1. //
  2. //
  3. // Procès Uli Hoeness

De la prison pour Hoeness !

Jugé pour fraude fiscale depuis la divulgation il y a un peu plus d'un an qu'il cachait de l'argent - 27,2 millions d'euros - sur un compte en Suisse, le président du Bayern Uli Hoeness a appris aujourd’hui après-midi que le tribunal de Munich le condamnait à 3 ans et demi de prison. Ses avocats et lui ont décidé de faire appel, tandis que le parquet va se réunir pour savoir si oui ou non une révision pourrait être envisagée de sa part, conformément à la procédure en vigueur.

Modififié
26 104
La sanction est tombée peu après 14h ce jeudi: Uli Hoeness est condamné à trois ans et six mois de prison pour fraude fiscale. Boum. Quatre jours après le début du procès, le patron du Bayern est donc invité à passer par la case prison pour ne pas avoir déclaré environ 27,2 millions d’euros au fisc, millions qu’il a engrangés en jouant à la bourse et qu’il avait planqué dans un compte en Suisse.

50 000 transactions boursières

Petit rappel des faits. En 2001, Uli Hoeness donne son RIB à son pote Robert-Louis Dreyfus (RIP), alors chef d’Adidas, pour qu’il lui file 20 millions d’euros sur un compte suisse enregistré chez la banque Vontobel. Un peu d’argent de poche pour pouvoir « jouer et flamber  » à la bourse. Entre 2002 et 2006, Uli spécule jour et nuit, se fait des petits plaisirs et engrange un sacré paquet. À partir de 2008, il commence à perdre pas mal d’argent à cause de la crise et décide d’arrêter les frais. En août 2011, l’Allemagne et la Suisse signent une convention fiscale qui oblige les Allemands qui possèdent des comptes en Suisse à payer leurs impôts en Allemagne. Uli Hoeness est donc concerné, mais ne bouge pas. En novembre 2012, toujours rien. À partir de cette date, le boss bavarois n’a plus la possibilité de légaliser ses bénéfices.

Quelques mois plus tard, en janvier 2013, le magazine Der Stern mène une enquête sur un compte en Suisse possédé par une personnalité du football allemand. Uli Hoeness en est informé, mais il ne bouge toujours pas. Le 16 janvier, le magazine publie un article sur son site, sans toutefois citer de nom. Le lendemain, Uli Hoeness, paniqué à l’idée de voir son nom révélé par la presse, décide de lancer une procédure d’auto-dénonciation. Finalement, l’histoire est révélée par le magazine Focus le 20 avril. Une dizaine de jours plus tard, le 1er mai, Uli Hoeness se confesse dans une longue interview à l’hebdomadaire Die Zeit où il parle de ses nombreuses spéculations boursières (on parle de plus de 50 000 transactions) et assure que celles-ci sont sans lien avec le Bayern Munich ni son entreprise de saucisses. Le 30 juillet, Uli Hoeness est mis en examen par le parquet de Munich pour fraude fiscale. Il est alors accusé d’avoir caché 3,5 millions d’euros au fisc.

De 3,5 à 27,2 millions d‘euros planqués

Le procès commence alors lundi 10 mars, et doit durer quatre jours. Soucieux de tirer cette affaire au clair et de jouer cartes sur table, Uli Hoeness, par le biais de ses avocats, déclare qu’au lieu de 3,5 millions d’euros, il s’agirait d’une fraude s’élevant à « beaucoup plus que 15 millions » , s’excusant au passage de ne pas pouvoir fournir les documents en question, la banque Vontobel mettant un peu de temps à les fournir. Les témoins qui se succèdent le confirment: ainsi, l’enquêtrice du fisc chargée du dossier annonce que Uli Hoeness aurait planqué au moins 23,7 millions supplémentaires. Ce qui fait une somme totale d’au moins 27,2 millions d’euros, ce que la défense reconnaît.

La vraie question qui s’est posée au cours du procès a alors été de déterminer le degré de sincérité dans la démarche de Hoeness. Le parquet a estimé qu'il s'est auto-dénoncé pour ne pas voir son nom révélé par la presse et éventuellement échapper à la prison. Une version confirmée par l’enquêtrice du fisc qui a estimé que si les documents prouvant la fraude ont été copiés et remis au fisc le 24 février dernier, les documents de base ont été crées le 18 janvier 2013, soit un jour après l'auto-dénonciation de Uli Hoeness. Là où les avocats de la défense se sont excusés du retard de l'arrivée de ces documents, on se rend compte que le patron du Bayern Munich les a gardés pendant un peu plus d'un an. Mais cette version a été contredite par une autre, celle de l’expert informatique du même service fiscal que l’enquêtrice. Celui-ci a démenti cette cette information, déclarant que ces documents avaient été créés une semaine seulement avant d'être envoyés aux services fiscaux, et non un an auparavant.

Uli le mal-Hoeness

Au final, ce détail n’a pas vraiment attendri le parquet, qui est resté sur son idée de départ, à savoir que Uli Hoeness s’était auto-dénoncé juste pour devancer la presse, et qu’il le faisait également pour s’éviter des sanctions pénales. C’est la raison pour laquelle le procureur avait ce matin requis cinq ans et demi de prison ferme contre le président du Bayern. De son côté, la défense n'a cessé d'affirmer que l'accusé avait tout fait pour tirer au clair cette histoire, notamment en confirmant finalement la somme avancée par la justice. À la fin de son plaidoyer, son avocat avait estimé que le président du Bayern devait être uniquement condamné avec sursis.

Finalement, la sanction est tombée, et Uli Hoeness a été condamné à trois ans et demi de prison ferme. Si certains étaient tristes pour lui, comme les supporters du Bayern Munich qui savent tout ce qu’ils doivent à leur président – une superbe gestion financière du club qui est devenu l’un des plus puissants du monde -, d’autres ont estimé que cette sanction est exemplaire. C’est le cas de Renate Künast, la présidente de la commission des affaires juridiques au Bundestag. « Une peine de prison sans sursis était inéluctable. Nous sommes tous égaux devant la loi. Le tribunal a rempli sa mission dans un État de droit  » . Si Herr Hoeness a toujours été un dirigeant remarquable qui a grandement contribué au développement de son club ainsi que du football allemand, Uli, lui, a fait n’importe quoi en privé. Reste à savoir ce qu’il va advenir de lui. Ses avocats ont bien évidemment fait appel de cette décision. Justice 1-0 Hoeness. Vivement le match retour.

AF, en Allemagne, et AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

fake plastic tree Niveau : Loisir
Il va prendre 2 ans ferme , en faire 6 ecrire un bouquin, passer a la tele et puis se presenter a l'uefa ou il defendra le fair play financier.
Je suis rarement d'accord avec toi fake plastic free, mais là ... ce que tu viens d'écrire était parfait.
Samson Siasia Niveau : District
Ils rigolent pas les allemands. Franz t'apportera des oranges, Uli.
Message posté par RonHarris
Alors qu'en France on persécute ces symboles de vertus et de droiture que sont Sarkozy, Balkany, Guéant, Hortefeux, Copé...

Plus sérieusement, c'est tout de même bien la justice quand ça fonctionne. Si en France l’évasion fiscale était aussi sérieusement combattue, on ne s'en porterait pas plus mal.


Tapie ?
Et Rosell il va prendre combien alors??
PhoenixLite Niveau : Loisir
"Allez directement en Prison. Si vous passez par la case départ, ne touchez pas 27M."

FC Bayern Monopoly, en vente dès aujourd'hui.
VinnieCasseTibia Niveau : CFA
Note : 13
si la mandale judiciaire d'Hoeness pouvait créer une petite prise de conscience, a savoir oui, les criminels en col blanc existent, s'en donnent a coeur joie depuis maintenant des années et se foutent royalement des lois, histoire qu'on agisse correctement, ca serait bien.
dire que pistorius va s'en prendre pour moins que ça...
Bon maintenant, rendez-nous Götze et Lewandowski, il ne part plus cet été.
Et on va prendre Kroos, Lahm, Alaba et Müller en guise de compensation.
Quenelle Messi Niveau : Loisir
Jerome Cahuzac, Julien Dray, Henir Emmanuelli, Bernard Tapie, Alain Juppé, Charles Pasqua, Jean Tibéri, Patrick Balkany, Jean Francois Copé, Nicolas Sarkosy et Jacques Chirac t'apportent leur TOTAL SOUTIEN Uli !
Voilà ce que je disais ce matin.. de 10 on passe à 5 et demi, puis aujourd'hui 3 ans et demi.

Monsieur va faire appel, il n'en fera qu'une voir moins...


Pour ceux qui, ce matin, disait "il est pas dangereux, il faut l'attaquer au porte feuille, blablabla". Donc pour vous, un mec qui escroque le fisc depuis x années, à hauteur de 27M (putain** il en a gagné du pognon) ne mérite pas d'aller en prison, il faut seulement le toucher au portefeuille. C'est seulement moi où ce raisonnement est vraiment catastrophique ?
et dire que cahuzac continue lui de jouer tranquillement à Bastia!
Message posté par RonHarris
Alors qu'en France on persécute ces symboles de vertus et de droiture que sont Sarkozy, Balkany, Guéant, Hortefeux, Copé...

Plus sérieusement, c'est tout de même bien la justice quand ça fonctionne. Si en France l’évasion fiscale était aussi sérieusement combattue, on ne s'en porterait pas plus mal.


Non non. Ici c'est Woerth qui refuse d'acheter un CD avec 3.000 noms de fraudeurs parce que c'est immoral. En Allemagne ils l'ont acheté et ont récupérer plus d'un milliard d'euros.

Ici on discute de savoir si une ministre était au courant des écoutes, pas du fait qu'un ancien président ait soudoyé un juge de la cour de cassation.
rien à dire. l'évasion fiscale c'est quand même hyper sérieux, d'autant qu'elle est quand même presque exclusivement pratiquée par des gens qui ne planquent pas 2000 balles par ci ou par là. Ex avec le cas d'espèce, des gains "réalisés par des transactions boursières". OH STUPEUR. En général dans ces cas on parle de montants énormes et derrière de gens bien puissants et bien entourés/connectés. parce qu'organiser de l'évasion fiscale demande une technicité, des compétences, des contacts, qu'aucun prolo/classe moyenne/petit bourgeois ne pourra jamais s'offrir. c'est l'archétype de la délinquance en col blanc et ça mérite d'être puni avec une sévérité exemplaire. L'état allemand envoie quand même un message fort là. Bien que pour moi, voler 27 Me à ton pays c'est autrement plus grave que 3 ans de taule, surtout en des temps aussi dégueulasses en termes d’iniquité dans la redistribution des richesses et d'inégalités sociales plus criantes que jamais.

surtout que comme l'a si bien dit plastic fake tree, sur ces 3 ans et demi je suis prêt à parier qu'il fera effectivement à peine 2 ans, voire moins si il parvient à corrompre des médecins qui le feront sortir avant pour "raisons de santé", ce qui fait qu'il fera tranquillement sa peine dans sa villa de luxe. ensuite il ira chialer à la téloche, fera son mea culpa, écrira un bouquin, et limite il en sortira grandi. vie de merde.
*somagic* Niveau : CFA
On peut le rebaptiser Les "Ulis" Hoeness.....
Message posté par Trap


Non non. Ici c'est Woerth qui refuse d'acheter un CD avec 3.000 noms de fraudeurs parce que c'est immoral. En Allemagne ils l'ont acheté et ont récupérer plus d'un milliard d'euros.

Ici on discute de savoir si une ministre était au courant des écoutes, pas du fait qu'un ancien président ait soudoyé un juge de la cour de cassation.



absolument. après quand woerth disait "ouloulou non car c'est immoral", fallait entendre "ouloulou non car je suis dessus et tous mes potes aussi" :p

et pour l'affaire sarko c'est idem, en tant que juriste je suis abasourdi que tous les puissants avocats (bref ceux qui sont connus/friqués/médiatisés, les autres on les a pas entendu hein. cf itw radio du bâtonnier de paris l'autre jour, qui m'a l'air d'être un bon enculé) se soient mis en rang pour défendre leur copain herzog et son secret pro et que personne ne soit outré qu'un président en exercice ait clairement payé un foutu juge en échange d'une hypothétique promotion. putain les mecs se font prendre la main dans le pot de miel et ils arrivent encore à détourner l'attention, c'est du grand art à ce niveau là.
Comme je l'ai mis sur le précédent article... je me demande à quel point il va manquer au Bayern, notamment dans la prolongation des contrats... sa figure paternaliste était un atout non négligeable.

Enfin il le mérite.

Curieux de voir la réaction officielle du Bayern, qui n'interviendra que lorsqu'on sera sûr que la défense ne fait pas appel.
Et est ce qu'un jour il reviendra dans l'organigramme du Bayern.

Partagé entre l'idée que c'est justice, la tristesse de voir le président qui a fait monter le Bayern partir,(et dans une moindre mesure peut être un peu le soulagement de moins l'entendre ouvrir sa grande gueule, notamment en Bundesliga).
Message posté par André Matos


absolument. après quand woerth disait "ouloulou non car c'est immoral", fallait entendre "ouloulou non car je suis dessus et tous mes potes aussi" :p

et pour l'affaire sarko c'est idem, en tant que juriste je suis abasourdi que tous les puissants avocats (bref ceux qui sont connus/friqués/médiatisés, les autres on les a pas entendu hein. cf itw radio du bâtonnier de paris l'autre jour, qui m'a l'air d'être un bon enculé) se soient mis en rang pour défendre leur copain herzog et son secret pro et que personne ne soit outré qu'un président en exercice ait clairement payé un foutu juge en échange d'une hypothétique promotion. putain les mecs se font prendre la main dans le pot de miel et ils arrivent encore à détourner l'attention, c'est du grand art à ce niveau là.


Le fin du fin c'est qu'Herzog n'a pas été mis sur écoute, il ne l'ont enregistrer que lorsqu'il appelait Sarkozy.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
26 104