Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Les restes du monde
  3. //

Début de saison pénible pour Henry et les Red Bulls

Alors que la saison 2014 de MLS a débuté il y a près d’un mois, c’est l’heure de dresser un premier bilan. Deux outsiders, Columbus et Dallas, sont à la fête, contrairement aux Red Bulls de Titi Henry, au Galaxy de la paire Keane-Donovan et à l’Impact de Montréal. Le Toronto FC et son armada de stars ont chuté lourdement pour la 1re fois le week-end dernier.

Modififié
Conférence Est : Crew up, New York down

Columbus Crew – ce blaze – est leader de la conférence et la seule équipe encore invaincue (3 victoires en 3 matchs). La dernière victoire a été arrachée le week-end dernier sur la pelouse de Seattle, alors que les Sounders avaient ouvert la marque par l’intermédiaire de la recrue Kenny Cooper en première période. Le Crew ne s’est pas affolé et est d’abord revenu à égalité à l’heure de jeu, suite à une faute dans la surface de ce bon vieux Djimi Traoré, qui s’est fait expulser - sévèrement - dans la foulée. Federico Higuaín, frère de, a transformé le pénalty, avant que Justin Meram ne donne l’avantage in extremis aux visiteurs dans la dernière minute du temps additionnel… Columbus Crew occupe donc seul la tête du classement provisoire, devant le champion sortant, Sporting Kansas City, en mode diesel (une défaite, un nul, puis deux victoires de rang comme premier bilan).

Suivent Houston et Toronto. Cette dernière équipe a subi un premier violent accroc cette saison en s’inclinant 0-3 lors du dernier match face au Real Salt Lake. Júlio César, Michael Bradley et Jermain Defoe étaient alignés. Ce dernier, auteur de débuts convaincants sous ses nouvelles couleurs avec déjà 3 buts, est néanmoins sorti blessé de cette dernière partie et souffrirait d’un claquage. Dans le bas de tableau, quatre équipes sont toujours à la recherche d’une première victoire, dont les New York Red Bulls. Thierry Henry n’a jusqu’à présent inscrit qu’un seul but et c’est l’autre Français du groupe, Peguy Luyindula, qui a arraché le nul le week-end dernier contre Chivas USA en égalisant dans les derniers instants (1-1). Avec 3 points récoltés en trois matchs, le bilan est pour l’instant franchement décevant. Il est pire encore pour l’Impact de Montréal, qui a débuté la saison par trois défaites, avant d’obtenir un premier point lors du dernier match face à Philadelphie, grâce à une (belle) égalisation du revenant Marco Di Vaio, 37 ans mais toujours aussi précieux et décisif. L’Impact et les Red Bulls s’affrontent ce samedi au stade olympique de Montréal.

Vidéo

Conférence Ouest : Dallas, ton football impitoyable

Bizarrerie de la répartition géographique en MLS, si le Dynamo Houston évolue dans la Conférence Est, son voisin texan le FC Dallas évolue quant à lui à l’ouest… Et Dallas fait un meilleur début de saison encore que Houston en occupant seul la tête du classement provisoire de sa conférence, avec 10 points récoltés en quatre matchs, devant le Real Salt Lake et Vancouver Whitecaps, 8 points pour chacune de ces deux équipes. Ces trois-là sont les seules de la conférence à être encore invaincues. Sinon, ça va particulièrement mal pour les clubs californiens. À cause de sa mauvaise gestion, Chivas a été racheté par la MLS – imaginez un club de L1 française rachetée par la LFP… – en attente d’un repreneur. Les Earthquakes de San José sont bons derniers, juste devant Los Angeles Galaxy, qui n’a pour l’instant disputé que deux matchs de championnat (une défaite, un nul), en raison de sa participation à la C1 de la Concacaf. Éliminés de la compétition, Landon Donovan, Robbie Keane et leurs coéquipiers vont vraiment pouvoir commencer leur saison ce week-end en affrontant… Chivas USA. Le derby de Los Angeles s’annonce explosif.

Du côté des Français

Rappelons qu’une quinzaine de joueurs français évoluent cette saison en Major League Soccer. On a déjà évoqué les malheurs de Thierry Henry et Peguy Luyindula aux Red Bulls. Le début de saison est difficile aussi pour Hassoun Camara à Montréal. RAS en revanche pour Aurélien Collin, le solide défenseur central du Sporting Kansas City. Chez les vétérans, Frédéric Piquionne joue très peu à Portland, tout comme Peter Luccin à Dallas. L’équipe la plus francophile finalement est Philadelphie, avec Sébastien Le Toux titulaire, tout comme la recrue Vincent Nogueira, le jeune Antoine Hoppenot étant utilisé dans un rôle de joker. Enfin à San José évolue une autre recrue, le Corse Jean-Baptiste Pierazzi, actuellement en phase d’acclimatation dans une équipe à la peine.

Mais aussi…

- Au niveau des affluences, ça tourne pour l’instant autour de 19 000 spectateurs de moyenne par match, en légère hausse par rapport à la saison dernière (pour comparer, la L1 est à 20 800 spectateurs/match cette saison).
- Gros point noir de ce début de saison : les représentants de la MLS se cassent toujours les dents à l’échelle continentale, avec trois éliminations au stade des quarts de finale, chaque fois contre des clubs mexicains : le Galaxy contre Tijuana, Kansas City contre Cruz Azul et les Earthquakes face à Toluca.
- Du côté des futures franchises, New York City FC arrivera dans la Ligue dès la saison prochaine, mais son stade ne devrait pas sortir de terre avant 2018 au plus tôt. Un entraîneur a déjà été nommé pour préparer la saison inaugurale : le très réputé Jason Kreis, ex-Real Salt Lake. À Orlando City SC, qui débutera en même temps que NYCFC, on aurait contacté Kaká pour qu’il débarque en tant que recrue star… Enfin chez le voisin Miami, qui ne débutera pas avant la saison 2017, David Beckham a dévoilé un ambitieux projet de stade et s’est déclaré favorable à la suppression du salary cap, de manière à pouvoir importer plus de joueurs venant de l’étranger. À voir si sa proposition trouvera écho dans un pays assez conservateur à ce niveau…

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible