1. // Copa Chile
  2. // Colo-Colo/Universidad De Chile

De l’importance du « Clásico Chileno »

Un grand match s’annonce en finale de la Copa Chile. Ce mercredi soir (minuit heure française), Colo-Colo retrouvera son éternel rival, la Universidad De Chile, pour le 125e Clásico de son histoire. Si les derbys entre les deux meilleurs ennemis du football chilien sont toujours animés d’une émotion unique, cette finale de Coupe, de par les enjeux sportifs et la pression qui l’entourent, promet d’être belle.

Modififié
« Le Clásico est le produit d’une longue tradition. Le rapport de force entre le Colo-Colo et la Universidad de Chile et la rivalité entre ces deux équipes ont fait que ce match est presque toujours considéré comme une finale. C’est le match qui alimente les passions, celui qui fait vibrer les supporters. À chaque Clásico, c’est une nouvelle attente, un nouveau défi, ce sont ces matchs qui font l’histoire du football. » Les mots de Jaime Pizarro, joueur légendaire du Colo-Colo avec qui il a gagné tous les titres possibles à la fin des années 80, parlent d’eux-mêmes : l'affrontement face à « la U » est le match que tout le monde attend. Il détermine souvent le vainqueur du championnat, mais ce mercredi, c’est en finale de Coupe que les deux équipes les plus titrées du football chilien s’affrontent, chose qui n’est arrivée qu’une fois par le passé. C’était en 1979.

U. de Chile : la gloire ou la honte


Avant cette finale de Coupe, on ne fait pas les fiers du côté de la Universidad de Chile. Que de déceptions depuis le début du championnat d’ouverture ! Niveau de jeu décevant, problèmes défensifs récurrents, résultats alarmants et classement indécent... La « U » réalise tout simplement son pire championnat depuis 1941. À une journée de la fin, le club croupit dans les bas-fonds du tableau avec une 14e place déshonorante et indigne de son statut. Elle a même reçu quelques fessées depuis le mois d’octobre, essuyant un 4-1 sur la pelouse de Concepción et en en prenant 5 le mois dernier contre la faible formation du Deportes Iquique.

C'est donc une occasion en or pour sauver sa saison que tient la Universidad de Chile qui, en dépit de cette saison médiocre, a dégainé un parcours de haut vol en coupe. Sortie première de son groupe de qualifications, elle s’est fait peur en 8e de finale aller après une défaite 3-1 sur le terrain de San Luis, puis a enchaîné 5 victoires sans encaisser le moindre but. La voilà en finale, à un match d’un titre prestigieux qui lui permettrait de valider son ticket pour la prochaine Copa Libertadores. Et évidemment il n’existe pas de meilleur opportunité pour sauver sa saison que d’affronter l’ennemi juré Colo-Colo en finale de Coupe. « Il ne faut pas oublier qu’en plus d’être une finale, c’est un Clásico et donc que c’est une partie spéciale pour les deux équipes, explique Patricio Mardones, grand milieu de la Universidad De Chile dans les années 90. Mais en plus de la rivalité qui entoure ce match, la Coupe donne la possibilité à la U de faire ce qu’elle n’a pas réussi à faire en championnat, à savoir se qualifier pour une coupe internationale comme la Copa Libertadores. » Son ex-coéquipier Victor Hugo Castañeda, qui a également été entraîneur de la Chile, partage le même constat, mais il n’ose envisager les conséquences en cas de défaite. « Ce titre en coupe pourrait changer la saison du club. Mais si la U ne gagne pas, ça sera un désastre, une saison vraiment sinistre. » Oui, parfois, la frontière entre la gloire et la honte ne tient qu’à un match.

Colo-Colo : un doublé sinon rien


Le contexte n’est pas le même du côté du Colo-Colo, mais la pression est aussi énorme. Premier du championnat à une journée de la fin avec un petit point d’avance sur la Catolica, el Popular a l’occasion de remporter un doublé Coupe-championnat qu’elle n’a pas réussi à conquérir depuis 1996, année de la dernière victoire du club en Coupe. Mais si l’équipe peut faire carton plein, elle peut aussi très bien tout perdre. Il y a une finale à gagner en terre ennemie ce mercredi et un match décisif pour le titre de champion qui l'attend trois jours plus tard sur la pelouse des Santiago Wanderers. Oui, jouer une saison sur une semaine, au Chili, c'est possible. De fait, la « U » a pu préserver ses meilleurs éléments pour la finale quand son adversaire ne pouvait pas se le permettre et on peut s’inquiéter de la condition physique de certains joueurs pour une équipe de Colo-Colo qui aura joué 4 matchs en l’espace de dix jours. Pour autant, selon Patricio Madrones, le Colo ne veut pas faire dans la demi-mesure et il n’existe pas de priorité du championnat sur la Coupe. « Pour Colo-Colo, les deux tournois sont importants. Les Clásicos sont faits pour être gagnés, et leur objectif est clairement de faire le doublé. Ils seront déterminés et motivés contre la U comme contre les Wanderers. » Aux joueurs du Colo de gérer la pression qui va peser sur eux lors des prochains matchs. Et en matière de pression, Rodolfo Moyá, qui a porté le maillot des deux équipes et joué pas moins de 10 Clásicos, sait de quoi il parle. « C’est un match à part. Quant tu arrives sur le terrain, il y a tellement de choses qui se passent dans ta tête. Tu penses à l’action que tu vas faire, à comment tu vas te déplacer, au côté où tu vas orienter le jeu, à comment déstabiliser la défense... C’est le genre de matchs où tout peut se passer et qui se jouent sur des détails. Si tu veux faire basculer un Clásico, il faut être bien physiquement, mais surtout jouer avec toute l’envie que nécessite ce genre de rencontres. » Jaime Pizarro connaît la situation qui attend les joueurs du Colo-Colo, lui qui a remporté le doublé en 1989 et 1990, et s’il admet que le calendrier peut avantager la U, selon lui, c’est au mental que ça se jouera. « Il y a de la fatigue et il y a de la pression, comme toujours. Mais pour un sportif, c’est un grand privilège que d’avoir la possibilité de jouer deux finales dans la même semaine, et de devenir champion. Ce genre de moments arrive peu souvent dans une carrière et les joueurs feront tout pour faire un grand match. C’est la récompense après plusieurs mois de travail, parfois de toute une vie. Cette simulation mentale et l’enthousiasme de jouer une finale est supérieur à n’importe quelle forme de fatigue. » Pas la peine de se plaindre d'un coup de barre à minuit pour le match, donc.

Par Fausto Munz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

... et ca sera pas du gâteau à Valparaiso pour le titre de Colo-Colo !!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Merci pour l'article mais pour un papier sur un derby, un peu déçu de ne pas entendre parler du contexte historique et sociologique (rivalité entre les deux clubs, héritage politique, base sociale des supporters, etc...)
En ce moment ce serait dur n'importe où, ce Colo Colo étant très loin d'être convaincant. Pour être honnête, j'ai peur que le Cacique se fasse avoir sur les deux matchs. Le dernier clásico s'est gagné malgré la domination presque totale des chunchos, et on reste premiers en championnat juste à cause des segundones de la Católica qui sont incapables de passer devant quand l'occasion se présente.
kim jung kill Niveau : National
Alain Proviste ma famille vient de la banlieu de Santiago, une commune qui s'appelle Quilicura, très populaire. Et la bas d'un quartier a l'autre les poteaux élèctriques sont peint soit des couleurs de Colo colo ou de la U.
Bref je dirais que les 2 équipes ont le même genre de supporter, du fils de riche au mec des quartiers pauvre, en passant par le chilien moyen.
Niveau politique ces 2 clubs on autant de supporter dans tout le pays que tu peux trouver des mec de droite pro Pinochet,avec des mecs de gauche pro Allende.
Milan Bisevache Niveau : Loisir
Je me crée un compte exprès pour réagir à cet article car ça reste un souvenir qui m'a marqué à vie.

En 2003 (de mémoire, le 31 août), j'étais expatrié au Chili ça faisait quelques mois qu'on était surplace avec ma famille, j'avais seulement 7 ans et on a décidé d'aller voir ce fameux match dont on ne connaissait pas vraiment l'histoire. Et ben on a pas été déçus: match arrêté en début de deuxième mi-temps car un supporter a arraché un siège et l'a lancé sur la tête d'un joueur qui allait faire une touche. Le joueur était k.o et c'était tellement le bordel qu'ils ont forcé l'arrêt du match. J'étais petit mais je me souviens d'une image c'était d'une tribune où les supporters avaient cramé plein de sièges c'était impressionnant. On s'est fait une belle frayeur le jour là mais on est rentrés sans encombre.

Voilà voilà désolé pour le pavé mais cet article m'a fait ressurgir pas mal de choses :-)
il y a 3 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions