Del Piero sera primordiale, donc Agnelli devrait le garder tout en espérant que Conte ne l'utilise qu'avec parcimonie.

Manque plus que Pippo marque 3/4 buts d'ici la fin de la saison...
Incroyable le nombre de lapins de six semaines ici... Le mec est dope a la schnouff qui lui permet de ne pas sentir l'age pendant les matchs de meme que cracher 9 fois par nuit....
La passe de Pirlo sur le but de Pepe aussi...
Comme c'est bon de retrouver un sentiment de jubilation en voyant jouer la Juve !
Parce que non seulement elle garde la tête du classement, mais en plus c'est carrément beau à voir. Ça fait depuis un soir à Madrid où un certain Pinturicchio avait fracassé le Real que j'attendais de retrouver ces sensations.

Un mot sur Pepe. Peut-être pas le meilleur sur le terrain mais pas loin. Il en a pris longtemps plein la tronche ("Non è da Juventus" etc.), mais regardez le but qu'il claque, les enchaînements contrôle/dribble le long de sa ligne de touche, la grinta du mec... C'est un grand et il serait temps qu'il soit reconnu à sa juste valeur.
Honneur aux dirigeants et à l'entraîneur pour avoir construit une aussi belle équipe en puisant prioritairement dans le vivier national !
ReynaldPedros Niveau : DHR
Putain* 700 matchs à la Juve, avec toutes les tourmentes qu'a traversé le club ces dernières années... Ca pue la classe. Alors fêter ça par un but !

Ce joueur est réellement un extra-terrestre du foot moderne et qui ne mérite que le respect.

Certains petits jeunes (ou moins jeunes d'ailleurs) seraient bien inspiré de prendre quelques leçons auprès de ce George Abitbol du foot.
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
Le talent et l'amour du maillot. La grande classe Mr Del Piero.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Ce que je n'ignore pas en revanche DTC, c'est ta propension systématique à te montrer vindicatif voire grossier lorsqu'un commentaire n'a pas l'heur de te plaire.
Tu t'arroges le droit de vanner, sans pour autant supporter, visiblement, qu'on puisse bousculer tes petites certitudes.
Soit.
Continue donc à poser tes commissions déguisées en diktats du bon goût [que tu cherches vaguement à édulcorer par des smileys à la con* ainsi qu'une culture encyclopédique ou "wikipédienne"], à singer aussi les Ayatollahs de la syntaxe et de l'orthographe tout en te contemplant le nombril.
Si ça te fait du bien après tout...

Ps : tu me demandais, il y a peu, ce qui m'avait fait sourire venant d'un type qui passe son temps à "allumer" ceux qui n'ont pas sa facilité à formaliser une idée et de fait, malmènent les commandements du Bescherelle ; si je n'étais pas ébloui par mon reflet dans le miroir et tant d'intelligence...


Réfléchis un peu, plutôt que de te vautrer dans un mépris affiché.
Tu comprendras rapidement, peut-être, que se draper ostensiblement dans un complexe de supériorité n'a jamais grandi personne.
Bien au contraire.

Ne me remercie pas, c'est "cadeau".
Pour le plaisir :

Travis Bickle = Jérémie Elkaïm dans Polisse.

Daje Roma!
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
Travis Bickle ou comment comprendre l'effet miroir (ça fait si mal que ça???) grâce à une arrogance et un ego surdimentionnés! Tout ce qui suit te sied à merveille puisque tu aimes te regarder le nombril et faire la leçon à tout le monde avec tes considérations sur la vie, le football, la culture, la philosophie et j'en passe avec tes airs grandiloquents! ;-) [c'est cadeau aussi pour le smiley!] :

Ce que je n'ignore pas en revanche Travis, c'est ta propension systématique à te montrer vindicatif voire grossier lorsqu'un commentaire n'a pas l'air de te plaire. Tu t'arroges le droit de vanner, sans pour autant supporter, visiblement, qu'on puisse bousculer tes petites certitudes. Soit. Continue donc à poser tes commissions déguisées en diktats du bon goût [que tu cherches vaguement à édulcorer par des smileys à la con* ainsi qu'une culture encyclopédique ou "wikipédienne"], à singer aussi les Ayatollahs de la syntaxe et de l'orthographe tout en te contemplant le nombril. Si ça te fait du bien après tout...
Ps : tu me demandais, il y a peu, ce qui m'avait fait sourire venant d'un type qui passe son temps à "allumer" ceux qui n'ont pas sa facilité à formaliser une idée et de fait, malmènent les commandements du Bescherelle ; si je n'étais pas ébloui par mon reflet dans le miroir et tant d'intelligence...

Réfléchis un peu, plutôt que de te vautrer dans un mépris affiché. Tu comprendras rapidement, peut-être, que se draper ostensiblement dans un complexe de supériorité n'a jamais grandi personne. Bien au contraire.
Ne me remercie pas, c'est "cadeau".

CQFD!

PS : Sache que ton manque d'humilité est lui aussi d'une grossièreté insigne... A croire que tout ce que tu dis est parole d'évangile et que tu ne supportes pas la contradiction voire le débat... Ne change rien et continue à te regarder le nombril avec tes belles phrases, M. le donneur de leçons! Sur ce, je me casse de So Foot ad vitam aeternam... Car j'ai trop perdu de temps ici, y compris avec des gens comme toi qui se croient plus malins que les autres. Si tu veux me rejoindre je pars écrire sur Philosophie Magazine (ça existe!)... En parlant de philosophie, n'as-tu pas appris en philo justement (toi le grand sage!) qu'il existait 13 formes de violence (pas seulemennt physique donc!)? Il existe donc différentes formes de grossièreté, l'une d'entre elles étant ta façon condescendante de reprendre quiconque ne partage ton avis... Ciao les artistes!
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
A court d'arguments peut-être ?
Au point de nous servir comme explication quelque chose qui t'échappe totalement, visiblement.


Je vais te la faire autrement :
C'est p'têtre moi qui tacle en insultant à tout va ceux qui ont le malheur de toucher à tes petits clubs chéris ?
Moi, également qui reprend sans cesse les mecs qui parsèment leurs posts de fautes ?
Moi qui étale ma science alors que j'en apprends ici tous les jours ?
Sans évoquer les leçons que tu te permets d'administrer constamment quant à la pertinence, la ligne éditoriale ou le style d'un article du site...

Sérieux, t'es qui ? Et tu te prends pour quoi au juste ?
T'as un comportement de gland immature [faites ce que je dis mais pas ce que je fais - respectez moi mais je vous emmerde*] et t'as la malhonnêteté intellectuelle de venir me "chier* dans les bottes" en me reprochant à coup de concepts mal digérés une prétendue condescendance alors que je prends le temps de te répondre sèchement mais poliment ?
T'as pas digéré que je fasse pas la courbette quand tu m'écris que t'en as rien à carrer ?
T'as pas encaissé que je me contente de te tendre un miroir et t'essaies de me le renvoyer en pleine gueule* pour justifier tes errements ?
T'as pas de couilles* mon bonhomme donc t'as raison : tu perds ton temps ici tout autant que moi à te répondre. T'es un incompris mais t'as sans doute un avenir assuré dans le théâtre.
Pour revenir au but de Del Piero, il le marque quand même du gauche son coup-franc ! C'est lui (et Roberto Baggio) qui m'a fait aimer le football et chaque fois que je le vois jouer je me souviens pourquoi... Respect !
La Jibe : désolé pour toi (et tes yeux) mais Alex Del Piero tire son coup-franc du droit.
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
Effectivement tu perds ton temps cher Travis Bickle (et moi le mien puisque j’ai l’impression de parler dans le vide moi aussi, à croire que tu n’es pas le seul), mais je vais prendre moi aussi le temps de te répondre une dernière fois, bien que je me demande ce qui pourrait bien totalement m’échapper comme tu le dis si bien…

Une chose est sûre : tu me fais bien rigoler quand tu me sers, encore et toujours, tes sempiternelles belles et grandes phrases, dont tu as semble-t-il le secret, telles que : « Moi qui étale ma science alors que j'en apprends ici tous les jours ? »… On ne t’a jamais dit que tu n’avais pas la science infuse toi non plus (bien que tu aimes l’étaler cette pseudo science infuse que personne n’a, pas même toi grand Travis Bickle, au risque de te décevoir) voire que tu étais quelqu’un de prétentieux derrière tes grands airs, tu sais ceux que tu prends en permanence en cherchant à donner la leçon au tout-venant avec tes belles phrases sur des airs grandiloquents? Il serait temps que tu redescendes un peu sur Terre et que tu acceptes que l’on puisse ne pas partager ton avis et tes grandes idées… quand bien même elles seraient enveloppées dans une belle syntaxe même si je la trouve souvent très pompeuse. Désolé mec! Nobody’s perfect! ;-)

J’espère moi aussi que tu en apprends tous les jours et pas que sur So Foot!

Ce qui implique que je n’aie que faire de tes courbettes car je n’ai pas la prétention de détenir la vérité (qui transpire dans bien des posts, y compris ceux d’un certain Travis Bickle que tu le veuilles ou non, mais tu sais c’est la fameuse histoire de la paille et de la poutre) contrairement à toi vu le ton péremptoire et condescendant (oui, oui!) sur lequel tu m’assènes mes «quatre vérités»…

Encore une fois, je te le répète (ou te le dis plus clairement) que je suis pour la confrontation des idées mais pas pour la subjectivité (et l’aveuglement pour telle ou telle paroisse) se voulant parole d’évangile. Et si tu as pu lire de la prétention ou de l’affirmation sans aucune espèce de contestation possible dans certains de mes propos (pour ne pas dire tous mes propos, à t’entendre), tu m’en vois sincèrement désolé. Et j’espère simplement que ce n’est pas non plus une (ou des) erreur(s) d’appréciation de quelqu’un d’aussi clairvoyant que toi.

Malgré ta clairvoyance, je me demande bien également qui tu peux bien être toi aussi au juste pour me dire « Sérieux, t'es qui ? Et tu te prends pour quoi au juste ? » ? J’aimerais te retourner la question…

Par ailleurs, si ça te choque que je dise d’un «journaleux», Dave Apadoo pour ne pas le citer, qu’il nous a pondu un article de merde*, pour ne prendre qu’un exemple parmi d’autres (c’est un peu véhément je te l’accorde mais je n’avais pas trouvé de façon plus «juste» de montrer mon indignation devant un tel article partial et sans intérêt aucun pour le coup - dans la masse de très bons articles, reconnaissons-le, même si tu n’aimes retenir de moi que mes critiques, en même temps on parle rarement des trains qui arrivent à l’heure - …), à l’orée d’une confrontation entre Chelsea et Benfica dans lequel il écrit qu’il veut que Chelsea passe pour Drogba qui le «mériterait»… au nom de cette supposée classe qui serait également tangible chez DD ??? Mouais… même Lamps (le posteur préféré de Chelsea) avait trouvé ça borderline.

Cela dit, je comprends que tu prennes fait et cause pour la ligne éditoriale de SF sans aucune espèce de contradiction possible, même si j’ai du mal à concevoir que le débat d’idées divergentes voire même la critique (je ne savais pas que c’était une tare, surtout concernant un article de presse) puissent être interdits. A moins qu’il n’y ait que toi qui aies le droit de prendre le contrepied d’une quelconque argumentation, idée ou concept… comme le jour ou même quand j’ai cité la marque Umbro pouvant faire référence à un style casual (parmi d’autres), il a fallu que tu ramènes ta fraise en sortant ta pseudo-science en me parlant de Fred Perry… So what??? Si ça ce n’est pas un discours convenu… et sans grand intérêt? A moins que ce ne fût pour me faire découvrir la marque emblématique des «casuals» dans les 80’s dans un souci de m’instruire vu que je suis censé apprendre ici tous les jours…

Sache que tu n’es peut-être pas né de la dernière pluie, mais moi non plus mon ami, et je n’ai pas besoin d’étaler ma science contrairement à certains qui ont le droit de penser ce qu’ils veulent, me concernant et concernant la chose footballistique pour ne parler que de So Foot et de son sujet de prédilection…

Et pour conclure, si j’ai un avenir dans le théâtre (tu m’en vois flatté, et ce d’autant plus qu’un homme de goût et de culture comme toi doit certainement se précipiter dans une salle à la moindre occasion pour aller se divertir, apprendre, et admirer le «travail» de tous ces ratés, certainement pas si inutiles tout compte fait), tu as, à n’en pas douter, quant à toi un avenir tout tracé dans la comédie (ce n’est pas plus inutile que le théâtre ou bien des activités) si un jour tu souhaites te reconvertir. Pour preuve, au cas où tu douterais encore de ce talent caché :

« T'as pas de couilles* mon bonhomme donc t'as raison : tu perds ton temps ici tout autant que moi à te répondre. T'es un incompris mais t'as sans doute un avenir assuré dans le théâtre ».

Encore merci pour tes propos pleins de bon sens et d’objectivité. Quant au gland immature, doublé d’un mec sans couilles* (???), il te salue bien bas, et te souhaite longue vie sur So Foot à distiller ta science. J’espère que tu continueras à m’épater avec des phrases comme « Le Real sera un beau champion » sortie hier soir à l’issue de la 33è journée de Liga. Car je ne manquerai pas de te lire pour m’instruire autrement que via wikipédia cher… j’hésite entre Taxi Driver, Maître Capello ou Madame Irma…

Libre à toi de me répondre à nouveau cher Maître (c’est bien ça! ça résume bien ce que tu es, selon ma perception - peut-être erronée! -, et ce que tu véhicules de grandeur et de magnanimité tout compte fait) si le besoin s’en fait ressentir, ce qui ne serait pas surprenant de la part d’un type aussi prompt à rétablir la «vérité», et dont l’ego est au moins aussi grand que ma grosse bite* sans couilles* certes, mais grosse malgré tout! Et qui se donne le droit de te dire ce qu’il pense, que tu aimes ça ou pas. Même si je sais que ça t’en touche une sans toucher l’autre, venant de la part d’un être aussi insignifiant et stupide que moi.

En ce qui me concerne, tes réponses ne me gênent en aucune façon, sache-le, (tu peux donc continuer à l’envie ou une dernière fois car je vais définitivement en rester là pour ma part), pas plus que tes analogies entre Utd et la Juventus, ou même la bêtise de ceux qui crachent sur City (quoi que tu en penses) et qui se disent supporters de Utd sans qu’on puisse leur dire que City (tu sais l’un de mes «clubs chéris», et club de merde* par la même occasion) n’est pas un club qui existe seulement depuis 2008… Alors si on ose dire qu'on aime la façon dont ça joue chez les Citizens (crime de lèse-majesté!)... même Travis, l'honnête homme, impartial et doué de jugement clairvoyant, vient t'expliquer pourquoi ça joue mal... Un grand merci à lui aussi, également pour ça.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 25