De Laurentiis arrache la Juve

0 1
Aux trois-quarts de la saison, le bilan de la Juventus est plutôt catastrophique. Septième en championnat, éliminée en quarts de finale de la Coupe d'Italie et au premier tour de l'Europa League, les Turinois pensent déjà à la refondation.



Vraisemblablement, Luigi Del Neri ne sera plus l'entraîneur de la Vieille Dame la saison prochaine. C'est déjà un miracle qu'il le soit encore. Du coup, les dirigeants sondent le terrain pour lui trouver le successeur idéal. Antonio Conte a été évoqué, puis Gianluca Vialli, mais depuis hier, à Turin, on ne parle que de Walter Mazzarri, le coach du Napoli.



A l'évidence, cette rumeur est loin de faire plaisir à Aurelio De Laurentiis, le président du club napolitain. « Que la Juve reste chez elle, mon entraîneur est blindé pour les trois prochaines années et je me le garde. De plus, il a renouvelé jusqu'en 2015. Si, en 2016, Mazzarri veut aller à la Juve, il pourra y aller. Ce que je trouve sordide, c'est que l'on donne pour acquis le fait que tout soit vendable et que tout soit achetable. Mazzarri n'est pas sur le marché. Le jour où je dirais qu'il ne convient plus au Napoli parce que notre estime réciproque s'est interrompue, alors il fera ce qu'il voudra » a-t-il déclaré ce matin, histoire de mettre les points sur les i.



Bon, bah, au suivant...



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Incroyable comment la Juve, un immense club, se fait chier à trouver un entraineur de son niveau.
Les Delneri, Ferrara, Zaccheroni, Ranieri... Horrible.

Faudrait Van Gaal, il pourrait permettre l'éclosion de jeunes joueurs comme il a l'habitude de faire, le problème c'est qu'il ne dure pas longtemps mais il est idéal dans la reconstruction d'un club.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Un maillot remboursé
0 1