1. // Euro 2016
  2. // 8es
  3. // Espagne-Italie (0-2)

Del Bosque est tombé tout seul dans le piège italien

On a beaucoup parlé de la maîtrise tactique de Conte. Mais si l'Italie a plié une Roja sans âme, c'est aussi à cause de la gestion de Vicente del Bosque.

Modififié
Dès 17h, l'affaire était déjà entendue. À l'annonce de la composition du XI espagnol, l'Italie était déjà en quarts de finale contre l'Allemagne. Pour la quatrième fois, Vicente del Bosque a aligné le même système et les mêmes joueurs. Celui qui aura fait vaguement illusion en phase de groupes. Plus les jours avançaient, plus la possibilité de voir des joueurs frais titularisés s'amenuisait. Les médias espagnols ont essayé d'y croire, mais « El Marqués » et son staff se sont embourbés. Une équipe est souvent le miroir de son entraîneur. Italie-Espagne a été un modèle du genre. D'un côté, un Antonio Conte bondissant, rugissant. De l'autre, un VDB engoncé dans sa guérite, tentant vainement de remonter son équipe. Mollement. Del Bosque n'a rien transmis à son effectif. Cet Italie-Espagne, c'était une équipe contre 11 joueurs. Du choix des 23 au fracas de Saint-Denis, la Roja a essayé de masquer l'évidence : il y a un problème interne profond. Depuis 2014, rien n'a été fait en ce sens. Les attaques des joueurs sur le rôle de la presse sont souvent un indicateur précis de la réalité. Il fallait du sang neuf à la tête de la Selección. Del Bosque n'était pas trop chaud pour rester. Ángel María Villar, le président de la Fédération, l'en a finalement persuadé. Le pire, c'est que l'Espagne n'a pas tellement de solution de rechange et VDB pourrait rempiler 2 ans.

La faillite prévisible du milieu


Face à cette Italie bien plus talentueuse qu'il n'y paraît, il ne faut jamais au grand jamais être mené au score. Sa défense est sa meilleure arme, sa rampe de lancement. Pendant toute la première période, l'Italie a marché sur la Roja. C'en était indécent. Rentrer au vestiaire avec seulement un but de retard tenait presque du miracle. En l'espèce, Conte n'a pas fait un « coup » . Il a juste appliqué son plan parfaitement rodé. C'était au sélectionneur espagnol de porter ses « huevos » et d'innover. Sans doute étourdi par le match potable de Cesc Fàbregas contre la Croatie, Del Bosque a de nouveau fait confiance au Catalan. Grosse erreur. De Rossi, Parolo et Giaccherini s'en sont donné à cœur joie au milieu. Une véritable humiliation. En refusant de choisir, VDB a creusé la tombe de l'Espagne. En complément de Sergio Busquets, Koke aurait été bien meilleur, lui dont le sens tactique aiguisé a souvent été mis en avant dans la presse locale. Fàbregas n'a pas été le seul a être aux fraises. La Roja manquait de jus. Il fallait faire tourner contre la Croatie, mettre Iniesta au frigo et le ressortir tout frais. Non seulement son match contre la bande à Modrić avait été discret, mais en plus Ante Čačić avait montré à Conte la marche à suivre pour museler le génie ibérique. Découpez le long des pointillés.

Bricolage et reniement


Après le match contre la Turquie, aucune dithyrambe n'était assez forte pour qualifier le jeu de la Roja. Un dragster sans Vincent Perrot, mais avec Andrés Iniesta à son bord. Le parfait trompe-l'œil. Mieux que personne, les Espagnols savent que sans tactique, il est impossible de gagner un grand tournoi. La fin de match a reflété ce qu'est réellement la Roja : un bordel. Dans la précipitation, au lieu de sortir Fàbregas, c'est Nolito qui a été sacrifié à la mi-temps pour passer à un système à deux pointes, avec Aduriz pour épauler le très discret Morata. Une combinaison qui avait fonctionné contre l'Italie en amical en mars. La MSN, « LE » choix de Del Bosque a vécu. Elle a explosé dès le premier écueil. À 19h, elle était cliniquement morte. Certes, l'Espagne a pressé plus haut dans cette nouvelle configuration et a gêné les sorties de balle transalpines. Mais sincèrement : y a-t-il eu un seul moment où l'Italie n'a pas été en contrôle ? Le manque de profondeur de banc a fini d'achever la Selección quand Aduriz a dû sortir. Avec Morata cramé comme prévu après une heure de jeu, Lucas Vázquez (1 sélection) était la solution numéro 1. Sans l'attaquant de Bilbao, VDB s'est retrouvé à poil, contraint de faire entrer Pedro qui, après ses déclarations tapageuses concernant son manque de temps de jeu pendant cet Euro, aurait dû être attaché à un arbre le long d'une départementale de l'Île de Ré. À Valence, l'aficion a dû rire jaune. Il ne fallait pas se priver de Paco Alcácer... Cette fois, Gerard Piqué n'a pas sauvé les apparences.


Les Espagnols qui ont tant vanté le tiki-taka s'en sont remis aux coups de pied arrêtés et aux frappes lointaines. Tout simplement, « El Marqués » s'est enferré dans le piège tendu par Conte, et ses joueurs n'ont pas été au rendez-vous. Ramos, Fàbregas et Silva sont au centre des critiques. Malgré son palmarès exceptionnel, le départ de VDB est plus que souhaitable pour l'Espagne. Dans les prochains jours, plusieurs joueurs majeurs devraient également mettre le clignotant à gauche (11 joueurs sur 23 ont entre 28 et 32 ans), à moins que la Fédération ne trouve un sélectionneur suffisamment sexy pour remotiver les cadres, ce qui est encore loin d'être gagné. Un homme de la trempe de Del Bosque aurait mérité de meilleurs adieux, mais de toute évidence, il était impossible de réussir dans un tel contexte et avec de tels non-choix. Désormais, la Selección entame un nouveau chapitre. Le futur de la Roja doit à présent s'écrire sans lui.

Par FM Boudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Quel fiasco!

Après le match face à la Turquie, je me demandais qui pouvait arrêter cette équipe.

D'autant que, du bon coté du tableau, il y avait un boulevard vers la finale.

Et puis, la Croatie a tout gâché!

Del Bosque s'est obstiné dans sa compo parce qu'il voulait cette partie de tableau.
zinczinc78 Niveau : CFA
C'est bien pour Chelsea que Conte ait pu voir en direct ce qu'il ne faut absolument pas faire de Fabregas..

Ce qui m'a frappé chez les Ritaux c'est leur capacité à trouver Pellé en point d'appui avec une facilité déconcertante. Derrière, le mec n'avait plus qu'à s'appliquer sur la remise pour envoyer Eder , Parolo ou Giacherini au but. Est-ce la faute de la charnière ou de Busquets - Fabregas ?

Pas sur que le 4-0 du dernier Euro soit définitivement vengé, mais c'est une belle revanche quand même..
Tous ces efforts n'ont servi à rien. Il en sera de même pour l'Italie.

Même si elle bat l'Allemagne, ce qui est improbable, elle sera complètement cuite face à la France.

La France qui, pour atteindre la finale, n'aura finalement affronté qu'un seul réel adversaire, en demi.
Si VDB reste en poste jusqu'à la Russie, il aura fait dix ans à la tête de la Seleccion. Autrefois il y avait des Herberger, des Ramsey, des Helmut Schoen pour rester longtemps en poste mais dans le football moderne, ça pose question.
VDB n'est pas réputé son arrogance mais je me demande s'il n'y a pas un peu de fierté mal placée à vouloir continuer avec la Roja encore quelques années, sans se demander ce qu'un autre pourrait apporter à sa place. Le bilan des deux derniers tournois est digne des plus belles heures de l'Espagne éternelle perdante des années 90-2000.
Message posté par alfadir
Le bilan des deux derniers tournois est digne des plus belles heures de l'Espagne éternelle perdante des années 90-2000.


Non. Il en est indigne.

L'Espagne des 90's s'arrêtait en quarts.
Message posté par alfadir
Si VDB reste en poste jusqu'à la Russie, il aura fait dix ans à la tête de la Seleccion. Autrefois il y avait des Herberger, des Ramsey, des Helmut Schoen pour rester longtemps en poste mais dans le football moderne, ça pose question.
VDB n'est pas réputé son arrogance mais je me demande s'il n'y a pas un peu de fierté mal placée à vouloir continuer avec la Roja encore quelques années, sans se demander ce qu'un autre pourrait apporter à sa place. Le bilan des deux derniers tournois est digne des plus belles heures de l'Espagne éternelle perdante des années 90-2000.


VDB n'est plus en poste. La presse espagnol annonce Caparros(?) en pôle pour le remplacer.
Message posté par mario
Tous ces efforts n'ont servi à rien. Il en sera de même pour l'Italie.

Même si elle bat l'Allemagne, ce qui est improbable, elle sera complètement cuite face à la France.

La France qui, pour atteindre la finale, n'aura finalement affronté qu'un seul réel adversaire, en demi.


Encore un qui spoile.
Non sérieusement tu vas un peu vite. Même si c'est une des rares fois ou j'ai plaisir à voir jouer l'Italie, j'ai du mal à voir l'Allemagne perde. Et si on passe l'Islande, les France-Allemagne on sait comment ça se passe.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Message posté par mario
Non. Il en est indigne.

L'Espagne des 90's s'arrêtait en quarts.


Aucune remise en question, aucune réactivité au coaching, aucun plan B et des chouchous qui restent sur le terrain quoi qu'il arrive, on voit la différence entre un bâtisseur comme Aragones et lui, le Laurent Blanc espagnol, pas fondamentalement mauvais mais limité tactiquement.
Je crois aussi que sa principale erreur a été de ne pas faire tourner un peu pour le troisième match. Avec la qualif acquise, certains estimaient qu'ils devaient jouer et ça aurait été plus sain pour le groupe, Pedro a démontré qu'il vivait très mal sa situation et il ne devait pas être le seul.
Ensuite, ce penalty raté contre la Croatie est un tournant, mais sur ce match rien à dire: l'Italie a été nettement meilleure. De la même façon qu'au Barça il y a deux ans, il n'y avait pas de plan B, une seule tactique à proposer et que Conte a eu tout à loisir de décortiquer. Il aurait fallu avoir un plan B... et je regrette toujours autant l'absence d'un Fernando Torres qui aurait pu faire parler son expérience dans un tel rendez-vous.
Del Bosque doit partir maintenant. Merci pour tout, mais le message ne passe plus. Je verrais bien Lopetegui, il a gagné avec les Espoirs il y a quelques années, et il connaît bien les joueurs.
Ce mec a quand même bien profité du boulot de Guardiola / Aragones. Il a voulu tirer là dessus jusqu'au bout en se privant d'une nouvelle génération qui aurait apporté quelque chose de différent (Isco, Koke, Saul..)
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Malgré leur palmares récent ils vont rentrer dans le rang qui était le leur depuis toujours presque : outsider.

L'article est à charge mais après 6 ans de domination fallait bien que ça s'arrête un jour.

Difficile de voir l'échec arriver quand poste par poste tu as l'un des plus beaux effectifs mondiaux quoi que les trolls en disent.

A l inverse la Squadra sait depuis le départ que c est l une des plus faibles sur le papier et se sont prepares en conséquence: serieux, don de soi, discipline, tactique etc.

Parfois pour mieux repartir il faut savoir tomber et en prendre conscience. Ça n avait pas été le cas en 2014 maintenant c est fait et le meilleur est à venir pour la Roja.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Message posté par Romansochaux
Aucune remise en question, aucune réactivité au coaching, aucun plan B et des chouchous qui restent sur le terrain quoi qu'il arrive, on voit la différence entre un bâtisseur comme Aragones et lui, le Laurent Blanc espagnol, pas fondamentalement mauvais mais limité tactiquement.


T enflamme pas trop quand même. A lui tout seul Vincent du bois a quasi l'équivalent du palmares français en club et selection.

Il est carbo mais un peu de respect pour le papy.
Hikaru Matsuyama Niveau : District
Toujours un peu de mal avec ces "c'était prévisible" lancés après coup. Beaucoup de choses dites dans l'article sont vraies (l'état de forme des joueurs, l'absence de renouvellement de l'équipe -ou presque...), mais dire que juste en regardant la compo on savait et affirmer que Koke aurait été bien meilleur que Fabregas (ce qui est possible, probable) c'est de la malhonnêteté intelectuelle et du football-fiction.
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Message posté par mario
Tous ces efforts n'ont servi à rien. Il en sera de même pour l'Italie.

Même si elle bat l'Allemagne, ce qui est improbable, elle sera complètement cuite face à la France.

La France qui, pour atteindre la finale, n'aura finalement affronté qu'un seul réel adversaire, en demi.


C'est pas la faute de la France si l'Angleterre se fait éliminer, et dans les grandes largeurs en plus.
L'Ultimo Uomo parlait déjà de "suicide tactique" de Wilmots après Italie-Belgique : http://www.ultimouomo.com/lezione-tattica/

J'ai eu peur pour l'Italie en les voyant commencer plus haut que d'habitude, je pensais que chaque perte de balle serait dangereuse. Mais les Espagnols ont refusé de se projeter rapidement vers l'avant, contrairement aux Belges qui avaient au moins eu une grosse occasion en contre. C'est leur plus grosse erreur je pense, avoir laissé tranquillement le bloc se remettre en place à chaque fois, à tel point qu'on n'a vu aucune vraie faute tactique italienne.
Laslandes Of The Dead Niveau : Loisir
En plus il fait une quenelle
Ce qui est dommage c'est qu'à la différence d'autres grandes nations, qui connaissent leur pire génération l'Espagne est entrain de rater des compétitions où a défaut de toujours gagner, elle pouvait au moins atteindre les demi-finale, un minimum syndical.
La gestion de Del Bosque c'est l'archétype de ce qui ne doit pas être fait. C'est presque un best of à étudier dans le monde du football. Fin de cycle depuis 2 ans, a court d'idées tactiquement, ultra conservateur. Le nombre de sélectionnés qui n'ont pas joué une minute alors que l'Espagne était déjà qualifiée avant son 3 ème match. Et si l'Espagne arrivait en finale je reste convaincu sauf obligation que 4 ou 5 joueurs n'auraient jamais foulé la pelouse.
L'Espagne ou comment être en crise quand les feux sont au vert.
Koke, Saul, Alcacer, Sergi Roberto, Thiago Alcantara et bien d'autres te saluent Vincent du Bois et te souhaitent une bonne retraite le plus vite possible.
Ce qui était incompréhensible, c'est le nombre de longs ballons qu'ils ont balancé en première mi-temps. Autant qu'en 8 ans j'ai l'impression! et en exagérant volontairement
Le problème de l'Espagne c'est surtout le départ de Xavi qu'on a pas su remplacer il était l'élément moteur de cette équipe Fabregas est une anarque absolue encore un de ces joueurs que la BPL a surmediatiser on s'en rendu compte lors de son passage à Barcelone et Iniesta a pris de. L'âge et trop seul pour porter cette équipe
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 1
Message posté par zinczinc78
C'est bien pour Chelsea que Conte ait pu voir en direct ce qu'il ne faut absolument pas faire de Fabregas..


Le faire jouer?
il y a 2 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3