Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

De Laurentiis prend la défense de Sarri

Modififié
Alors que le Napoli attend toujours sa première victoire de la saison avant d'affronter Bruges ce jeudi soir, la situation de son entraîneur Maurizio Sarri ne cesse d'être débattue. D'autant plus depuis les critiques à son encontre de Maradona.

Le président napolitain Aurelio De Laurentiis a toutefois pris une nouvelle fois la défense de son coach, comme le rapporte la Gazzetta dello Sport : « J'ai le maximum de respect pour les tifosi, mais qu'ils s'en prennent à moi, j'ai les épaules solides. Qu'ils cherchent à être proches des joueurs et de Sarri, qui a encore tant à donner » , s'est-il d'abord exprimé avant de poursuivre sa plaidoirie. « Il faut laisser une certaine tranquillité à Sarri, parce que si, à la pression d'une ville comme Naples, on ajoute d'autres tensions, il va passer de 300 à 600 cigarettes. On l'a aussi choisi en faisant des évaluations de caractère humain. »

ADL a également commenté les critiques de Maradona : « C'est le plus grand joueur qui ait jamais existé. Il est unique, plus fort que Pelé. Mais il est loin, à Dubaï, il ne connaît plus la réalité du Napoli. »


Une façon polie de demander au Pibe de Oro de se taire. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25