1. // Coupe des confédérations
  2. // Finale
  3. // Brésil/Espagne (3-0)

Del Bosque : « Important de perdre »

Modififié
0 28
Maltraitée par le Brésil durant 90 minutes, l'Espagne a concédé hier soir un lourd 3-0 en finale de la Coupe des confédérations. Du coup, Vicente del Bosque n'a pu que reconnaître la supériorité de son adversaire du soir. Tout en relativisant.

« Je félicite les Brésiliens, ils ont été meilleurs que nous, a déclaré le sélectionneur espagnol en conférence de presse. Tout a bien tourné pour eux, nous avons encaissé les buts dans des moments cruciaux, en début et en fin de première période et en début de seconde période, mais il faut reconnaître que le Brésil était très bien. »

Et puis quelquefois, une petite défaite peut remettre les idées en place : « Nous savions à quel point c'était difficile de gagner, on ne peut pas toujours gagner, et de temps en temps, c'est important de perdre. Nous ne sommes pas invincibles, et le match de ce soir l'a prouvé. Bien sûr, nous ne sommes pas heureux de la défaite, et il faudra l'analyser, mais nos antécédents font que nous restons optimistes. Nous avons de bons joueurs, un bon style de jeu, et nous n'avons pas à les changer à cause d'une défaite, même si elle est méritée. »

Rendez-vous dans un an. CC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

suis je le seul à trouver que les deux sélectionneurs étaient les mêmes sur le banc de touche ?
Il me semble que l'original est "... es conveniente perder", ce que je traduirais plus par "... il est utile de perdre". Ce qui n'a pas tout à fait le même sens.
Jack_Will_Cheer Niveau : Loisir
C'est bien Du Bois, c'est comme ça qu'on inculque la gagne à ses joueurs !
Benh surtout les selectionneurs etait à l'image de leur équipe; l'un gésticulé et hurlé et l'autre etait enfoncé dans sa chaise tétanisé et horrifié.
Genre en gros on avait un léger doute sur notre invincibilité, on était plus tout à fait sûrs d'être humains. Toutes ces victoires vous comprenez, ça fatigue. On se demandait si on pouvait ressentir la même chose que les gens normaux, merci aux Brésiliens de nous en avoir donné l'occasion. On est rassurés maintenant, en fait on est pas vraiment des dieux ouf!

Et puis gagner la Coupe des Confédérations ça porte la poisse.

Mouhahahahaha.
Del Bosque va tirer les enseignements de ce match : joueurs fatigués, usés, vieillis, schéma de jeu décrypté par les adversaires, etc...Il a un an pour corriger le tir.
salvat1985 Niveau : DHR
Suis-je le seul à penser que l'Espagne n'avait pas envie de forcer et que les joueurs voulaient aller en vacances plutôt que de faire un match.

En même temps 100000 personnes contre 11 le match est déséquilibré.
Faut dire aussi que les Italiens les ont bien crevés aux espagnols avant :)

Que c'est beau un stade qui chante l'hymne de tout un pays.
Je met au défi le SdF de faire pareil la prochaine fois.

Vivement 2014 les gens!!!
L'EDF féminine de basket approuve.
Déclaration humble et sans langue de bois, du pur Del Bosque.
Si il y avait bien un match à perdre avant le mondial pour les espagnols c'était celui là. Parce que la confédé ils s'en foutent un peu premièrement, et rien de tel que ça pour resdecendre sur Terre et continuer sa préparation.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Brandao agace l'ASSE
0 28