Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Daum râle sec

Modififié
Habitué aux championnats allemands et turcs, en Belgique et au Club Bruges Christophe Daum doit désormais s’habituer à de nouvelles réalités. Le manque de moyens financiers des clubs belges, notamment. Lorsque le bouillant Nabil Dirar file à Monaco contre 7 millions d’euros, personne n’est surpris… sauf Christophe Daum. Le coach allemand est mal. Seuls les coups d’éclat de Nabil Dirar permettaient d’illuminer un tant soit peu les prestations des Brugeois.

Pour faire simple, son équipe présente un fond de jeu d’une indigence à faire frémir son compatriote Otto Rehhagel et son commando grec, champion d’Europe 2004. «  Le Club Bruges a des objectifs importants : il est donc très dommageable de perdre aussi tardivement le joueur le plus important de l’équipe. Je n’ai pas eu mon mot à dire. La direction a tranché, et sur un plan strictement financier, je la comprends. Mais moi, en tant que coach, je ne peux que déplorer cette perte » a expliqué Christoph Daum à la Dernière Heure. «  Vous savez, quand je suis arrivé en Belgique, j’ai lu et entendu beaucoup de choses au sujet de Nabil Dirar. On m’a dit que c’était un mauvais garçon. Mais moi, j’ai toujours eu une bonne relation avec lui. Il est vrai qu’en Turquie, j’ai eu l’habitude de travailler avec des joueurs au sang chaud » .


Et d’ajouter à propos de Bakenga, jeune attaquant transféré de Rosenborg, cet hiver : « Je ne connaissais pas Bakenga. Je l'ai croisé récemment et je lui ai demandé : qui êtes-vous? Et il m'a répondu : Je suis votre nouveau joueur  » . Ou quand l’expression « se sentir désiré par son entraineur » perd tout son sens… AdM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur