1. //
  2. // Amical
  3. // Croatie-Moldavie

Dejan la grande bouche

Enfin en confiance du côté de Liverpool, Dejan Lovren n'ira pas en France cet été. La raison ? Une révolution personnelle contre son statut en sélection, des mots, toujours des mots, et une gueule qui ne cesse de s'ouvrir.

Modififié
202 14
Dejan Lovren a toujours aimé les mots. Il l’avoue lui-même : « J’aime parler pendant un match, j’aime communiquer avec mes partenaires pour rester en éveil, en permanence. C’est quelque chose qui me rassure. » Quand il ne parle pas, Lovren crie. Pour célébrer un but parfois, mais avant tout pour replacer son bloc. Et de temps en temps, l’ancien défenseur de l’Olympique lyonnais sait rester silencieux, souvent par arrogance et fierté. Cette posture, il l’a adoptée le 14 avril dernier après avoir posé le point final du scénario le plus tordu de la saison lors d’un quart de finale de Ligue Europa contre Dortmund à Anfield. Difficile de mettre des mots : « Quand la balle est arrivée, j’ai pensé : "C’est l’heure". Au fond, c’était "maintenant ou jamais". C’est difficile d’expliquer ce que j’ai ressenti. Une forme de soulagement. Des émotions. De la colère. Un truc vraiment intense quoi. »


Celui que Jürgen Klopp a relancé à Liverpool cette saison est un condensé. Un café serré où se croise l’histoire de la Bosnie des années 90, quelques entailles et surtout une gueule toujours grande ouverte. Au point de l’être parfois un peu trop, comme le jour où, après des débuts ratés avec les Reds, il affirme dans un entretien donné à Sky Sports vouloir devenir à l'avenir « le capitaine de l’équipe » . Oui, Lovren est aussi un ego. Sauf que cette fois, à quelques semaines du championnat d’Europe en France, l’histoire a mal tourné.

La double lame


Le Hongrie-Croatie organisé à la Groupama Arena de Budapest le 26 mars dernier n’était pourtant qu’un match amical. Une rencontre anecdotique lors de laquelle le sélectionneur croate, Ante Čačić, avait décidé d’installer pour charnière la doublette expérimentée Vida-Schildenfeld et de laisser Lovren sur le banc. Reste que Čačić, accompagné de sa moustache affûtée, n’aime pas ce qui dépasse d’une sélection nationale qu’il place au-dessus de tout et qu’il a repris en urgence en septembre dernier pour prendre la suite de Niko Kovač.


Alors, voir le défenseur de Liverpool stopper son échauffement après quinze minutes pour sonner sa propre révolution contre une non-titularisation a eu de quoi le chatouiller : « Aujourd’hui, Lovren a fait un pas en arrière par rapport à notre équipe. Nous verrons ce qui se passera, mais je ne tolèrerai pas de tels actes. Il a eu une mauvaise attitude. » Première alerte, premier recadrage. Il faut pourtant croire que Dejan Lovren aime ce qui brûle alors, au cours du mois d’avril, la seconde lame est arrivée à pleine balle et le joueur de 26 ans a posé ses conditions : « L’Euro ? Soit je suis titulaire, soit je n’y vais pas. »

Menu best-of


Ante Čačić : « Dans le vestiaire de la Croatie, il n’y a pas de place pour les ultimatums. Il doit y avoir du respect pour le maillot, pour les coéquipiers et pour l’entraîneur. » Le sélectionneur est même allé en Angleterre rencontrer son défenseur et s’expliquer avec lui, sans réussir à reconnecter tous les fusibles. Conséquence : Lovren a été écarté du groupe pour le voyage en France. Voilà où en est aujourd’hui Dejan Lovren, malgré une finale de Ligue Europa, des performances plus constantes cette saison et une confiance retrouvée dans les bras de Klopp. L’art de se plomber le CV après un Euro 2012 passé à soigner une blessure au pied.


L’art, aussi, d’installer des problèmes au cœur d’une sélection en pleine confiance et qui s’apprête ce vendredi soir à retrouver la Moldavie à Koprivnica. C’est simple : depuis l’arrivée d'Ante Čačić sur le banc des Vatreni, la Croatie est invaincue (quatre victoires en cinq rencontres) et va débarquer en France bourrée d’ambitions, bien emmenée par un milieu quatre étoiles (Rakitić, Modrić, Kovačić, Brozović). Et sans Lovren donc, qui s’est contenté d’un dernier tacle glissé sur son sélectionneur en publiant sur Instagram une compil’ de ses meilleurs moments. La gueule toujours ouverte.

Par Maxime Brigand Propos de Dejan Lovren tirés du Sunday Times et du Guardian
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

comment c'est loin Niveau : DHR
Le mec revient de nulle part à liverpool et se prend pour une diva au sein d'une sélection où tu as srna, modric, rakitic, mandzukic...
Ok aucun de ses joueurs n'occupe son poste mais c'est quand même effarant d'avoir autant d'égo quand tu n'es que dejan lovren.
Autre raison qui fait qu'il manque l'Euro : il est nul.
Top-player Niveau : CFA
Lovren est un bon défenseur de PL rien de plus. Je pense que cette saison, je peux citer une petite dizaine de meilleurs DC que lui.

Alors je trouve quand même son attitude un peu deplacee et assez prétentieuse. Surtout que s'il l'avait fermé, il serait titu pour l'Euro non ?

Et puis depuis quand ce genre d'ultimatum marche ? Quand tu fais ça t'as 99% de chances de te faire black listé..
Le mec se prend pour Baresi alors qu'il est à peine au dessus de Mapou. Et je suis très sévère pour le Mbiwa!
Du coup la Croatie aura quelle charnière ? Avec Corluka et Vida ? Ou Schildenfeld ?
FourThreeThree Niveau : CFA
Quand on fait autant d'erreur que lui jouant DC, on la joue profil bas


Parce que c'est pas son but contre dortmund qui va sauver 3 ans de disette sportive et de cagades en tout genre
Une "révolution personnelle" ?
ClaireChazal Niveau : Loisir
Je me souviens encore quand Zlatan lui a marché sur la gueule, un des meilleurs souvenirs de ma vie
ClaireChazal Niveau : Loisir
pourquoi il y a autant de moins 1 la ? Me dites pas que c'est encore des lyonnais ?!!
Message posté par ClaireChazal
pourquoi il y a autant de moins 1 la ? Me dites pas que c'est encore des lyonnais ?!!


Ça m'étonnerait!! Parce qu'à titre personnel, avoir réussi à refourguer ce mec imbuvable pour 12M d'euros, ça m'a rendu juste super heureux!
O Monstro ne l'a pas ouvert autant, Lovren il est meme pas dans le top 5 des centraux de PL il se permet d'être insolent comme ça alors qu'en Croatie c'est pas une référence à son poste l'euro à la télé te vas si bien Dejan
Leave-Her-Pool Niveau : DHR
Dommage pour lui, mais sans humilité, tu ne vas nulle part, sauf peut-être dans ton canapé pour voir les autres en France.
Quand on repense à cette " compil " de sa saison qu'il adresse au sélectionneur avant de sombrer en finale.

Stupide.
Mine de rien les Croates ils ont vraiment une équipe pas mal, la défense restant à mon avis le point faible d'ou les propos de Lovren. Cela dit il ne peut clairement pas se permettre de l'ouvrir ce mec est loin d'être une légende.
cedoukeita Niveau : DHR
c'est débile, il va le regretter .
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
202 14