Del Neri furibond

0 0
Se faire éliminer parce qu'on a mal joué, d'accord. Mais se faire éliminer parce qu'on avait de la neige dans les yeux et des crampons non adaptés, c'est plus dur à accepter.



L'entraîneur de la Juventus, Luigi Del Neri, est remonté après le match nul de son club sur le terrain enneigé du Lech Poznan, qui l'élimine mathématiquement de l'Europa League. « Si ce soir les conditions climatiques avaient été différentes, nous aurions probablement gagné. C'est impossible de jouer ainsi, on ne voyait même pas les lignes du terrain ! Nous n'avons rien concédé à l'adversaire et nous avons lutté jusqu'à la fin malgré le climat. Dommage » a-t-il déclaré à Mediaset au coup de sifflet final. L'ancien coach de la Samp y voit tout de même un bon côté : « Maintenant nous n'aurons plus de matches pendant la semaine, ce qui nous permettra de récupérer quelques joueurs blessés » . On se console comme on peut.



De son côté, l'entraîneur vainqueur, Jose Maria Bakero, a admis : « Si j'avais eu la possibilité de choisir, jamais je n'aurais permis de jouer ce match » . Grand seigneur.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0