1. //
  2. // Finale
  3. // Atlético Madrid/Real Madrid

De l'art de préparer une finale de Ligue des champions

Ce soir, c'est la finale de la Ligue des champions, ce soir c'est aussi la 59e finale de la C1. Pourtant, un peu plus d'un demi-siècle plus tard, la ferveur autour de l'événement est toujours la même. Une passion qui excite, transcende et paralyse même parfois les principaux intéressés. De quoi nous donner l'envie de se plonger dans l'intimité des préparatifs. Entre grosse déconne et mises au vert prolongées.

Modififié
Il est des consécrations européennes qui passionnent plus que les autres. À l’heure où les électeurs des 28 états membres s’apprêtent à désigner les représentants d’une assemblée dont ils n’ont jamais compris l’utilité ni le fonctionnement, d’autres suivront avec le plus grand intérêt les débats qui accoucheront du vainqueur de la Ligue des champions. Au moins, cette finale ne sera jamais marquée par l’abstention. Parce qu’elle réunit la crème du football mondial, parce que son hymne fait frissonner dès les premières notes, parce que les larmes de Sammy Kuffour restent comme l’une des plus émouvantes déceptions jamais filmées, cette Ligue des champions demeure une compétition à part. Une compétition convoitée de tous qui, depuis des décennies, a sacré les plus grands sans oublier de les faire trembler. Car bien loin des joutes du championnat, cette finale est un moment singulier et chargé d’histoire. Entre la surexposition médiatique, la pression populaire et l’envie de se hisser sur le toit de l’Europe, chaque joueur supporte sur ses épaules le poids d’un mastodonte. De Ludovic Giuly à Bruno Germain, en passant par Bernard Casoni et Jean-Marc Ferreri, tous ont connu l’attente qui précède ces 90 minutes de summum footballistique. Ces journées interminables passées à cogiter. Seul ou en bande, à la maison ou à l’hôtel. Entre stress et excitation, entre l’envie d’en découdre enfin et la peur de mal faire surtout. Bref, un moment de latence unique.

La bande de potes

Déconnecter ou rester sous tension ? Se relâcher ou maintenir les esprits en alerte ? S’il n’est pas de solution miracle pour aborder au mieux une rencontre si décisive, les dirigeants marseillais avaient en 93 fait le choix de l’isolation : «  On s’était mis à la campagne en mise au vert, mais vraiment au vert. On était à 30 ou 40 kilomètres de Munich, perdus en pleine Bavière. Je me souviens de la volonté de Bernard Tapie de dédramatiser l’événement. Donc on avait un climat vraiment très convivial, ça rigolait beaucoup. On était vraiment très bien. On parlait du match entre joueurs, mais pas tellement avec le staff  » , se souvient Jean-Marc Ferreri. Une tactique heureuse qui sourit cette année-là aux Olympiens. Onze ans plus tard, c’est au tour des Monégasques de s’essayer à la détente, comme le confirme Ludovic Giuly : « C’était vraiment de la déconnade en 2004. Le but, c’était de ne pas penser à cet évènement. Je me rappelle, on était en Allemagne, on avait trois ou quatre jours de stage. On parlait de tout sauf de ça. C’était une obligation.  » Avant de mettre en exergue le retour de bâton : « Le problème, c’est que quand arrive le jour J, tu te prends tout dans la gueule. Tu vois tous les gens autour, tu vois le prince qui arrive avec son père, la ferveur dans les rues, ça arrive à grands pas. Tu reçois des textos, des encouragements. Et tu sais plus faire autrement que d’y penser. »

Étrillé par Porto (3-0), l’ancien joueur de l’ASM n’en garde pas moins de beaux souvenirs : « On vivait le truc au naturel. Il n'y a pas eu tricherie. Comme tu vois dans le DVD, on était nous-mêmes...  » D’ailleurs, preuve que chaque expérience est unique, Ferreri rappelle que lui et ses compères phocéens avaient un goût prononcé pour la déconne à quelques encablures de l’évènement : «  On était très décontractés et je me souviens même que TF1 était venu pour un reportage avec Roger Zabel et on lui avait lancé un seau sur la tête pendant qu’il faisait son émission. C’était super convivial. Ça devait être à deux jours du match…  » 48 heures plus tard, l’OM remportait sa première Ligue des champions contre le Milan (1-0). Et faisait subir d’autres douches, de champagne cette fois-ci.

Les tours de l’esprit

La bonne ambiance ne suffit pourtant pas à évacuer tous les démons. Car si, en apparence, le groupe vit bien, il n’empêche pas chacun de cogiter plus ou moins. Dès lors, chacun sa méthode : «  Le stress, surtout pas, en tous les cas, il faut l’éviter. Non, c’est l’excitation. C’est le maximum de concentration, de plaisir aussi. Celui de disputer une finale de Champions League. Ça excite plus que ça stresse. C’était une bonne pression, parce qu’à ce moment-là, tu es content d’appartenir au plus grand club français. C’est dans ces moments-là que tu fais en sorte d’être encore meilleur » , analyse Bruno Germain, participant malheureux de la finale 91 face à l’Étoile rouge. Bernard Casoni, qui a connu les deux finales européennes de l’OM, n’a pas la même approche : «  Il n’y a pas de stress, ni de l’excitation, parce que l’excitation c’est pas bon, et le stress, ça veut dire que tu es trop. Alors que tu dois être concerné, tu dois être concentré sur ce que tu fais. Pour être pro et performant au haut niveau, il faut passer par là. Si tu te fais prendre par les émotions, t’es mort.  » Moins maître de ses émotions, Ludovic Giuly concède avoir parfois cédé aux démons de la projection : « Tu rêves de tout. Du positif. Que tu fais un bon match, que tu marques, que tu gagnes, que tu soulèves la coupe. Forcément. Et puis tu te poses plein de questions : « Est-ce que tu vas être bon, comment ça va se passer ? » » Pour Casoni, c’est bien là que se situe le danger : « Le plus important, c’est de rester dans l’action. Une finale de Coupe d'Europe, c’est une finale, mais c’est pas pour ça qu’il faut tout changer non plus. Il faut se concentrer sur ce que tu sais faire. Pas se dire : « Putain, je vais faire ça ! » Il ne faut pas faire le match à l’avance. Surtout pas. » Finalement, Jean-Marc Ferreri tempère le débat : « De toute façon et inévitablement, le jour du match, la concentration, elle est là. C’est comme tous les grands matchs, c’est un mélange de stress et d’excitation. »

De l’importance de l’expérience

Ces grands matchs, rares sont ceux à avoir pu les appréhender plusieurs fois dans leur carrière. Certains, armés d’une précédente expérience, ont pu aborder leur nouvelle opportunité avec plus de recul. C’est le cas de Ludovic Giuly qui, après sa campagne monégasque, a connu les fastes de l’Europe sous le maillot blaugrana : « La première, c’est l’inconnu. Je me rappelle à l’échauffement, j’étais tendu. Tu regardes les parents ou la famille pour te détendre, mais ça ne venait pas. Tu dormais mal toute la semaine et puis j’ai eu la chance de pouvoir faire la même chose avec Barcelone. Et alors là, j’ai été vraiment plus détendu la semaine, au niveau de l’échauffement j’avais mon corps qui était vraiment relâché. Je prenais mon temps pour respirer. J’avais appris à mieux gérer la pression. » Bernard Casoni était des deux campagnes de l’OM en 91 et 93. Lui aussi se souvient : « C’étaient deux finales et deux contextes très différents. C’est pour ça que ce n’est pas évident. Contre Belgrade, c’est très fermé, la deuxième contre le Milan, c’est beaucoup plus cool. La première, on était favoris, la deuxième on n’était pas favoris, ça joue déjà. Et puis la deuxième, on est aussi en pleine affaire OM-VA, donc ça a permis de masquer un peu la pression.  » Un dernier souvenir qui confirme à lui seul qu’une finale se joue souvent à un détail.

Par Martin Grimberghs et Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rakamlerouge Niveau : National
De toute facon la coupe ce soir elle est pour Madrid.

Désolé.
Note : 1
Je pleure encore le but refusé à Giuly au Stade de France contre Arsenal. Quel couronnement ce but aurait été pour le petit lutin ! Sans aucun doute, une des décisions arbitrale les plus stupides que je n'ai jamais vu. Au lieu de laisser avantage + but de Giuly, il siffle faute (en dehors de la surface) de Lehmann sur Eto'o, carton rouge. Finale faussée direct. Naze.
Jack Facial Niveau : CFA
Note : -2
Arrêtez avec votre putain d'hymne de la Ligue des Champions. Ce machin ampoulé et grandiloquent ne fait frissonner que les beaufs.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Bernard Casoni: Si tu te fais prendre par les émotions, t’es mort.

Boli avait d'ailleurs fini par craquer sous la pression, se rendant coupable d'un violent coup de tête.



il y a 1 heure Des matchs de C1 sur Facebook 2
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 12 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 16 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 32 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 30 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55