En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es de finale retour
  3. // Chelsea/PSG (2-2 ap)

De l'art d'avoir des couilles

Elles ne sont pas vraiment rondes, ne rebondissent pas comme des ballons, et ont depuis toujours la phobie des coups de pied. À première vue, les couilles ne sont donc pas faites pour jouer au foot. Et pourtant, on ne cesse de les associer au courage et à l'ambition de jeu des entraîneurs. À tort.

Modififié

Des couilles, des couilles, et encore des couilles. Voilà ce que demandent depuis toujours les supporters de football, naturellement avides de rondeurs. Si le public francophone est trop poli pour exiger autre chose que le classique « mouillez le maillot ! » , les autres langues n'ont pas attendu Luis Fernandez pour faire des mots coglioni et huevos les plus grands habitués des gradins italiens, espagnols et sud-américains. Le principe est guerrier : ne jamais reculer face à un duel, tacler avec vigueur, mettre sa tête avec courage, jouer des épaules avec virilité. Du côté de la Bombonera et de Boca Juniors, il est même dit que tout sera pardonné à un joueur qui « laissera ses œufs sur le terrain » . Résultat : les joueurs courent comme des poules dont on aurait coupé la tête. Et le jeu s'évalue en nombre de kilomètres parcourus plutôt qu'en plaisir et prouesses footballistiques. Mais alors, ça veut dire quoi, avoir des couilles en football ?

Les boucles de David Luiz


Lorsque Laurent Blanc a choisi de titulariser David Luiz devant la défense lors du match aller contre Chelsea au Parc des Princes, alors qu'il ne l'avait jamais fait auparavant, une bonne partie du public parisien a salué le choix de l'entraîneur pour son courage, son audace et l'usage soi-disant approprié de ses couilles, portées disparues depuis le suicide tactique de Stamford Bridge l'an passé. Après un an et demi de travail sur l'un des jeux de possession les plus efficaces du continent, après avoir fait de la paire Verratti-Motta l'un des milieux les plus redoutés au monde, on aurait cru qu'il devenait tout à coup « courageux » d'improviser en plaçant un défenseur central en plein milieu du jeu. Comme si le physique, tôt ou tard, finissait toujours par l'emporter sur la technique dans ce monde qui préfère la Premier League à la Liga. Finalement, Laurent Blanc titularisait le Brésilien et obtenait un match nul peu satisfaisant, perdant l'occasion d'écraser des Blues trop prudents. Mais tant pis, les Parisiens s'étaient puérilement laissés séduire par la vigueur offerte par le jeu de David Luiz.

Mais qu'est-ce que ça veut dire, entraîner avec ses couilles ? Et si, justement, Laurent Blanc était un entraîneur qui écoutait bien trop son bassin ? Ancien joueur à l'élégance rare, défenseur raffiné et même buteur, Lolo s'est formé pour devenir un entraîneur tout aussi classe. Un coach qui demanderait à ses joueurs de ne jamais trahir le ballon, de ne jamais abandonner le jeu face à la pression, et de toujours opter pour la construction. Parce que les plus belles choses requièrent du temps, et que les raccourcis sont souvent trompeurs. Seulement, une fois le costume enfilé, Blanc n'a jamais su tenir le cap face à la première difficulté. Comme un mari aimant cédant trop rapidement face à des courbes tentantes, Lolo a oublié ses principes le temps de quelques soirées de trop : contre l'Espagne à l'Euro 2012, où il avait trahi le renouveau esthétique de l'équipe de France en spéculant sur la solidité du duo Debuchy-Réveillère (?), puis à Stamford Bridge en 2014, où il s'était trahi lui-même en optant pour les contres et les dégagements plutôt que pour l'initiative et la construction. Idem cette saison au moment de se battre pour la première place du groupe au Camp Nou : quand cela devenait trop chaud, Blanc pensait avec ses couilles et faisait jouer son équipe avec le bassin, à l'instinct, au flair, sur la défensive. Comme s'il n'y avait plus de coach, en fait. Une confusion qui a jusque-là coûté très cher à sa réputation. Rongé par le poids de sa paire, Blanc semblait même parfois condamné à la médiocrité.

Principes et tentation


Mais cette fois-ci, trois semaines après avoir cédé une dernière fois, Lolo s'est retenu au dernier moment. Finalement, ces principes, il les aimait trop pour les lâcher une nouvelle fois. Au diable le repli, le physique et l'envie étonnamment générale de revoir David Luiz au milieu. À Londres, Blanc a mis en place son onze préféré, celui du jeu au sol, de la possession et de la défense par anticipation et non par réaction. David Luiz derrière, bien haut sur le terrain, Javier Pastore devant, complètement libre, et Marco Verratti et Thiago Motta partout. Il est facile de faire entrer trois attaquants dans la dernière demi-heure, mettre le plus de poids possible dans la surface adverse, et espérer que le ballon rebondisse au bon endroit au bon moment. Il est facile de placer un défenseur destructeur au milieu pour espérer contrer les attaques adverses. Mais est-ce vraiment ça, être un entraîneur courageux ? Prendre un risque démesuré et renoncer à ses idées ? Non, faire preuve de courage, c'est se livrer totalement à ses idées. En Italie, Vincenzo Montella a les couilles de faire confiance à la technique tous les week-ends, et sa Fiorentina joue toujours de la même manière, malgré le budget limité et les blessés, et surtout malgré les défaites. En Espagne, Paco Jémez est certainement l'entraîneur le plus courageux de Madrid. Et il pousse le Rayo Vallecano comme s'il avait à sa disposition Xavi et Iniesta.

Écouter ses idées, c'est exactement ce qu'a fait Laurent Blanc à Londres mercredi soir. D'ailleurs, si jamais Lolo avait choisi d'improviser une autre composition plus « rassurante » ou « défensive » , l'expulsion de Zlatan Ibrahimović lui aurait certainement coûté très cher : au mieux, un changement de joueur difficile, au pire, un changement d'organisation impossible. En faisant confiance à ses hommes, Lolo a fait confiance à son jeu, à son travail et au projet parisien. Et même à dix, ses joueurs sont restés fidèles à la partition. À l'image de Marco Verratti, qui a continué à jouer et provoquer comme s'il était en supériorité numérique, le PSG est resté lui-même, en toute circonstance. Être courageux, c'est se construire une identité et s'y coller, et être jugé pour ce qu'on est, dans la victoire et dans la déroute. Si les supporters des Blues peuvent nourrir des regrets, ce n'est pas à cause de l'élimination, mais parce qu'ils n'ont pas pu voir de quoi était capable leur équipe dans leur configuration habituelle. Perdre est acceptable, se trahir est intolérable.

La vigueur des idées


Les entraîneurs sont des cuisiniers dont la première qualité doit être de savoir cuisiner avec des ingrédients qu'ils ne choisissent pas : les joueurs. Avec Luka Modrić à la place de Ramires, José Mourinho aurait-il refusé le jeu mercredi soir ? Avec Alou Diarra plutôt que Marco Verratti, Laurent Blanc aurait-il vraiment ordonné à ses hommes de construire le jeu systématiquement au sol, avec patience et vers l'avant ? Non, et non. Si le football est surtout pensé par les entraîneurs, il est seulement joué par les joueurs. D'où la mission d'entraîner : pour que les joueurs apprennent à jouer avec leur tête. Blanc n'a pas été audacieux en alignant David Luiz au milieu, il a été courageux en faisant le choix de convaincre ses joueurs que ses propres idées étaient les bonnes pour vaincre Chelsea.

Mais alors que les performances des entraîneurs devraient être analysées en fonction de la production de leurs idées, les coachs sont jugés sur leurs résultats. Marcelo Bielsa le rappelle tous les week-ends : en football, les acquis sont éphémères, et la vérité réside seulement dans le dernier match. Oui, le football a tendance à penser avec ses couilles : on gagne et on continue, on perd et on recommence tout. Comme Laurent Blanc l'a dit, il sera de nouveau jugé dimanche contre Bordeaux. Mais à la place de crier à leurs joueurs de jouer avec leur bassin, les supporters devraient prendre le temps de demander aux dirigeants de leur club de diriger avec leur tête, à long terme, pour mettre en place des projets de jeu fondés sur des (bonnes) idées. Virer un gamin d'un centre de formation parce qu'il est trop petit, c'est gratuit. Le conserver malgré les mauvais résultats jusqu'à qu'il atteigne une certaine maturité, ça, c'est avoir du courage. Et il en faut, des couilles, pour refuser de se plier devant la toute puissance du résultat. Parce que même si le PSG avait fini par s'incliner à Stamford Bridge, Laurent Blanc aurait été tout aussi fier du jeu de ses hommes.


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City 2 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 5 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5
samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 16 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 29 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 47 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 50 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43