David Villa et la tentation de New-York

Le Guaje ne foulera plus les pelouses de Liga. Avant de rejoindre le New York City, David Villa fera du Mondial brésilien son dernier grand défi. Un défi à la hauteur d’un bonhomme dont le choix de carrière rime beaucoup avec fin de parcours. Le repos plus que le rêve américain.

Modififié
5 12
Les dernières 120 minutes à courir comme un dératé, à se donner comme un taureau hanté. David Villa a poussé à l’extrême la philosophie du « match après match » de Diego Simeone lors de la finale de la Ligue des champions. Un « ballon après ballon » qui l’a vu se dépouiller, en vain. Un dernier rush, semble-t-il. Alors que sa performance promettait au Guaje de beaux jours, ils ne se comptent désormais plus qu’en semaines. Vicente del Bosque l’emmènera bien au Mondial brésilien pour ce qui sera son dernier combat. Après, l’Asturien ne rempilera pas à l’Atlético de Madrid. Il va prendre ses cliques, ses claques et sa barbe de trois jours pour les États-Unis. Selon toute vraisemblance, le meilleur buteur de l’histoire de la Roja va s’engager pour les trois prochaines saisons au New York City F.C. Une franchise qui ne verra le jour qu’en février 2015 en MLS, mais qui compte déjà un renfort de poids. Pour l’intéressé, le choix interroge. À 32 ans, Villa est tout sauf fini. Sa saison, pas la plus prolifique, a encore prouvé à quel point il était précieux. Villa n’a tout simplement plus la dalle.

La stratégie globale de City, les économies de l’Atléti

L’annonce de ce départ aux États-Unis a ému l’Espagne. Une fatalité qui n’a pas caché la surprise de sa destination. Mais comment diable le meilleur buteur de la sélection peut-il se barrer de l’autre côté de l’Atlantique ? Qui plus est pour une franchise toujours à l’état de projet ? Le New York City F.C. est un dérivé du Manchester City F.C. Dans sa stratégie mondiale, le club, propriété de la famille royale d’Abou Dhabi, souhaite s’implanter sur les cinq continents. Avec le Melbourne Heart, une part des Yokohama Marinos et donc le joyau de NY City, il ne manque plus qu’une présence en Afrique pour le cheikh Mansour bin Zayed Al-Nahyan. La signature de David Villa est la première pierre à son édifice globale – Txiki Begiristain, directeur sportif du projet, a essuyé le refus de Xavi. Désormais, les stars ne seront plus seulement au City of Manchester Stadium. Ils squatteront également les rues de Big AppleLa Gran Manzana, de l’autre côté des Pyrénées. De quoi s’ouvrir les portes d’un nouveau marché juteux.

Du côté du Manzanares, la donne est opposée. Malgré sa superbe saison, l’Atlético de Madrid doit toujours se serrer la ceinture. Ses 576 millions d’euros de dette sont loin de lui permettre des folies. Et David Villa en est une, à l’échelle de ces finances. Arrivé l’été dernier à moindre coût (2,1 millions d’euros), son contrat était rempli de multiples options et primes. Si le Guaje allait au bout de son contrat de trois ans chez les Colchoneros, deux millions d’euros étaient versés chaque été au FC Barcelone. De même, sa vente ne rapportera que 50 % à l’Atlético, le reste étant viré au club catalan. Plus importantes sont les économies salariales. Avec une masse salariale encadrée – rigueur budgétaire et fair-play financier obligent – l’Atléti se débarrasse par là même du plus gros salaire du club. Avec des émoluments annuels de près de six millions d’euros, le Jean-Pascal espagnol permettra l’arrivée d’une pointe de calibre internationale, tant au niveau du salaire que du prix du transfert. Reste le sportif. Sans Diego Costa ni Villa, le Cholo devra tout reconstruire.

Le Maracanã et basta ?

Pour en terminer avec les gros sous, le salaire que devrait percevoir Villa à New York ne serait « que » de trois millions d’euros annuels sur autant d’années – de quoi permettre le recrutement d’une autre star sur le déclin. Moins qu’à l’Atlético, donc. Bref, la retraite dorée n’est pas forcément gage d’explication. Le pari sportif non plus. Toujours à l’état de projet, le New York City F.C. ne va voir le jour qu’en février 2015, date de son entrée dans le championnat nord-américain. Entre-temps, David Villa devrait s’entraîner au centre d’entraînement de Manchester City, sans participer à la moindre compétition avec le club mancunien. Juste de quoi garder le rythme et se payer quelques séjours à New York où sa famille sera déjà installée. Avant ce repos du combattant, le Mondial brésilien sera sa dernière occasion de profiter. Dans la tête de Del Bosque, la présence du natif de Gijón lors du voyage sud-américain est une évidence. Et pas seulement pour services rendus (meilleur artificier de l’histoire avec 56 banderilles en 95 capes). Car Villa est un symbole, l’étendard de cette sélection, le trait d’union entre la lose et la gagne. Autant finir en beauté, au Maracanã, là où il avait inscrit un triplé face à Tahiti lors de la Coupe des confédérations.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Brooklyn Olympic Niveau : CFA2
Merci pour l'article Robin!

Je suis tres curieux de voir comment le NYFC va prendre ici...les Redbulls ont du mal a decoller en termes de supporters, les Cosmos avancent tres lentement mais font beaucoup de pub. Alors une 3e team de soccer...

Bon si jamais dans 50ans c'est devenu le gros derby, je pourrai dire que j'y etais a la creation...

GO UNION!
Adrinho78 Niveau : DHR
Du coup il va faire quoi en attendant février 2015?
C'est quand même là que tu vois le pouvoir d'attraction de cette ville...les gars sont tous opé pour aller aux US mais seulement si c'est à NYC et je les comprends.
New york quoi.
Bald&bearded Niveau : CFA2
@Adrinho78 : "Entre-temps, David Villa devrait s’entraîner au centre d’entraînement de Manchester City, sans participer à la moindre compétition avec le club mancunien. Juste de quoi garder le rythme et se payer quelques séjours à New York où sa famille sera déjà installée"

Ca me paraissait pourtant clair.
Un très grand attaquant pas estimé à sa juste valeur. Je garde encore en mémoire cette fameuse dispute avec Messi. Sur le coup j'ai eu de la peine pour David et de la haine pour Lionel (haine gratuite car les disputes ça arrive souvent entre joueurs). Je suis un peu amère de le voir partir...Triste!
Message posté par Brooklyn Olympic

Je suis tres curieux de voir comment le NYFC va prendre ici...les Redbulls ont du mal a decoller en termes de supporters, les Cosmos avancent tres lentement mais font beaucoup de pub. Alors une 3e team de soccer...


GO UNION!


Pour suivre ton propos, je me suis récemment dit que c'était dommage que le soccer n'ait jamais vraiment décollé dans des villes américaines aussi cosmopolites que NY ou LA. Imagine un peu la gueule des derby entre Little Italy, Hell's Kitchen ou Little Odessa (j'aimerais parler de Chinatown, mais pour le coup les Chinois sont de vrais branques en foot).
moi je constate juste que la MLS, petit à petit devient attractive.... CA continue d'augmenter doucement chaque année.... Le Cosmos, NY FC... le club de becks à Miami... avec l'argent dont dispose les américains, leur puissance médiatique... C'est quand même la première grande ligue fermée au monde... moi je verrais bien une explosion façon foot US, avec des joueurs qui iront chercher la starification avec de gros salaires à la clef... Les ricains sont les pros du sport spectacle... On y vient doucement, mais on y vient quand même
Message posté par Yesodh
moi je constate juste que la MLS, petit à petit devient attractive.... CA continue d'augmenter doucement chaque année.... Le Cosmos, NY FC... le club de becks à Miami... avec l'argent dont dispose les américains, leur puissance médiatique... C'est quand même la première grande ligue fermée au monde... moi je verrais bien une explosion façon foot US, avec des joueurs qui iront chercher la starification avec de gros salaires à la clef... Les ricains sont les pros du sport spectacle... On y vient doucement, mais on y vient quand même


depuis Pelé, ça a toujours attiré des joueurs en fin de carrière. C'est surtout qu'avec les retours de Bradley et Dempsey, les clubs investissent pour ramener leurs meilleurs éléments au pays. Mais bon, voilà, c'est pas encore ça.
Les mecs continuent de jouer sur des synthétiques sinon.
C'est si mauvais que ça le synthétique ? J'ai entendu dire que c'était mauvais pour les articulations ; mais niveau jeu, c'est tout aussi fluide, d'autant plus que le but ultime d'un élément synthétique est de copier l'original voire de faire mieux. De plus, quand je vois certaines pelouses de nos stades de L1 laissées à l'abandon par leur propriétaire (principalement les municipalités), je me dis qu'il vaudrait ptet mieux investir dans le sytnhé...

Bref, si ça ne détériore pas la santé des joueurs, le débat reste bien ouvert.
dragon_komodo Niveau : District
Message posté par Brooklyn Olympic
Merci pour l'article Robin!

Je suis tres curieux de voir comment le NYFC va prendre ici...les Redbulls ont du mal a decoller en termes de supporters, les Cosmos avancent tres lentement mais font beaucoup de pub. Alors une 3e team de soccer...

Bon si jamais dans 50ans c'est devenu le gros derby, je pourrai dire que j'y etais a la creation...

GO UNION!


Les NY Red Bulls ont du mal à décoller en plus de la notoriété connue accordée au "soccer" parce que ce put*** de stade est dans le New Jersey ! ça fait "cheap" pour les New Yorkais de se rendre là bas. haha. Non mais franchement, quand tu vis dans la ville la plus capitaliste du pays le plus capitaliste au monde, tu t'attends à consommer vite et bien. Je suis dans le même doute que toi, je suis curieux de voir comment ça va se passer.
Message posté par WiL
C'est si mauvais que ça le synthétique ? J'ai entendu dire que c'était mauvais pour les articulations ; mais niveau jeu, c'est tout aussi fluide, d'autant plus que le but ultime d'un élément synthétique est de copier l'original voire de faire mieux. De plus, quand je vois certaines pelouses de nos stades de L1 laissées à l'abandon par leur propriétaire (principalement les municipalités), je me dis qu'il vaudrait ptet mieux investir dans le sytnhé...

Bref, si ça ne détériore pas la santé des joueurs, le débat reste bien ouvert.


je ne suis pas du tout spécialiste de la question, mais les conditions de jeu ne sont pas les mêmes, ça dénature un peu le foot je trouve et ce n'est pas normal en L1qu'un club comme Lorient soit avantagé de ce point de vue.
Et oui, le synthétique a la réputation d'être particulièrement éprouvant pour les articulations. D'où peut-être le nombre de blessures à Lorient (donc c'est pas si avantageux que ça).
Ensuite je pense que tout le monde préfère jouer sur herbe ou un terrain hybride comme à l'Emirates.
Si j'ai tort, éclairez-moi.
MichelLeBerger Niveau : District
Je suis pas forcément fan du synthé non plus.. Mais bon, fallait voir l'état du terrain à Lorient avant, c'était pas joli joli.
Au lieu d'investir dans des jardiniers ou autres techniques, le club a choisi le synthé, solution plus rapide et efficace, et adapté au jeu lorientais (jusqu'à cette saison en tout cas). C'est sur c'est pas la meme chose, pour avoir posé le pied dessus (merci le challenge orange à la mi-temps), c'est clair que c'est pas de l'herbe, c'est beaucoup plus rapide, les repères sont pas les mêmes, etc. Mais bon, si tous les clubs avait les moyens d'avoir une pelouse comme à l'emirates, je pense qu'ils le feraient ^^ Le truc c'est qu'à force de s'entrainer sur des synthétiques (même d'un autre type), on voit ce que ça donne à l'extérieur des que le terrain est pas nickel.
pour ce qui est des blessures, faut se référer à la politique de transferts : des joueurs en méforme, talentueux, mais pas cher. Et c'est souvent des joueurs qui se blessaient bien souvent avant d'arriver à lorient (quercia, coutadeur, aliadiere, sunu cramé à arsenal, etc.) Et les blessures régulières datent de bien avant le synthétique.
Après je suis pas spécialiste de la question, mais pour l'instant y en a pas de spécialiste apparemment. Et je pense que quand t'as des thunes comme un club de foot, et que t'as autant de blessés, tu fais des ptites recherches sur les liens possibles entre synthétique et santé, donc ça doit pas etre le cas.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 12