De l'art érotique à Derby County

0 0
Dans la famille ‘Je déteste mes voisins', je demande Stephen Bywater, gardien de but de Derby County (D2 anglaise).


Ce dernier vient de se faire pourrir par les personnes habitant à proximité de sa demeure pour avoir érigé dans son jardin une œuvre d'art moderne érotique.

La production exposée comprenait un carillon, une poupée éclatée recouverte de préservatifs en gélatine et un W.C portable couvert de graffitis. Une « horreur » selon ses voisins, qui l'ont obligé hier soir à la recouvrir de bâches.


Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque les dirigeants du club ont été amenés à réagir pour se « désolidariser complètement » de cette tentative de création artistique.

La police est même intervenue dans l'affaire. Quant au principal intéressé, il a dû faire son mea culpa dans la presse : « Même si je considère que c'est une question d'ordre privé, j'aimerais m'excuser auprès des supporters et résidents du quartier de Derbyshire qui ont pu se sentir offensés. Beaucoup de gens ont une passion et ma passion en ce moment, c'est l'art » .


En signe de protestation cependant, Bywater a écrit sur la boîte qui cache les toilettes : “Piece and love”.


MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les exigences de Berlusconi
0 0