Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-Marseille (1-1)

De Tavernost allume l’arbitrage

Modififié
« Oh oh oh haine six ! »

Interrogé après le match nul bordelais concédé dans les derniers instants face à Marseille dimanche (un pion partout), Nicolas de Tavernost n’a pas été très tendre avec l’arbitre de la rencontre, Benoît Millot. « C’est une grosse déception. Les garçons se sont beaucoup donnés, mais on ne peut pas jouer contre l’arbitrage, a pesté le dirigeant lors de son passage en zone mixte. Je n’ai pas l’habitude de critiquer l’arbitrage, mais là, trop c’est trop. J’ai été lui dire d’ailleurs, de manière très directe. »


Le patron de M6, actionnaire principal des Girondins, estime que l’ultime coup franc marseillais, à l’origine de l’égalisation phocéenne, serait issu d’une faute bordelaise totalement imaginaire. « Ce n’est pas possible que des investisseurs comme ça, on se retrouve à la merci de décisions à la 93e minute, d’un coup franc qui n’existe pas, d’un corner qu’il y avait, a poursuivi De Tavernost. C’est très énervant que quelqu’un prenne la responsabilité de siffler un coup franc qui est dans sa tête à la 93e minute. C’est quand même absolument anormal. Ce sont des gens irresponsables. »

La France a un incroyable talent. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi