En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Biélorussie-France (0-0)

Debuchy, c'est fini ?

Toujours bloqué par Héctor Bellerín à Arsenal, Mathieu Debuchy voit son avenir en équipe de France compromis. Et les arrivées de Djibril Sidibé et Sébastien Corchia devraient totalement l'enterrer...

Modififié
Il a été l'un des noms les plus cités de la dernière journée du mercato. Mais quand le gong a retenti, Mathieu Debuchy était toujours bloqué à Arsenal. La faute, selon certaines sources anglaises, à une blessure au mollet qui aurait refroidi les prétendants. Ou un choix délibéré d'Arsène Wenger selon d'autres, puisqu'après avoir cédé Calum Chambers en prêt à Middlesbrough, l'Alsacien ne voulait pas se retrouver jusqu'à janvier sans doublure digne de ce nom pour l'Espagnol Héctor Bellerín. Dur pour le natif des Hauts-de-France, que Tuttosport annonçait dans le viseur de l'Inter Milan, une piste de plus sur une longue liste de rumeurs : Fiorentina, West Ham, Galatasaray... Et aussi Bordeaux, dont l'entraîneur, Jocelyn Gourvennec, s'était dit favorable à la venue de l'international français. Si les Girondins pouvaient assurer une place de titulaire à l'intéressé, ils n'ont pas eu les reins assez solides financièrement pour conclure. On pourrait parler de poisse si le joueur n'avait pas – selon d'autres rumeurs – refusé la Roma mi-août, car il pensait pouvoir trouver un point de chute à Londres. Ou au pire en Premier League.

Dans les vingt-cinq d'Arsenal pour la Premier League


Le mois de septembre entamé, voici donc l'ancien Lillois dans une impasse : un club où il n'a fait que vingt-deux matchs et a perdu sa place quand il s'est disloqué l'épaule en janvier 2015, et où il n'a plus vraiment d'avenir, si ce n'est comme figurant. À moins que son concurrent Bellerín ne subisse une grave blessure. Sauf qu'à la lecture du carnet de santé, Debuchy semble bien plus susceptible de rechuter que son cadet. À Bordeaux, où il a tenté de se relancer à l'hiver 2016, son organisme n'a pas tenu sur la durée le retour à un rythme de titulaire. Et c'est sur blessure qu'il a perdu son pari pour l'Euro 2016, Didier Deschamps ayant initialement eu l'idée de le prendre dans les vingt-trois. Seule bonne nouvelle en ce début de saison, il a été inclus dans les vingt-cinq joueurs d'Arsenal âgés de plus de vingt et un ans pour la Premier League. Brice Dja Djédjé ne peut en dire autant à Watford. Mais pour Debuchy, cela représente bien peu de garanties. Et un sacré coup dur dans ses prétentions internationales.

Cinquième dans la hiérarchie des Bleus ?


Déjà distancé par Bacary Sagna et Christophe Jallet, le Gunner a vu Djibril Sidibé et Sébastien Corchia passer devant lors du dernier rassemblement. Le néo-Monégasque et le Lillois représentent bien plus l'avenir et ont l'avantage d'être des titulaires inamovibles dans leurs clubs respectifs. Sans parler de Bacary Sagna qui, à trente-trois ans, ne semble plus une priorité pour Didier Deschamps, mais restera une alternative bien plus envisageable, si besoin. Aujourd'hui, il semble même inconcevable d'imaginer un avenir international pour l'ancien Lillois. Il va déjà lui falloir lutter pour sauvegarder ce qui peut l'être d'une carrière qui a pris du plomb dans l'aile à l'été 2014, quand il a décidé de s'engager à Arsenal. À trente et un ans, le temps joue clairement contre lui et, manque de bol, il devrait perdre quatre mois de plus à Londres...

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88