Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 16e journée

De Gea somme Liverpool, Arsenal des pies

Le mur De Gea, le plongeoir Adam Johnson, la chaudière Peter Crouch, le carton Arsenal et l'auréole Lampard. La Premier League a beaucoup donné pour cette 15e journée.

Modififié
  • L'équipe du week-end : Arsenal

    Les Gunners sont toujours à moitié réguliers - remember leur défaite à Stoke -, mais les Gunners ont quand même été fameusement solides ce week-end en tapant Newcastle (4-1), la hype de la semaine passée. Avec à la baguette un Alexis Sánchez qui ne s'arrête plus dans l'excellence, Arsenal a littéralement marché sur des Magpies qui ont décidément bien du mal à l'extérieur. À noter, bien entendu, le très joli doublé d'Olivier Giroud - surtout le deuxième but - qui renvoie ainsi très très loin les interrogations de certains qui voyaient en Sanogo son remplaçant. Cazorla aussi a marqué par deux fois, grâce notamment à une panenka. Sinon, les supporters ont chanté le nom d'Arsène, ça doit lui changer…

    Le résumé de la rencontre

  • Le joueur du week-end : David de Gea

    Quelques mois après son arrivée en provenance de l'Atlético Madrid, David de Gea était plutôt vu comme un successeur de Tim Howard ou de Tomasz Kuszczak. Désormais, il est plutôt clair qu'il va s'inscrire dans la lignée de Peter Schmeichel et Edwin van der Sar. Et sa prestation de samedi contre Liverpool comptera certainement, tant l'Espagnol a dégoûté les Reds. Main droite, cuisse gauche, pied droite et un peu la barre quand même, de Gea a utilisé tout ce qu'il pouvait pour dégoûter Sterling, Balotelli et le reste. Dans les cages opposées, Rodgers a tenté l'électrochoc en mettant Jones à la place de Mignolet. Ben... c'est pas mieux.

    Le résumé de la rencontre

  • Le but du week-end : Craig Gardner

    Le but du week-end ne doit pas spécialement être toujours le plus beau. Alors oui, on aurait pu prendre le puissant intérieur du pied de Giroud, celui de Van Persie après un amour de passe de Mata, ou encore la prune de Ross Barkley. Mais ce but de Gardner (West Brom) détient deux arguments à ne pas négliger. D'abord, il est la conclusion d'un cafouillage parfait dans le rectangle d'Aston Villa. Varela et Brown passent complètement à côté du centre de Berahino, Sessègnon canonne ensuite sur le dos de Brown avant que Gardner ne vienne mettre enfin de l'ordre dans les six mètres. Ensuite, le deuxième intérêt de ce but, c'est qu'il offre trois points très très importants aux Baggies qui quittent ainsi un peu plus la zone de relégation.

  • La décla du week-end

    « Ce n'est pas un penalty. C'est l'assistant qui le donne alors que c'est un plongeon. » C'est avec ces mots plutôt pesés que Sam Allardyce a expliqué au micro de la BBC son courroux quant à la décision de M. Dowd, lorsque Adam Johnson tombe avec beaucoup de générosité dans le rectangle défensif des Hammers. Du côté de Poyet, on ressort d'abord une bonne vieille expression – « Vous savez, tout cela est compensé à la fin de la saison » - avant d'enchaîner avec plus d'humour. « C'est pour ça qu'on aime le football, on va pouvoir en parler lundi matin, de cette décision de l'arbitre. » Ajouté aux ridicules simulations de Cahill, Willian et Pocognoli, ce plongeon contrebalance fortement avec la violence des gestes des Spurs Lamela, Vertonghen et Stambouli, mais aussi de Richardson (Aston Villa) et Tiote (Newcastle). Week-end contrasté.


  • Analyse définitive : la lutte pour l'Europe sera belle

    Allez, on va s'avancer en disant que Chelsea, City et Man U vont choper les trois premières places. Si Arsenal confirme son regain de forme, il ira se placer comme d'habitude en dessous du podium. Mais après, il reste deux places pour toute une flopée d'équipes que l'on peut diviser en plusieurs groupes. Le premier, celui « habitué » , peut lui-même séparer Tottenham et Newcastle d'Everton et Liverpool. Ces derniers sont plutôt décevants et accrochent tout juste - voire pas - la colonne de gauche, malgré des qualités. Spurs et Magpies sont quant à eux à portée de bras des places libératrices, même s'ils vont encore chacun se prendre des raclées.
    Le groupe suivant, celui des « surprises » , comprend West Ham et Southampton. Vraiment impressionnants pour le moment, on verra si - contrairement aux Saints - les Hammers vont tenir le coup quand ils affronteront les plus gros. Reste enfin le dernier groupe, avec Swansea - qui marque le pas - et, pour les plus doux rêveurs, Stoke et Aston Villa, qui ne sont « qu'à » 7 points de la Ligue Europa. Qui sait si, à défaut de bouger le top 4, les Anglais nous offraient une remasterisation de leurs équipes de Ligue Europa ?!

  • Vous avez raté Everton – QPR et vous n'auriez pas dû

    C'était pas le match le plus rocambolesque ni le plus beau qualitativement parlant, mais on a eu des choses sympas à se mettre sous la dent au Goodison Park. Du coup de coude « involontaire » de Barton aux joueurs d'Everton, Distin compris, qui s'essaient à des dribbles improbables et dangereux dans leur camp, en passant par le but efficace, mais surtout sublime de Barkley. On a pu voir QPR balancer toutes ses frappes au-dessus du but - 9 sur 11 tentatives - jusqu'à ce que Zamora se retrouve à un mètre des cages suite à une déviation d'Howard. Robert nous a fait des « Green » à coups d'arrêt de la poitrine et de relance foireuse. Beaucoup moins drôle en revanche, la nouvelle blessure de l'excellent Mirallas sur un tacle plutôt affreux de Mutch. Le tout ponctué par une dernière minute folle où Eto'o frappe le poteau avant que Kone rate le moyen d'avoir du crédit sur sa deuxième touche de balle. Mais au final, Everton n'est que 10e.

  • La polémique autour de la théière : Que doit-on faire de l'arbitre assistant qui a accordé le but de Mata ?

    Bon, avant de répondre à cette question, faut aussi se dire que de l'autre côté, il y avait de Gea, donc même si le but de Mata avait été annulé, pas sûr que ça aurait suffi. Mais n'empêche, au moment de la déviation de Van Persie, l'assistant de Martin Atkinson est parfaitement aligné avec la défense des Reds. Il n'y a donc pas de raison qu'il ne voie pas la position illicite du petit Mata. « Honnêtement, Jean-Michel, ne croyez-vous pas qu'il y a autre chose qu'un arbitre anglais pour arbitrer un match de cette importance ? »

  • La stat' inutile : 10

    Avec son nouveau match nul contre West Ham, Sunderland conforte sa place de leader dans la discipline, avec 10 partages en 16 matchs !


  • Et sinon…

    - La défense des Spurs n'est toujours pas rassurante, l'attaque de Swansea non plus.
    - Hazard a marqué ses 11 derniers buts pour Chelsea à Stamford Bridge. Mais rarement de la tête en revanche…
    - Sur les deux dernières années, c'est la quatrième fois que Crouch marque deux buts lors de deux matchs de suite. Quand on sait qu'il termine la saison à 6-7 réalisations, on peut dire que là, Peter est en pleine euphorie.
    - Burnley est la quatrième meilleure équipe du championnat sur les six derniers matchs : 11/18.
    - Frank Lampard est éternel, il rejoint Thierry Henry à la quatrième place des meilleurs buteurs de la Premier League : 175 roses.

    ⇒ Résultats et classement de Premier League



    Par Émilien Hofman
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 7 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 16 heures La drôle de liste d'invités de la finale 35
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
    Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 67 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3