1. //
  2. // 3e tour
  3. // Nice-Ajax

Dario Cvitanich : « Je galérais pour trouver de la viande argentine à Nice »

Après un rapide passage par Miami, Super Dario est rentré au bercail. À Banfield, précisément, dans le sud de Buenos Aires, où il a retrouvé son pote Civelli, l'autre ancien Niçois formé au Taladro. Après l'entraînement du jour, il raconte son retour et compare ses deux ex, l'Ajax et l'OGC Nice, qui se rencontrent ce mercredi soir.

Modififié
La qualification pour la Copa Libertadores cinq mois après ton arrivée. Pas mal, ce retour à la maison, non ?
Très bien, même. On a fait une excellente saison, et là on se prépare pour tout ce qui arrive. Banfield est une équipe jeune, mais on avait quand même cette ambition de se qualifier pour une coupe internationale. Pas forcément la Libertadores, mais vu qu'au fur et à mesure des journées, on s'est retrouvés à disputer le titre, on se l'était mis progressivement dans la tête.

C'est Renato Civelli qui t'a convaincu de revenir ?
On s'est réunis en janvier, lui avait déjà donné son accord. On a mangé ensemble, il a insisté, « reviens, reviens, reviens ! » J'avais un contrat aux États-Unis, mais j'ai fait tout mon possible pour régler ça avec eux. Que Renato ait été là a été pour moi un facteur supplémentaire. Aujourd'hui, on est capitaine et vice-capitaine du club qui nous a formés. Il râle toujours autant, mais bon, on apporte notre expérience.

Le club a beaucoup changé en dix ans ?
Il s'est amélioré niveau infrastructures. Mais comme tous les clubs argentins, il traverse une grosse crise économique. C'est aussi ce qui a précipité mon retour, pour donner un petit coup de main.


Pas trop dur de passer de Miami à Banfield ?
C'est un changement (rires). Sur le plan sportif, c'est beaucoup mieux. En ce qui concerne la vie au jour le jour, bon, ici c'est un autre type de folie. Là-bas, c'était beaucoup plus tranquille. C'était sympa, hein. Je n'avais aucune pression, je n'avais aucun problème. Mais bon, on est des joueurs de foot, et cette passion démesurée qui se vit ici autour de ce sport, elle nous plaît quand même un peu. On s'en plaint quand on est là, mais elle nous manque quand on est à l'étranger.


Tu as été servi : tu as joué trois Clásicos du Sud en un mois et demi. Cela représente quoi, Banfield-Lanus, en Argentine ?
C'est un Clásico, donc ça représente tout. Les supporters commencent le match deux semaines avant. C'est très, très important. Mais bon, avec l'expérience, on essaye de faire descendre un peu la pression, surtout à Banfield où on a un effectif très jeune. On leur dit que gagner c'est très beau, mais que ça peut aussi mal tourner et qu'il faut y être préparé.

À Boca, tu avais raté ça, puisque tu y as joué la seule année où River n'était pas là.
Ils étaient descendus, ouais. J'ai raté ce dont tout le monde parle. Et je ne l'ai jamais non plus vécu depuis les tribunes, figure-toi. C'est sur ma liste des trucs à faire. Boca, c'était bien. J'ai découvert un club énorme, qui te fait perdre ta discrétion dans toute l'Argentine, mais bon, ça vaut le coup d'être vécu.

Quand tu as quitté Banfield pour l'Ajax, en 2008, tu étais en Primera depuis cinq saisons déjà. Aujourd'hui, cela semble impossible. Comment faire pour retenir encore un peu les jeunes talents du foot argentin ?
C'est très compliqué. Aujourd'hui, tu n'as plus besoin de passer par un grand club pour t'en aller. La télé, les téléphones ont rapproché les clubs européens de nos jeunes joueurs. Certains sont partis sans même avoir joué en première division. Pour les joueurs, c'est un avantage, mais pour les clubs, c'est devenu impossible de rivaliser avec les offres de l'extérieur. Du coup, c'est très rare de voir un bon joueur rester plus d'un an ou deux. Mais bon, c'est l'époque dans laquelle on vit.

Tu ressens les conséquences sur le niveau du championnat ?
Il y a une génération de jeunes entraîneurs qui a redonné de l'identité aux clubs argentins, en essayant de jouer du début à la fin. Gallardo, Almeyda, Almiron, etc. Ils sont passés par l'Europe et ont rapporté avec eux des bonnes idées. Ça donne des bons matchs, mais si les trois meilleurs joueurs de l'équipe s'en vont à la fin, ça ne dure que le temps d'un championnat. Donc se projeter à long terme est compliqué.

En parlant d'Europe, ce soir, c'est le match de tes ex entre Nice et l'Ajax. Tu vas le regarder ?
Bien sûr, on sera devant la télé. Ça va être un beau match entre deux clubs que j'apprécie beaucoup.

Tu as quand même laissé de meilleurs souvenirs à Nice qu'à l'Ajax, non ?
Oui, complètement. Après Banfield, Nice a été le premier club à me faire sentir comme chez moi. Il y a vraiment eu des grands moments, pas seulement sur le terrain, mais aussi en dehors. Ce n'est pas un club comme un autre pour moi et ma famille.


Qu'est-ce qui a attiré ton attention en arrivant en Ligue 1 ?
À quel point c'était dur physiquement !

Et vous leur racontez quoi sur la France, à vos jeunes coéquipiers, avec Renato ?
Que des bonnes choses. Ils nous posent souvent des questions, parce qu'il y a un match à la télé ou qu'ils voient un résumé des matchs du week-end. J'espère que plusieurs d'entre eux auront la chance d'y jouer. C'est un pays spectaculaire pour vivre, au-delà de la barrière de la langue.

Tu as suivi la belle saison de Nice ?
Je regardais les matchs quand ils les passaient à la télé ici, et sinon je les cherchais sur internet. Si je pouvais remonter le temps, je prendrais peut-être une autre décision, comme ça je jouerais dans cette belle équipe, avec Balotelli. J'espère qu'après 56 ans, ils vont ramener la Ligue des champions à la ville et aux supporters.

Tu as raté Balotelli à Nice, mais tu as eu Luis Suárez à l'Ajax.
Oui, je l'ai croisé dans un avion il n'y a pas longtemps. Je suis très heureux de le voir à ce niveau. Il s'est amélioré partout, mais ça reste le même joueur, intenable sur le terrain.


Il ne t'a jamais mordu ?
Non, mais on le branchait toujours à cause de ses dents. À l'époque, il y avait aussi Klas Huntelaar, qui est revenu au club. On avait une sacrée équipe, avec Vertonghen, Eriksen, Gabri, Oleguer, Luque... Mais j'étais jeune et inexpérimenté. Je n'avais sans doute pas le bon état d'esprit. J'ai eu du mal à m'adapter, j'ai décidé de partir en prêt.

Tu as fait des asados à Mathieu Bodmer ?
Non, non ! Déjà, je galérais pour trouver de la viande argentine. Je devais la faire venir sous vide depuis Paris.

Passons à l'avant-match. Van Basten ou Claude Puel ?
J'ai appris beaucoup des deux. Claude m'a bien aidé, mais je choisis Van Basten. Avec son expérience et son talent, pour un attaquant comme moi, c'était très utile d'avoir ses conseils.

Après ton départ, Puel a dit qu'avec plus de travail, tu aurais pu faire une meilleure carrière. Tu es d'accord avec lui ?
Oui. Je n'étais pas très bien avec moi-même à la fin de l'expérience niçoise. J'avais besoin de changer d'air, mais pour des raisons personnelles. Mais si j'étais resté et j'avais changé la carte sim, j'aurais peut-être pu avoir une meilleure trajectoire. Ce sont des décisions que l'on prend à un moment donné de nos vies. Je ne regrette rien, mais j'avais sans doute encore beaucoup à faire et à apprendre à Nice.


Après ta première saison, c'est la Roma qui te voulait. Ça t'avait perturbé ?
Ça a été un peu dur. Tu ne reçois pas tous les jours des offres de ce type de club. Nice avait refusé, mais ça ne m'avait sans doute pas fait de bien mentalement. J'aurais dû continuer de la même façon, sans me prendre la tête. Mais bon, c'est du passé.

Amsterdam ArenA ou Allianz Riviera ?
Je dois choisir avec le cœur, au-delà du fait que l'Amsterdam ArenA soit magnifique. J'ai davantage senti la chaleur de l'Allianz, et j'y ai marqué le premier but de son histoire.

Vidéo

Promenade des Anglais ou quartier rouge ?
Non, non, la Prom' ! Tu as la mer et tout. J'étais très triste le 14 juillet dernier, on a appelé tout de suite tous nos amis sur Nice. Un sale moment pour tout le monde.

Rien à voir, mais c'est vrai que tu voulais jouer avec la sélection croate ?
Quand je suis arrivé à l'Ajax, je me suis réuni avec le sélectionneur et les dirigeants de la Fédération. On a fait les papiers, le passeport, tout ça. C'était pour l'Euro 2008, mais la FIFA ne m'a pas donné l'autorisation. La Croatie avait déjà beaucoup de joueurs non natifs, et ils m'ont dit que ça remontait à trop loin.


Et maintenant, c'est quoi le futur ? Remporter la Libertadores l'année prochaine ?
Je crois que c'est aussi difficile pour Banfield de gagner la Libertadores que pour Nice de gagner la Ligue des champions. À cause de mauvaises expériences, j'ai appris à ne pas trop parler du futur, ni à me projeter. Je profite du présent.

Propos recueillis par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Joga Mojito FC Niveau : Loisir
Darioooo ! Un jeu dos au but fantastique pour sa taille. Belle trouvaille à l'époque.
Dommage qu'une brouille salariale l'ai fait s'éloigner de la côte d'azur
Promenade des Anglais ou Quartier rouge? En soirée, cela revient à choisir entre bonnet blanc et blanc bonnet!
Roberto Larcos et Marc Oversaturn Niveau : DHR
Les même manéges
1 réponse à ce commentaire.
cedoukeita Niveau : DHR
j'aime pas nice, mais ce Cvitanic comme pour Lisandro Lopez m'ont vraiment fait plaisir. Quelle joueur !
Je comprend pas cette histoire de faire venir de la viande argentine, on est un des Pays qui peut aisément rivaliser.
Limousine forever.
Ce commentaire a été modifié.
Au delà de la qualité, il y a des morceaux qui sont découpés différemment ou qui se mangent pas en France (ex : l'intestin grêle est un classique).
1 réponse à ce commentaire.
 //  13:36  //  Passionné de l'Ukraine
Euh j'ai du mal à comprendre les raisons qui lui ont été refusés pour intégrer la sélection Croate.

Que la Fédé croate refuse de le faire jouer car il y a trop de joueurs né à l'étranger je peux comprendre.

Mais que la FIFA (D'aillleurs pourquoi elle bloque pour une compétition organisé par l'UEFA) ou l'UEFA lui invalide la sélection sur ce critère c'est bizarre non?



Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Le critère "né à l'étranger" n'a pas lieu d'être, puisque dans la sélection croate nombres de joueurs sont nés en Suisse, en Allemagne ou ailleurs en Europe suite au conflit yougoslave, dans le même cas que dire pour la Bosnie-Herzegovine ou le Kosovo qui ont encore plus de joueurs nés à l'étranger. Donc ce n'est pas un problème pour la Fifa, ni même pour la fédé croate (qui est à l'origine de la demande pour Cvitanich).

Il semble que le refus vient du fait que Cvitanich a des origines croates "lointaines" (apparememnt ça remonte à ses arrières-grands-parents), donc en recherchant sur internet, j'ai trouvé comme information, que bien que Cvitanich a obtenu un passeport croate, la FIFA a refusé du fait de ses origines trop "indirectes" selon eux.
Comment il justifie alors Diego Costa qui devient espagnol ou Diawara/Palmieri qui veulent la nationalité italienne alors qu'ils n'ont aucune connexion avec ce(s) pays? C'est dingue je trouve
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
dans le cas précis de Diego Costa, une question d'années de résidence. En Espagne, au bout de 5 ans de résidence, et même 2 ans pour les ressortissants des pays d'Amérique latine, tu peux demander la nationalité espagnole. Diego Costa, brésilien et jouant au moins 2 ans en Espagne, a du choper la nationalité par cette mesure et on sait bien que pour les sportifs, surtout s'ils sont bons, c'est toujours facile de se faire naturaliser contrairement au commun des mortels.
3 réponses à ce commentaire.
On sent que le Dario avait le potentiel pour aller plus loin.

Sa saison 2012 m'avait bluffé tant il scorait régulièrement et qu'il savait se démener comme un diable. Je me souviens qu'il avait du coffre et ne rechignait pas au pressing.

Faut pas nourrir de regrets Dario, tu as fait un bout de route de façon honnête et digne.

De manière génerale, les sudaméricains, comme je le disais sur la brève de Chicharito, doivent se sentir chez eux pour donner le plein potentiel. Ca peut faillir très vite si les conditions optimales ne sont pas réunies.

Beaucoup de réponses de notre ami Dario qui laisse entrevoir comme un goût d'inachevé.
*doivent se sentir comme chez eux je voulais dire.
1 réponse à ce commentaire.
...un amour éphemère qui m'avait redonné l'envie d'aller au stade.
1 réponse à ce commentaire.
Il mérite son top 5 des buts en L1 le Dario, vraiment...

https://www.youtube.com/watch?v=5Jga15_nifY
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26