En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

De nombreux cas de salaires impayés en Chine

Modififié
L'empire du milieu et son côté obscur.

Ce mardi, le journal anglais The Mirror révèle que la Ligue du football chinois a posé un ultimatum à treize clubs de la Chinese Super League qui ne payent plus en bonne et due forme les contrats de leurs joueurs. Si elles n'apportent pas les preuves qu'elles ont rectifié le litige avant le 15 août, ces équipes seront exclues du championnat chinois pendant un an.

Parmi les clubs menacés figurent notamment le leader Guangzhou Evergrande, qui compte dans ses rangs Paulinho ou Jackson Martínez, et son dauphin, le Shanghai SIPG de Hulk et Oscar. Des formations de seconde et de troisième divisions sont également accusées de ne pas avoir payé la totalité des salaires de leur effectif.

Les instances dirigeantes du sport chinois, qui réclament aux clubs depuis plusieurs mois d'investir davantage sur la formation de jeunes joueurs locaux plutôt que sur des stars en fin de carrière, se sont empressées de réagir. Un membre du ministère des Sports a même accusé les dirigeants de ces équipes de « gaspiller » une partie de l'argent du pays. Cet épisode pourrait donc enfin donner raison à la Ligue de football et au ministère des Sports et engager un nouveau virage pour le football chinois.


Anthony Modeste est certainement ravi de cette actualité. HL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9