1. // Mode
  2. // Ballon d'or 2012

De l'art de bien s'habiller pour recevoir le Ballon d'or

Comment se vêtir lorsque l'on a rendez vous avec l'histoire ? Jusqu'à présent, Lionel Messi est toujours venu chercher sa récompense dans un sobre costume de soirée. Mais, pour rompre la monotonie, des alternatives s'offrent à lui, comme le prouve l'étude du look des Ballons d'or depuis vingt ans…

Modififié
31 19
À ce niveau-là, il ne fallait pas compter sur Léo Messi pour se démarquer. Depuis 2009, l'Argentin arbore à chaque cérémonie du Ballon d'or un costume de soirée Dolce & Gabbana. Noirs, modernes, cintrés et se rapprochant par quelques détails du smoking (empiècement de gros grain, col châle…), ceux-ci sont accessoirisés sans extravagance par une chemise blanche et une cravate ou un nœud papillon noir… Ainsi, Messi couronne une tendance entrevue depuis 2005 lors des sacres de Ronaldinho, Canavarro, Kaká ou Cristiano Ronaldo. Désormais, une élégance de soirée, classique et de bon aloi écrase le Ballon d'or. Il est grand temps de secouer tout ça, pour se montrer à la hauteur du passé… Six options relooking pour Lionel Messi.



L'option pull-over

Puisqu'il fait froid en décembre (ou en janvier), le port du pull lors de la remise du Ballon d'or n'a rien d'un choix stylistique, mais relève d'une simple recherche de confort. Ici, en somme, Baggio refuse de se plier au cérémoniel. Il vient comme il est, sans effort particulier. Peut-être même est-il chaussé de pantoufles fourrées. Au fond, lui, l'artiste fait un bras d'honneur à ce trophée de publicitaires… Si Lionel Messi n'écoutait que son cœur, c'est sans doute comme cela qu'il s'habillerait.

Ils ont aussi osé ce style : Ronaldo en 97 et 2002, Zidane en 98.



L'option costume de bal de fin d'année

À l'opposé de l'option pull-over, l'option retenue par le Bulgare Hristo Stoichkov trahit ses émois et révèle la volonté d'en faire beaucoup, au risque d'en faire beaucoup trop… Habillé d'une veste de smoking croisée, d'une chemise à col cassé et d'un nœud papillon satiné bordeaux, l'attaquant a tout l'air d'un lycéen américain le soir du bal de fin d'année. Cet enthousiasme est touchant, mais stylistiquement la situation pose un sérieux problème. Rappelons qu'en matière de style « less is more » .

Ils ont aussi osé ce style : personne heureusement.



L'option vêtement traditionnel

Cette année-là, George Weah unit l'Afrique et l'Europe. Premier Ballon d'or non européen, l'année même de la mondialisation du trophée, il porte un boubou africain moderne, occidentalisé par une série de boutons et une poche à rabats, et taillé dans une laine plus compatible avec les frimas de la Lombardie que les chaleurs de Monrovia. Le symbole est si fort qu'il ferait presque oublier cette casquette bon marché inexplicablement posée sur la tête. Quelle leçon pour Messi ? Ne pas exclure d'emblée l'option pancho de gaucho.

Ils ont aussi osé ce style : personne.



L'option costume de bureau

Matthias Sammer est visiblement venu chercher son trophée après une journée de travail dans son cabinet d'expert comptable. Ici, la démarche est évidente, et pleine d'une morgue très germanique. Sammer nous dit que, pour lui, recevoir un Ballon d'or n'est pas une fête ou même un événement. C'est juste le boulot. À tout point de vue, ce style-là collerait donc parfaitement sur Lionel Messi.

Ils ont aussi osé ce style : Van Basten en 92, Rivaldo en 99, Owen en 2001.



L'option sans cravate

Sur Pavel Nedvěd, l'absence de cravate relève de l'époque (le début des années 2000 fut résolument anti-cravate), mais le col de chemise posée au-dessus du col de veste trahit un mauvais goût rédhibitoire. L'Europe de l'Est n'est pas la terre de l'élégance et Lionel Messi a intérêt à rester loin de tout ça.

Ils ont aussi osé ce style : Figo en 2000, Shevchenko en 2004.



Par Marc Beaugé
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

So Foot, essayez au moins de sortir cet article avant la photo du costume (moche) que Messi porte pour ce soir...
Note : 3
Pour ne pas faire que troller, je crois que Sammer bosse dans le bureau en face du mien. Sérieux. En tout cas même costume. Putain* d'années 90!
Personne n'a encore pensé à venir en short ou, mieux, en survêt ?
Note : 1
Message posté par Babs
Pour ne pas faire que troller, je crois que Sammer bosse dans le bureau en face du mien. Sérieux. En tout cas même costume. Putain* d'années 90!


Oui je travaille bien chez Dunder Mifflin, et mon collègue s'appelle Toby Flenderson (aka Sammer)...
Et oui je me réponds à moi-même. Triste monde.
Sammer, la classe allemande...
Si Ronaldo gagne, je verrai bien une option Chippendale avec un noeud papillon sur un torse musculeux, dénudé et huilé.

Mais sur Messi, je ne sais pas trop ce que ça donnerait.
ProgrammeFoot Niveau : Loisir
Et elle vous fait pas rêver sa tenue tonight ? http://on.fb.me/118xuOL
"Cantona-Ginola" The big match.
Voila ce que j'aurais retenu de tout ca.
"And the AVN Award of the male performer of the year is for Rocco Sif... No, Pavel Nedved!!"
Peppino_Prisco Niveau : DHR
Message posté par Babs


Oui je travaille bien chez Dunder Mifflin, et mon collègue s'appelle Toby Flenderson (aka Sammer)...
Et oui je me réponds à moi-même. Triste monde.


C'est clair qu'il ressemble grave à Toby :-)

A quand un vainqueur avec la dégaine de Dwight Schrute ?
Putain# dégueulasse Nedved, Baggio, Sammer et CR.
Mister Sandman Niveau : DHR
Baggio il est sapé comme François Morel là. Et Sammer putain*... c'était quand même exceptionnel les années 90, personne peut dire le contraire.
fernandollorientais Niveau : CFA
j'adore la dégaine de mister George sur la une de france football.
Je sais pas si Ribery oserait venir en claquette/chaussette. Il le fait sur un plateau télé mais...
Sammer ressemble à un pasteur télévangéliste américain...
Message posté par Jay-Jay
Personne n'a encore pensé à venir en short ou, mieux, en survêt ?


Carles Puyol avait osé faire un détour par Nyon entre deux matchs de beach soccer, pour un tirage au sort de Champions League l'an passé.

http://48fm.com/fairplay/files/2011/08/ … -Puyol.jpg

Il a mon respect à vie pour cette image !
Denoueix-touch Niveau : DHR
"Au fond, lui, l’artiste fait un bras d’honneur à ce trophée de publicitaires…"

Dixit So Foot qui n'en peut plus de voir la remise en cause de la pseudo neutralité journalistique depuis qu'on à décidé de demander à des vrais footeux de faire partis du jury du Ballon d'Or et non plus à des vendeurs de papiers qui n'ont rien à voir avec la pubs hein c'est bien connu, presse et publicité cela ne va pas de paire (ironie off).
Incroyable le corporatisme du milieu journalistique gravitant autour du Ballon d'Or est remis en cause et hop là, il faut à tout prix discréditer la nouvelle formule, ah c'est sur on peut moins vendre du papier que quant c'étaient des gagnants tirés par les cheveux voir des véritables impostures.

Le Ballon d'Or est là pour sacrer des monstres du jeu pas d'obscures one shoot ou de bons coéquipiers, sinon Gourcuff et Giroud aussi mérite leur place au soleil. Avec la nouvelle formule Maldini, Henry, et d'autres légendes auraient eu le Ballon d'or et Zidane 2x.
Oh sofoot vous le faites exprès vous mettez en place une application mobile et vous êtes pas capables de la gérer ça pique les yeux la taille des caractères c'est illisible
Three-Eyed Frenchy Niveau : Ballon d'or
J'ai eu beau compter je n'ai trouve que 5 options les mecs
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
31 19