De Laurentiis pète un plomb

0 5
Exceptionnel pétage de câble d'Aurelio De Laurentiis hier soir.

A 20h, avait lieu à Milan le tirage au sort du calendrier de la Serie A 2011-12. La plupart des présidents de clubs étaient là pour cette cérémonie.

Tout à coup, De Laurentiis comprend que le calendrier lui réserve une drôle de surprise : une confrontation directe contre l'Inter à San Siro, trois jours après un match de Ligue des Champions. Ironie, il avait lui-même demandé hier de la « cohérence » pour éviter les confrontations directes après les matches de C1.

A ce moment là, le patron napolitain devient fou et sort de la salle en hurlant : « J'ai honte d'être italien ! J'ai envie de changer de pays et de nationalité » .

Certaines personnes essaient de le suivre pour le calmer. Parmi eux, des journalistes, mais aussi le président de Cagliari, Massimo Cellino. Mais De Laurentiis ne se calme pas. « Vous êtes des têtes de con » , s'exclame-t-il, avant d'enchaîner : « Vous êtes des merdes, je veux retourner faire du cinéma » . Totalement fou.

La scène se termine d'une façon invraisemblable : De Laurentiis sort dans la rue, arrête un scooter qui passait là, et monte dessus, sans casque bien sûr, pour fuir les caméras.

Une scène irréelle, peut-être la plus belle de cet été 2011. Du très grand Aurelio.

La scène en video :



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Très très bon, des Présidents avec du relief en Italie.

Par ailleurs sur le fond, il n'a pas complètement tord.

Aulas aurait pu faire la même (sans la classe).
l'Inter jouera aussi en CL cette semaine là, pourtant on ne voit pas Moratti s'emballer comme un idiot ... c'est pas pour rien qu'il est producteur de cinéma le vieux Aurelio, la comédie il connaît !

@Pandelis : avec du relief mais parfois ça en devient ridicule, vraiment une attitude de plouc selon moi
hé hé hé, du très grand de laurentiis. excellent.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lawrenson tacle Wenger
0 5