En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Napoli

De Sanctis auditionné pendant une heure

Modififié
Les suspicions continuent autour de Morgan De Sanctis.

Le portier du Napoli est au centre d’une polémique depuis quelques jours. En effet, une vidéo fait scandale sur la Toile : on y voit De Sanctis très contrarié après un but de son équipe, lors du match Napoli-Lecce.

Du coup, le gardien napolitain a été entendu hier après-midi par les enquêteurs de Naples, qui sont actuellement concernés par l’affaire des matches truqués. Le joueur a été convoqué pour fournir des informations sur sa réaction et sur un éventuel lien avec un score truqué.

Selon les informations de la Repubblica, De Sanctis aurait répété ce qu’il avait déjà dit à Sky. A savoir qu’il n’a pas l’habitude d’exulter sur le terrain, mais plutôt dans les vestiaires, et qu’il était nerveux à cause des nombreuses occasions manquées par son équipe. Il a été retenu pendant plus d’une heure et a finalement été relâché.


A priori, il n’y aura pas de suites à cette affaire, même si les enquêteurs restent vigilants. Si on ne peut même plus exprimer sa joie comme on le souhaite… EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 12
il y a 4 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 14 il y a 6 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 5
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8