De 11 à 15 ans de prison pour les « home-jackers » marseillais

Modififié
8 14
À moins d'avoir trop ecouté Lunatic, le crime ne paie pas toujours.

Comme nous l'apprend le quotidien Midi Libre dans son édition du jour, les peines concernant « les cambrioleurs de l'OM » sont tombées. Pas très loin des réquisitions de l'avocate générale, qui allaient de quinze à vingt ans de prison, les accusés sont partis derrière les barreaux pour des peines un poil moins lourdes.

Les cinq accusés, issus du quartier de la Cayolle, en ont finalement pris pour onze à quinze ans au mitard, selon l'implication de chacun dans l'affaire.

Les jurés ont été plutôt cléments, l'âge de certains voyous, mineurs au moment des faits, a joué en leur faveur. Rappelons que la petite bande avait « home-jacké » les villas des frères Ayew et de leur ancien coéquipier, Vitorino Hilton da Silva.

Le désormais capitaine de Montpellier s'était d'ailleurs pris un vilain coup de crosse de fusil, tandis que les familles des joueurs avaient été victimes de coups et séquestrations.

Sans doute des fans du Consolat Marseille, frustrés par tant d'années dans l'ombre des Ciel et Blanc. TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cooool !

Avec cette nouvelle, maintenant que la sécurité est rétablie, Labrune va pouvoir faire venir tous les bons joueurs qu'on n'arrivait plus à attirer.
HernánCrespo Niveau : DHR
"À moins d'avoir trop ecouté Lunatic, le crime ne paie pas toujours."

Tu sors.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 11
Le clin d'œil à Dikkenek dans la légende de la photo !
Cœur sur vous So Foot
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 14