Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Décès d’une ultra marseillaise

Modififié
Elle était l’une des rares femmes du mouvement ultra français. Christine Valette, membre des Ultras Marseille depuis de longues années, est décédée le 25 décembre au matin. La maladie l’a emportée.

Au fil des ans, Christine était devenue l’une des responsables des Ultras Marseille, aussi appelés Commando Ultra. Sofoot.com l’avait rencontrée il y a quelque temps, à l’occasion des mondiaux antiracistes à Casalecchio di Reno, dans la banlieue de Bologne, où le Commando Ultra s’était rendu. Au milieu de tous ces hommes tatoués et méfiants à l’égard des journalistes, Christine avait pris la peine, pendant plus d’une heure, d’expliquer la présence de son groupe à pareil événement, et de revenir sur son engagement d’ultras. Elle se félicitait, alors que le football et le mouvement ultras permettent à des jeunes de son groupe de voir du pays, et d’ouvrir les yeux. Pour elle, le football allait de paire avec un engagement social et était un formidable vecteur de vivre ensemble. Christine Valette croyait sincèrement ce qu’elle disait, et disait ce qu’elle croyait.

Elle ne souffrait pas d’être l’une des rares femmes dans un milieu presque exclusivement masculin. Elle faisait partie de la famille, et était une ultra respectée et connue dans les travées du Vélodrome.


Le club a présenté ses condoléances sur son site internet.
LDC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25