Dassier se fait bouffer

Modififié
0 5
La Provence vend du rêve.



Le quotidien révèle l'info essentielle de la journée. Dimanche, à peine débarqué au Parc des Princes, Jean-Claude Dassier a reçu un coup de téléphone d'un supporter resté à Marseille.

« Président, nous ne sommes pas à Paris, mais vous oui. Pensez à nous et mettez une écharpe du club autour du cou, parce qu'on ne vous voit jamais avec. Comme vous passerez à la télé, on verra si vous nous avez écoutés et on saura vous le rappeler si ce n'est pas le cas » .

Dassier n'a pas hésité une seconde, sachant pertinemment qui dirige à Marseille.

Une belle écharpe bleue et blanche autour du coup, il a pu assister à la défaite de son équipe face à PSG (2-1).



Une histoire drôle impose une chute : le président olympien n'avait plus l'écharpe en sortant du stade.





ViR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tu m'étonnes... Je ne sais pas où on va avec lui mais on y va...
Voilà un constat bien vite établi. Un peu trop peut être.

Dassier agit comme tout homme politique qui se respecte. Forcément il est démago et cherche en permanence le consensus le plus acceptable possible. En retour il se forge une image d'opportuniste prêt à faire tout et n'importe quoi (jusqu'à mettre les pieds dans le plat) pour arriver à ses fins.

Je ne cautionne pas la méthode mais deux choses me paraissent importantes à mettre en évidence :
Premièrement, de par son poste il n'a pas vraiment le choix. Etre président de l'OM implique ce fonctionnement, même s'il doit se mettre à dos certains puristes. Alors il reste le cul entre 2 (voire 10) chaises afin de concilier son actionnaire, son équipe dirigeante et une bonne partie du public. Malgré les critiques qu'on peut lui faire, on peut pas dire que les supporters soient fondamentalement opposés à sa présence à la tête du club.

Ce qui nous amène au deuxième point, son bilan. Un homme politique c'est une panoplie, donc derrière la démagogie, y a aussi le pragmatisme dont il fait preuve pour maintenir l'OM au premier plan en terme de résultats sportifs. Là encore, je crois pas qu'il accumule les mauvais choix. Avoir nommé Deschamps est probablement la meilleure chose qu'un président de l'OM est réussie depuis la victoire en 93 (à mon sens). Lui offrir une grande liberté d'action en terme de recrutement est une stratégie qui s'est avérée payante. Et avoir su faire travailler ensemble les forces vives du club est loin de ce qui s'apparente à un échec.
En bref, il a intelligemment su tirer profit de l'héritage laissé par Diouf en ajoutant sa touche plus consensuelle et pragmatique (on y revient).

Alors on se demande où va l'OM ? A l'heure actuelle le club est favoris à sa propre succession. Sans dire que l'équipe est imbattable, juste le constat que la concurrence se résume au LOSC et que sur une saison, l'OM est clairement mieux armée pour tenir le rythme.
Quid de l'Europe ? Je mise sur une qualification en 8ème et derrière un possible joli parcours. Parce qu'il va bien falloir que l'OM recommence à vendre du rêve.
Bel effort de commentaire Vincent, et je serai assez daccord avec toi, néanmoins tu as fait une erreur, en effet Dassier na pas nommé Deschamps, c'est Pape DIouf qui l'a fait. Et pour moi la situation dans laquel on se trouve aujourdhui est le fruit d'un mercato calamiteux, se qui n'aurai jamais eu lieu sous la présidence de Pape, qui avai une réel connaissance des dosssiers.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Hazard et ses caprices
0 5