De Tavernost fera portes ouvertes

Modififié
0 0
La victoire bordelaise face à l’APOEL Nicosie (2-1) a fait du bien aux Girondins. Mais la satisfaction consommée, la réalité du quotidien a vite repris le dessus. Nicolas de Tavernost, présent pour la 4e fois consécutive pour voir « ses » joueurs, n’a pas manqué de le rappeler.

« Cette victoire, ça fait oublier les taxes, hein !, a-t-il lancé gaiement peu après le coup de sifflet final. C’est une belle victoire, à l’arrachée, et ça faisait longtemps qu’on attendait ça. J’espère que ce n’est pas fini » , ajoutait-il. Et ce qui n’est pas fini non plus, c’est la taxe des 75 % sur laquelle le boss de M6 est revenu.

« Je ne pense pas qu’il y ait une grève (le 30 novembre, des clubs de L1 et L2, ndlr)… Je ne suis pas très favorable aux grèves ; en tous les cas pour les entreprises, indiquait-il. On va faire une journée d’action dans laquelle on va montrer notre insatisfaction en tant qu’entreprise, et l’excès de taxation qu’il y a actuellement en France, poursuivait-il. Simplement, le football ne jouera pas (sic), montrera sa mauvaise humeur, et la façon dont il est traité ; comme les entreprises. Il fera portes ouvertes. »

Soit l’expression d’un ras-le-bol général. « Nous sommes contre cette taxation pour toutes les entreprises, et pas que pour les clubs de football, précisait NDT. On ne peut pas continuer comme ça (…) et si on nous casse les ailes pendant qu’on fait des efforts, on regardera les conséquences à en tirer. »

Sinon, ça fait longtemps que les Girondins font portes ouvertes... LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bordeaux en mode SM
0 0