1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe D
  3. // Uruguay/Italie (1-0)
  4. // Les notes

Darion Godín, casque d'or

Le défenseur central de l'Atlético a crucifié l'équipe d'Italie d'un coup de tête-épaule-dos magistral en fin de match. Il envoie l'Uruguay du cannibale Suárez en huitièmes de finale pendant que Pirlo et Buffon rendent définitivement les armes.

Modififié
18 44

Italie

Buffon (5) : 142e sélection, une double parade sur Suárez et Lodeiro pour commencer et un festival en fin de match. Mais le meilleur gardien de l'histoire de la Nazionale ne peut rien faire sur le coup de casque de Godín. Il méritait mieux pour son dernier match en sélection. Une légende s'en va par la petite porte.

Barzagli (5) : Beau gosse et efficace dans les duels, le Turinois se laisse bouffer dans les airs sur le corner victorieux. Dommage.

Bonucci (4) : Le défenseur était là pour valider l'option « Juventus » en défense. Cramé physiquement, il n'a pas eu le rendement habituel et confirme que Prandelli a raté sa liste des 23.

Chiellini (4,5) : Le gaucher a parfaitement récité le combo « contrôle raté-grosse boîte physique derrière pour rattraper ma connerie » pendant 90 minutes. Il termine le match sans son épaule gauche, celle-ci ayant atterri dans le gosier de Luis Suárez. Cela faisait longtemps qu'un attaquant ne l'avait pas bouffé comme ça.

Darmian (5) : Il ressemble beaucoup trop à De Siglio.

De Sciglio (5) : Il ressemble beaucoup trop à Darmian.

Verratti (6) : En l'absence de De Rossi, le Parisien devait être le lieutenant de Pirlo. Un rôle qu'il connaît par cœur puisqu'il officie dans l'ombre de Thiago Motta en club. Dans les petits espaces, il viole tout le monde. Une caresse visuelle. Comme un môme, il sort sur crampes à un quart d'heure de la fin. En 2014, Marco Verratti ne tire toujours pas au but.

Pirlo (5,5) : Même dans un match moyen, l'Italien le plus classe du monde est toujours là pour donner un peu de frisson sur coup franc. Comme Buffon, c'était son dernier match avec l'équipe d'Italie. Monde de merde.

Marchisio (4) : Il a les yeux revolver, il a le regard qui tue. Il a tiré le premier, m'a touché, c'est foutu. Dommage pour lui, son carton rouge - logique - a provoqué la chute des siens. Fausse note.

Immobile (4) : Le meilleur buteur de Serie A est victime de tous les choix de Balotelli pendant 45 minutes avant de galérer, seul en pointe, en seconde période. Un match de solitaire. À la force du poignet. Remplacé par Cassano. Inefficace.

Balotelli (1) : Alors qu'il évoluait sous les yeux de sa princesse Fanny Neguesha, Super Mario a enchaîné les mauvais choix sur son kart. Moralité, une sortie de route dès la pause. « Why always him ? » Remplacé par Parolo (5) venu apporter encore plus de densité à un milieu où on se marchait déjà dessus.

Uruguay

Muslera (5,5) : Une parade sur un coup franc de Pirlo et c'est tout. Un après-midi à la cool pour l'ancien de la Lazio.

Cáceres (6) : Voici l'homme qui tente de lober Buffon de soixante mètres deux fois dans la même mi-temps d'un match de Coupe du monde. Y a plus de respect.

Giménez (6) : Un bœuf. Le jeune prodige défensif de l'Atlético Madrid avait la chance de faire équipe avec son compatriote et coéquipier en club Godín. Copycat.

Godín (7) : Le meilleur défenseur central de la dernière Ligue des champions claque encore un caramel sur corner. Injouable dans les airs, le capitaine de la Céleste a définitivement enterré Diego Lugano. Le nouveau patron, c'est lui.

Perreira (5,5) : Une grosse activité sur son côté gauche, mais un manque de justesse dans le dernier geste.

Arévalo Ríos (6) : Pendant longtemps, le milieu de terrain a bien gêné les sorties de balles italiennes avant de baisser pied en fin de match. Une pieuvre au crâne rasé. Un snorky.

Gonzalez (5,5) : Discret mais efficace. Le mec qui ne parle jamais en cours, fait semblant de rien écrire, mais qui récolte toujours un 15.

Rodríguez (6) : « L'oignon » a épluché les ballons et fait chialer les défenseurs italiens. Du déchet, mais une vraie envie de bien faire. Trop maladroit dans le dernier geste par contre. Remplacé par Ramirez qui tire le corner sur le but de Godín.

Lodeiro (5) : Quand on a joué numéro 10 à l'Ajax Amsterdam, on possède le totem de l'immunité. Quoi qu'il arrive. Même quand on fait un match en bois et que l'on sort à la pause. Remplacé par Maxi Pereira (5,5) et son grain de beauté à la mi-temps pour dynamiser le côté droit de la Céleste.

Cavani (5,5) : De la générosité, mais il n'avait pas son coup de rein habituel. Toujours aussi précieux dans le travail défensif, en revanche. Il a joué sur un côté tout en assurant le travail ingrat. Bizarrement, là, ça ne le gêne pas.

Suárez (10) : Bluffant contre l'Angleterre, le lapin n'a pas eu la même réussite contre l'Italie alors qu'il a arrosé la cage de Buffon. Peu importe, il réussi le geste du match : mordre Chiellini à l'épaule en état de récidive après le gueuleton sur Ivanović. Ce type à des TOC et aura bientôt un Confessions intimes entièrement consacré à ses folies.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il fallait tirer marco...
LibidoPostToxico Niveau : National
C'est plutot : Godin homoplate d'or
MindTheGap Niveau : CFA
Message posté par LibidoPostToxico
C'est plutot : Godin homoplate d'or


Ouais j'avais peur d'être le seul à avoir vu dos ou homoplate d'or plutôt.
Un 10 pour Prandelli, quand même, qui a démissionné !
Après "Omar m'a tuer" on va avoir droit à : "Suarez m'a mordu"
Sinon Chielini, Ivanovic et Bakkal (PSV) ont annoncés qu'ils ouvrent l'amicale des victimes de morsures de Luis Suarez!
jean pierre adams Niveau : DHR
Suarez avait une dent contre les italiens.
Message posté par CaptainBeef
Il fallait tirer marco...


Marco ne tire pas, il fait des passes au filet
Note : 9
" c'est une morsure involontaire monsieur l'arbitre, c'est l'epaule qui va au dent et pas les dent qui vont a l'epaule ! "
Suarez épouse moi

http://www.sofoot.com/les-10-coups-tord … 85762.html

Fallait pas se fatiguer et être très créatif .. au final il a fait du classique!
Godin, le même joueur qui, contre les anglais, doit être expulsé à la 28ème pour son combo coup de coude / obstruction valant un second carton jaune donc un rouge.

Par répercussion une suspension pour le match contre l'Italie où il marque...

Si on ajoute à ça le fait que l'Italie se retrouve dans le groupe qui aurait dû revenir à la France, puis qu'elle est la seule équipe à jouer 2 matchs à en plein zénith à 13 heures heure locale, avec 3 matchs dans les 3 stades les plus irrespirables du Brésil...

Plus le carton rouge de Marchisio sur sa première faute, la morsure de Suarez non sanctionnée...

Mais surtout un Prandelli ridicule dans ses choix, et des joueurs fatigués comme jamais...

La montagne était beaucoup trop haute pour cette squadra azzurra, même s'il est vrai que cet Uruguay est pathétique et bien en dessous de l'Italie sur tous les plans.
Sérieux les mecs, on adore tous Pirlo mais sur les deux derniers matches, ce ne sont que des passes mal ajustées, des passes vers l'arrière et pas un seul apport offensif et des pertes de balles trop nombreuses pour mériter la moyenne
Message posté par EternaJuve

La montagne était beaucoup trop haute pour cette squadra azzurra, même s'il est vrai que cet Uruguay est pathétique et bien en dessous de l'Italie sur tous les plans.




Ah bah non, pas au classement
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Avec les petites catins qui me servent de collocs, qui veulent bânir suarez à vie, je suis parti chercher du réconfort sur les réseau sociaux, et là pareil, tout le monde voulait sa mort... Putin j'adore ce site, ou des gens comme moi, qui sont plus intelligents que la moyenne (oui, je t'emmerde) se sentent persécutés dans la société à cause de leur génie et du coup se reconnaissent dans des enculés comme Suarez, à qui tout le monde souhaite la mort.
The Patio Singer Niveau : Loisir
Godin aurait dû être suspendu pour le coup de coude volontaire sur Sturridge. Pas malheureuse avec l'arbitrage, cette sélection uruguayenne.
Quel bonheur de voir ce taré de Suarez sur un terrain de foot, ça change des joueurs formatés et parfaits qui se contentent d'être chiants. Sinon il fait un match de merde et va pas rejouer du mondial mais bon.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par MovinLikeBernie
Avec les petites catins qui me servent de collocs, qui veulent bânir suarez à vie, je suis parti chercher du réconfort sur les réseau sociaux, et là pareil, tout le monde voulait sa mort... Putin j'adore ce site, ou des gens comme moi, qui sont plus intelligents que la moyenne (oui, je t'emmerde) se sentent persécutés dans la société à cause de leur génie et du coup se reconnaissent dans des enculés comme Suarez, à qui tout le monde souhaite la mort.

Tant que tu y es, tu veux pas monter une association caritative et tourner un p'tit spot publicitaire pour sensibiliser les jeunes aux bienfaits de ce type de gestes et comportements qui reflètent la vraie intelligence humaine ?

PS : On a le droit de condamner un geste anormal (oui oui, mordre un mec c'est pas normal) sans pour autant "souhaiter la mort" de son auteur.
Un peu de demi-mesure, ça ferait du bien à certains parfois.
"Ce mec a des tocs" c est exactement ça. Comment il peut mordre son adversaire à 15 mn d un 8eme de finale de cdm, et surtout quelques mois après avoir fait la une de tous les tabloïds avec des dents de dracula? Inexplicable
Message posté par EternaJuve
Godin, le même joueur qui, contre les anglais, doit être expulsé à la 28ème pour son combo coup de coude / obstruction valant un second carton jaune donc un rouge.

Par répercussion une suspension pour le match contre l'Italie où il marque...

Si on ajoute à ça le fait que l'Italie se retrouve dans le groupe qui aurait dû revenir à la France, puis qu'elle est la seule équipe à jouer 2 matchs à en plein zénith à 13 heures heure locale, avec 3 matchs dans les 3 stades les plus irrespirables du Brésil...

Plus le carton rouge de Marchisio sur sa première faute, la morsure de Suarez non sanctionnée...

Mais surtout un Prandelli ridicule dans ses choix, et des joueurs fatigués comme jamais...

La montagne était beaucoup trop haute pour cette squadra azzurra, même s'il est vrai que cet Uruguay est pathétique et bien en dessous de l'Italie sur tous les plans.

Euuuh tu n'abuses pas un petit peu là? :-)
highway61 Niveau : DHR
Titre alternatif pour l'article : "L'Uruguay atteint le point Godin"
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Uruguay sort l'Italie !
18 44