De Jong se défend

0 6
Pas facile de vivre normalement quand une réputation vous poursuit.

Nigel De Jong, le boucher le plus connu des pelouses européennes, en a ainsi marre qu'on lui rabâche sans cesse les attentats qu'il a commis, dont celui sur Xabi Alonso en finale du dernier mondial: «  A aucun moment je n'ai vu l'arrivée de Xabi Alonso parce que j'étais uniquement concentré sur le ballon. Réellement, quand je vois le coup je pense qu'il n'était pas tout à fait bien. Bien entendu que l'arbitre aurait pu me donner le carton rouge pour la faute » .

Le milieu de terrain hollandais confesse également que la période après cet évènement a été dure à vivre : « J'ai eu le sentiment qu'il y avait des gens qui voulaient me nuire. J'ai été l'ennemi public numéro un à plusieurs reprises. Sincèrement, les gens m'ont traité comme si j'étais un criminel de guerre. C'est une sensation désagréable » .

En même temps...


AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Oh pauvre chou !

C'est qu'il nous arracherait presque une larmichette le bougre x)
En même temps il n'a tué personne...
mais quand on sait que le supporter de foot, en général, est un abruti fini incapable de relativiser, on se dit que oui, il a raison de se lamenter de son sort de bouc émissaire.
Quand on voit l'action complète, et pas juste la photo du choc, on peut penser qu'il a raison : il ne bouge pas et regarde vers le haut tout du long.
Du coup, il s'est vengé sur la jambe de Ben Arfa...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6