1. // Euro 2012
  2. //

Del Bosque : « Jouer sans attaquant, une option »

Modififié
2 15
Un onze de départ sans attaquant, c’est possible. Vicente del Bosque, le sélectionneur espagnol, ne s’est pas gêné pour le montrer, hier soir, contre l'Italie (1-1), provoquant une certaine dose d’incompréhension autour de lui.

À la place d’un authentique numéro 9, le coach s’est contenté de placer Cesc Fàbregas en position de « faux neuf » . Ce système en 4-3-3 risque d’être reconduit pour le deuxième match de la Roja dans l'Euro, jeudi prochain, contre l’Irlande. «  Il est possible que nous jouions de la même manière. (…) Je n'exclus pas de mettre quelqu'un à l'avant, mais jouer sans attaquant est une option. Nous avons beaucoup de confiance. Nous avons des attaquants fantastiques, mais Cesc est aussi très bon devant, il a beaucoup de sang-froid, il lit parfaitement le jeu et sait se procurer des occasions  » , explique Del Bosque aux journalistes de Cadena Ser.

Pour rappel, Fàbregas a planté le but égalisateur de l'Espagne face aux Italiens. Puis le milieu de terrain du Barça a cédé sa place à Fernando Torres, toujours aussi maladroit dans la finition. Le casse-tête continue. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Donc les 3 attaquants espagnols sont venus faire quoi ? Beurrer les sandwichs ?
Donc les 3 attaquants espagnols sont venus faire quoi ? Beurrer les sandwichs ?
Je m'appelle Carlo Ancelotti et j'approuve ce message...
Abilio 34 Niveau : DHR
Eh Vinz, y'a pas Léo en pointe tu te souviens ?
RahXephon Niveau : CFA
Mouais, je ne trouvais ça pas franchement convainquant, hier soir. Parce que l'entrée de Torres a au moins provoqué des occasions (à défaut de les concrétiser).

Mais pourquoi se priver de Soldado ? Pourquoi ?! Il aurait pu être si utile...
quand on est le portugal, et que l'on a pas de #9, pourquoi pas?
mais quand c'est l'Espagne, alors non. Il faut un #9 que cela soit Llorente, Negredo ou Torres.
Mais bon, ils sont champions d'Europe, du Monde, ont gagné tout les matchs de qual'.
qui sommes nous pour juger?
Personnellement, je trouve que les espagnols poussent trop loin leur tactique du jeu basé sur la conservation de balle et les échanges rapides... Fabregas a beau avoir marqué, il faut souligner qu'à la base de l'action il y a une perte de balle (stupide car évitable), en plein milieu de terrain, et du coup l'équipe Italienne n'est pas assez en bloc (bon après l'enchainement de passes et la finition sont de toute beauté).

Dans le jeu en jouant comme ça, c'est bien simple l'Espagne n'attaque que grâce à des combinaisons collectives, jamais un débordement sur le coté, un centre et une tête, jamais un attaquant qui reçoit le ballon dos au but et frappe en pivot, jamais un appel en profondeur et une passe longue... Enfin bref pour moi j'ai l'impression qu'ils limitent leurs possibilités offensives, facilitent le travail de la défense qui n'a pas à subir les appels incessant d'un joueur et peut se focaliser à neutraliser les combinaisons très axiales.

Le seul avantage c'est qu'ils densifient leur présence en milieu de terrain et ils pressent d'autant mieux dans ce secteur...

Alors certes le jeu était plus ouvert, mais j'ai trouvé que l'Espagne était beaucoup plus dangereuse avec une pointe, qui cherche parfois la profondeur, et offre un peu de fixation devant... Bon par contre Torres est une chèvre au niveau de la finition... il a bouffé la feuille de match...

En fait pour moi, cette tactique qui nécessite des génies de créativités et de dribles (Iniesta... surtout...) à trop de limites par rapport à ses gains... et je verrais bien l'Espagne plus forte avec un véritable finisseur, et des joueurs du milieu de terrain qui non pas à endosser à la fois les casquettes de finisseur et de finisseur.

Qu'en pensez vous? (ce n'est que mon avis et en toute modestie, j'ai moins de connaissance que Del Bosque ou Guardiola..., mais je trouve que le football nécessite au moins un vrai attaquant avec des gestes d'attaquants (ce que n'a pas Fabregas): frappe pivot, frappe dans un petit périmètre, multiplication d'appels différents... appel contre appel... jeu aérien... etc, etc....
"...les casquettes de créateurs et de finisseur..." pardon
Bazibouzouk Niveau : CFA2
@ILOVE

D'autres équipes s'appuie sur du jeu en fixation, pivot, passes longues. On peut aussi se dire que c'est sympa de revoir des footballs différenciés, marqués. Ça donne presque des affrontements idéologiques. C'est aussi un peu ça le football.
Bazi, oui je suis d'accord. Mais c'est là ma question est ce que l'Espagne (et le Barça) ne sont pas en train d'aller trop loin dans leur philosophie de jeu... en venant à en oublier certaines fondations du football?
Est ce une révolution ou est ce que ce n'est pas une bétise tactique?

(dans le même genre à force de vouloir des arrières latéraux qui attaquent bien, on s'est retrouvé avec des latéraux qui ne savent pas défendre...).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bonus Paris Sportifs
2 15