En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Décès d’une ultra marseillaise

Modififié
Elle était l’une des rares femmes du mouvement ultra français. Christine Valette, membre des Ultras Marseille depuis de longues années, est décédée le 25 décembre au matin. La maladie l’a emportée.

Au fil des ans, Christine était devenue l’une des responsables des Ultras Marseille, aussi appelés Commando Ultra. Sofoot.com l’avait rencontrée il y a quelque temps, à l’occasion des mondiaux antiracistes à Casalecchio di Reno, dans la banlieue de Bologne, où le Commando Ultra s’était rendu. Au milieu de tous ces hommes tatoués et méfiants à l’égard des journalistes, Christine avait pris la peine, pendant plus d’une heure, d’expliquer la présence de son groupe à pareil événement, et de revenir sur son engagement d’ultras. Elle se félicitait, alors que le football et le mouvement ultras permettent à des jeunes de son groupe de voir du pays, et d’ouvrir les yeux. Pour elle, le football allait de paire avec un engagement social et était un formidable vecteur de vivre ensemble. Christine Valette croyait sincèrement ce qu’elle disait, et disait ce qu’elle croyait.

Elle ne souffrait pas d’être l’une des rares femmes dans un milieu presque exclusivement masculin. Elle faisait partie de la famille, et était une ultra respectée et connue dans les travées du Vélodrome.


Le club a présenté ses condoléances sur son site internet.
LDC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3