1. //
  2. // 8es de finale retour
  3. // Bayern/Shakhtar

Dante, la descente aux enfers

Le défenseur brésilien, l'un des hommes de base du triplé du Bayern en 2013, n'est plus que l'ombre de lui-même cette saison. Entre mauvaises prestations et passes d'armes avec Pep Guardiola, Dante Bonfim Costa Santos paye surtout le fait d'être rentré en Bavière l'été dernier après avoir pris 7-1 au pays par ses coéquipiers de club. C'est du moins son avis, et il a du mal à s'en remettre.

6 23
Samedi 7 mars 2015. 32e minute de match entre Hanovre 96 et le Bayern Munich. Mini-surprise au tableau d'affichage puisqu'il indique 1-1 entre les deux formations. Nouvelle mini-surprise, Pep Guardiola effectue son premier changement. Dante, fautif sur le but de Kiyotake, cède sa place à Robert Lewandowski. Le Brésilien grimace, son entraîneur ne lui serre même pas la main. Fin du match. Pep Guardiola invoque, en conférence de presse, des raisons purement tactiques pour justifier sa décision. « Je n'ai pas aimé ce que j'ai vu en première période de la part de toute l'équipe. J'ai donc procédé à un changement » , a-t-il tenté d'expliquer. Mais personne n'est dupe et surtout pas Dante. Ce n'était pas l'équipe qui était visée par ce remplacement, mais bien lui. Et pour cause, depuis des mois le défenseur central n'est plus que l'ombre de celui qu'il était il y a encore un an. Sa prestation contre Hanovre, où il a perdu 6 duels sur 11, n'en est que le dernier et plus triste exemple. Avant ça, il y a eu bon nombre d'autres mauvais matchs, notamment celui contre Wolfbsurg où, complètement incapable de contenir Kevin De Bruyne, ce dernier avait eu le champ libre pour dynamiter le Bayern. Et si son temps de jeu était resté très correct jusqu'il y a quelque temps – du moins en championnat où il a joué 13 matchs en entier – la lune de miel semble bel et bien terminée entre le Rekordmesiter et le Brésilien, maillon faible d'une défense qui n'a pourtant encaissé que 11 buts en Bundesliga.

Descente rapide du piédestal


Pendant très longtemps, Dante semblait être une des meilleures affaires jamais réalisées par le Bayern. Arrivé à l'été 2012 pour un peu moins de 5 millions d'euros en provenance du Borussia Mönchengladbach, le chevelu avait su profiter des absences de Holger Badstuber (a fortiori de Javi Martínez) pour s'imposer et former une robuste charnière centrale en compagnie de Jérôme Boateng. Après une première partie de carrière chaotique, le Brésilien semblait enfin avoir trouvé une certaine plénitude. Avec l'arrivée de Guardiola, les choses n'ont pas vraiment changé, du moins au départ. Si l'entraîneur catalan n'a pas hésité à crier sur tous les toits son amour pour Badstuber, qui selon ses dires est le meilleur défenseur avec lequel il n'a jamais travaillé, il n'a pas pu utiliser l'Allemand bien longtemps lors de se première année, celui-ci se blessant de nouveau très rapidement au genou. Dante reste donc titulaire. Et comme la saison passée, il fait le boulot. Mais en fin de saison, quelques signes commencent à pointer en sa défaveur. Il y a d'abord ce match (qui certes compte pour du beurre, puisque le Bayern est déjà champion) contre le Borussia Dortmund. Un match perdu 3-0 et durant lequel il n'a jamais semblé dans le coup. Et puis évidemment, comment ne pas se souvenir des deux matchs contre le Real Madrid en demi-finale de C1 ? Si la faillite fut collective, Dante n'en demeure pas moins un des grands « artisans » , sa fébrilité et sa passivité sur les corners des Merengues ayant bien aidé Ronaldo and co à se qualifier pour la finale. Mais le pire n'est pas encore arrivé puisque la Coupe du monde pointe alors le bout de son nez.

Allemagne – Brésil, l'onde sismique


Dante débarque au Brésil en qualité de remplaçant de luxe. Thiago Silva et David Luiz forment la charnière centrale pendant que lui ambiance le banc avec sa bonne humeur légendaire. Oui mais voilà, Thiago Silva se fait suspendre pour la demi-finale, et Dante, qui n'a pas joué une minute de la compétition, se retrouve titulaire au moment d'affronter ses meilleurs amis allemands. En face, il retrouve six mecs du Bayern. Et malheureusement, l'affrontement ne tourne pas vraiment en sa faveur. Atomisé 7-1, le Brésil sort avec honte de sa Coupe du monde. Dante, pas vraiment fautif sur ce match (il fut probablement le meilleur défenseur de la Seleção ce soir-là, si défense il y a eu), se voit alors bombardé de questions par la presse allemande. Pire, ce match sert pour lui de nouvelle référence. Il n'est plus le Dante du Bayern, mais le Dante du mauvais Brésil. Un peu comme David Luiz en France. Et ça, ça ne passe pas. « Depuis la défaite 7-1 contre l'Allemagne, les gens ont une mauvaise opinion de moi. Ils me respectent moins. [...] J'entends des choses du genre : "Il n'a coûté que 4,5 millions, il vient du petit club de Gladbach. Il a pris sept buts en Coupe du monde" » , a-t-il expliqué, un brin agacé, à Sport Bild en février dernier.

Dante vs Guardiola


Depuis cette humiliation en mondovision, Dante traîne son spleen sur tous les terrains d'Allemagne. Et si Guardiola ne pouvait pas se passer de lui jusque-là (malgré un niveau de jeu de plus en plus abyssal), le retour de Badstuber risque de changer la donne, et ce, qu'importe le système défensif mis en place. Mais au-delà de ses errances sur le terrain, c'est son comportement en dehors qui risque de signer son « arrêt de mort » en Bavière. Lors de sa dernière interview, il a jugé les critiques à son encontre trop sévères : « Je suis très, très, très, très, très, très, très déçu. Quand je joue mal, critiquez-moi ! Quand je fais une erreur, insultez-moi ! Quand j'ai été nul, je dis que j'ai été nul. Insultez-moi, n'importe quand ! Mais seulement si c'est justifié. » Or, dans ses propos, Dante ne vise pas que les observateurs et les consultants, il vise aussi son entraîneur. Et s'il y a bien quelque chose que Guardiola n'aime pas, c'est qu'on lave son linge sale en public.

L'an passé, il n'avait pas manqué de faire payer très cher à Mario Mandžukić ses remarques sur la future venue de Robert Lewandowski. Au Barça, ses relations avec Eto'o et Ibra s'étaient envenimées lorsque ces deux derniers l'avaient ouvertement critiqué. Si l'on se fie à l'histoire, l'avenir de Dante au Bayern est déjà scellé. « Si [un entraîneur est obligé de vous sortir] au bout de 30 minutes, c'est que le chapitre Dante au Bayern Munich est en train de s'achever » , a déclaré Stefan Effenberg sur la Sky. Mais si son histoire avec le Bayern paraît se terminer, sa carrière, elle, ne l'est pas encore. Le Borussia Mönchengladbach, par l'intermédiaire de son directeur sportif Max Eberl, s'est déjà dit intéressé par un possible retour de l'ancien Poulain. Pour celui qui a déjà connu cinq clubs en Europe en une décennie, poser ses valises dans un endroit qui lui est familier et où il est aimé pourrait peut-être redonner un certain élan à la fin de sa carrière.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 2
Ça n'a jamais été un excellent joueur. Je n'ai pas compris pourquoi le Bayern ne recrute pas de vrais défenseurs centraux. Heureusement que Boateng s'est amélioré de son coté, parce que les 2 c'est loin d'être la meilleure charnière au monde, et pourtant le Bayern fait parti des tous meilleurs depuis un moment en affichant notamment un nombre de but encaissé très faible. La meilleure défense c'est l'attaque ?
misugi-27 Niveau : CFA2
Et Benatia, ça donne quoi au Bayern?
Ils ont recruté Benatia quand même.
Ils misaient beaucoup sur lui, d'ailleurs est-ce que un suiveur averti de la Bundesliga pourrait en dire plus sur son niveau ?
Benatia, pour le peu qu'il a joué, a été convaincant et constituait avec Boateng et Neuer, une muraille quasi-infranchissable, malheureusement pour lui, il a loupé la préparation estivale avec la Roma et celle hivernale avec le Bayern, ce qui l'a handicapé physiquement avec des blessures musculaires récurrentes. Aujourd'hui, il est remis, mais pas sûr qu'il retrouve l'intégralité de ses moyens physiques tout de suite.
Message posté par Lothaire
Ça n'a jamais été un excellent joueur. Je n'ai pas compris pourquoi le Bayern ne recrute pas de vrais défenseurs centraux. Heureusement que Boateng s'est amélioré de son coté, parce que les 2 c'est loin d'être la meilleure charnière au monde, et pourtant le Bayern fait parti des tous meilleurs depuis un moment en affichant notamment un nombre de but encaissé très faible. La meilleure défense c'est l'attaque ?


Dante est en grosse méforme mais c'est pas un clown non plus !

Et puis y a pas de place en central, tu as déjà Boateng, Benatia, Dante, le retour de Badstuber, et Javi Martinez, Alaba et Xabi Alonso qui peuvent jouer là !

Et surement Neuer dans quelques temps haha !
Note : 14
Et @Sophie Serbini, vu ce que tu avais pris dans le minois la dernière fois, j'en profite pour préciser que l'article est juste et bien écrit ! :)
Note : 1
Badstuber reviens vite, ils sont devenus fous !

Quelqu'un se rappelle-t-il que Dante a remporté la coupe Intertoto avec Lille en 2004 :)
Concernant Benatia je trouve plutot bon mais il a quand même quelque petit moment inattention et fait des faute parfois qu'on pourrais qualifier de stupide.
ces petits moment d'inattention peuvent parfois coûter chere.
Surtout qu'il approche de la trentaine!! bon défenseur , mais j'ai lu 2-3 fois qu'il partirais cette été.
Marty_Nick Niveau : DHR
En effet, très bel article, bien renseigné et avec l'un des titres les mieux choisis de ces dernières années sur So Foot. La Divine Comédie de Dante Alighieri résume bien la descente aux enfers du Brésilien.

Article qui permet aussi de remettre dans le contexte la défaite 7-1 du Brésil. Ce matin je lisais un article qui reprenait le sentiment des londoniens sur le transfert de David Luis et où tous ils affirmaient que le PSG avait payé 50 M€ pour reformer une charnière qui a pris 7-1 face à l'Allemagne. Ce qui n'a pas été corrigé par l'auteur du papier et qui est bien trop souvent repris un peu partout bien qu'étant faux.

Pour revenir à Dante c'est un joueur qui m'était quasiment inconnu jusqu'à l'avènement du Bayern d'Heynckes et qui ne s'est vraiment jamais remis du Brésil et de son association avec l'autre boule de poil de la seleçao
Message posté par Lothaire
Ça n'a jamais été un excellent joueur. Je n'ai pas compris pourquoi le Bayern ne recrute pas de vrais défenseurs centraux. Heureusement que Boateng s'est amélioré de son coté, parce que les 2 c'est loin d'être la meilleure charnière au monde, et pourtant le Bayern fait parti des tous meilleurs depuis un moment en affichant notamment un nombre de but encaissé très faible. La meilleure défense c'est l'attaque ?


Je comprends pas du tout, l'idée de ton message (à moins que ce soit juste un bon vieux troll). En fait tu le dis toi même c'est l'une des équipes qui encaissent le moins... donc peut être que tu devrais revoir ton jugement sur les qualités des centraux du Bayern.
Le Bayern a de VRAI défenseurs centraux:

Boateng est un top défenseur depuis 3 ou 4 ans, et il progresse encore... je comprends pas que ce ne soit pas une évidence pour tous, tant ses prestations sont complètes. Son seul défaut étant d'avoir parfois un relent de sa nervosité passée, ou une petite erreur individuelle (mais rare).

En 2013, Dante fait une très très bonne saison, hormis peut être la finale de la LDC... il était très en confiance, et récupéré beaucoup de ballon, avec une faculté de jaillir, qu'il a totalement perdu. là il y est plus comme l'article l'explique si bien, et ça sent un peu la fin...
Et quelques part pour rajouter à l'article je pense qu'il est moins à l'aise avec la tactique de Guardiola, et la manière dont les centraux doivent défendre, et les situations auxquels ils sont confrontés (souvent le Bayern doit défendre sur des situations de contre, où le rideaux du milieu de terrain a été pris de vitesse, et c'est pas son fort à Dante).

Badstuber, malgré ses grosses blessures, a vite retrouvé son niveau.... et même si il faut le voir sur une saison, il a largement le potentiel, le niveau et l'intelligence, pour être titulaire au Bayern.

Benatia, est un peu en manque de rythme parfois , souffre un peu dans les airs, mais a d'excellente qualité d'anticipation de lecture, est plutôt rapide. En fait hormis son expulsion contre City, qui était une vraie erreur pour un défenseur, il est à peu prêt irréprochable quand il a joué. Et en plus ses qualités de relance, lui permette de partir balle au pied, ce qui peut être utile, selon la manière dont l'adversaire défend.

La charnière type étant sans doute Boateng Badstuber... (et comme le dit Rihannal t'as deux trois joueurs qui peuvent dépanner, voir se replacer là, selon les variations tactiques).

Pour le reste, si le Bayern encaisse si peux, c'est aussi parce que l'équipe travaille de concert... et la défense est rarement livrée à elle même. Puis le jeu de possession, ça prive l'adversaire de tentative offensive...

Par curiosité qui suggérais-tu pour que le Bayern ait de vrai défenseurs centraux?
gaiusbaltar Niveau : DHR
Message posté par Many213
Concernant Benatia je trouve plutot bon mais il a quand même quelque petit moment inattention et fait des faute parfois qu'on pourrais qualifier de stupide.
ces petits moment d'inattention peuvent parfois coûter chere.
Surtout qu'il approche de la trentaine!! bon défenseur , mais j'ai lu 2-3 fois qu'il partirais cette été.


Et s'il revenait au Clermont Foot ? Avec Brahimi et Alessandrini (et Sylvain Armand aussi parce que ce serait sympa). Football plaisir tout ça.
Mais sur le fond Benatia a quelques sautes de concentration mais il est bien moins effrayant que Dante depuis le début de la saison.
Sinon quelque chose qui est pas précisé dans l'article, mais quand Dante sort contre Hanovre, il est remplacé par Lewandowski. Changement clairement tactique puisque Guardiola passe de son 3-4-2-1 avec 3 DC et Müller en pointe à un 4-2-3-1 avec une vraie défense et Lewandowski en pointe, et on a tout de suite vu la différence sur le terrain. Après pourquoi Dante et pas Badstuber ou Boateng, là cest effectivement sûrement du à ses 30 premières minutes pas convaincantes.
Super Dupont Niveau : CFA2
Ca serait pas la 1ere fois qu'un joueur a la base moyen retrouve juste son niveau apres avoir marche sur l'eau 1 ou 2 saisons.

Son plus gros probleme c'est surtout la presse et le public. Toujours prets a encenser un joueur apres 3 bons matchs, et prets a remettre sa carriere en question apres 3 mauvais matchs.
Message posté par Many213
Concernant Benatia je trouve plutot bon mais il a quand même quelque petit moment inattention et fait des faute parfois qu'on pourrais qualifier de stupide.
ces petits moment d'inattention peuvent parfois coûter chere.
Surtout qu'il approche de la trentaine!! bon défenseur , mais j'ai lu 2-3 fois qu'il partirais cette été.


Ce serait surprenant qu'il parte, après une saison, d'autant qu'il a couté 30 millions... je vois pas trop qui pourrait être intéressé, et je serais surpris que Sammer et Guardiola souhaite s'en séparer, après une seule saison, où il a eu quelques pépins...
ça sent le retour de van buyten !
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par Lothaire
Ça n'a jamais été un excellent joueur. Je n'ai pas compris pourquoi le Bayern ne recrute pas de vrais défenseurs centraux. Heureusement que Boateng s'est amélioré de son coté, parce que les 2 c'est loin d'être la meilleure charnière au monde, et pourtant le Bayern fait parti des tous meilleurs depuis un moment en affichant notamment un nombre de but encaissé très faible. La meilleure défense c'est l'attaque ?


Benatia est bon et Badstubera l'air vraiment pas mal pour ce que j'en ai vu!
Et il y a encore Javi Martinez mais qui est blessé de longue date.
Note : 1
Message posté par ILOVEBAYERN

Pour le reste, si le Bayern encaisse si peux, c'est aussi parce que l'équipe travaille de concert... et la défense est rarement livrée à elle même. Puis le jeu de possession, ça prive l'adversaire de tentative offensive...


C'est ce que je disais. Le Bayern joue de façon assez dense et la défense ne repose que peu sur leurs qualités individuelles, ce qui les déchargent d'une certaine responsabilité (marque des grands défenseurs pour moi). Ces défauts individuels font qu'il peut être en difficulté dans le système Guardiola comme tu le dis, de façon prégnante ça s'est vu dans la double confrontation face au Real où il était complètement esseulé.

Ce sont de bons joueurs, mais pas des références à leur poste selon moi, mais c'est un avis personnel. D'autres charnières parmi les récents vainqueurs de la compétition m'ont bien plus impressionné (Puyol-Piqué, Lucio-Samuel, Vidic-Ferdinand, Maldini-Nesta...).
Guardiola voulait Benatia car il voulait un DC assez rapide, par rapport aux autres il y a pas photo, il est plus rapide.
derIngenieur Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Rihannal
Et @Sophie Serbini, vu ce que tu avais pris dans le minois la dernière fois, j'en profite pour préciser que l'article est juste et bien écrit ! :)


Idem, très bien.
Ok je vois ce que tu veux dire, par rapport au grand duo... Et peut être que c'est vrai que le Bayern n'a pas de grand duo...
(encore que je maintiens qu'en 2013 la charnière Boateng/Dante de 2013, faisait parfaitement son job (mais bon pour moi le Bayern de 2013 est la plus belle équipe que j'ai pu voir de mes yeux, donc mon objectivité est limitée).

Mais il faut être fou, pour ne pas considérer Boateng comme une référence à son poste.

Sans plaisanter Boateng, sur les 4 dernières années: 1 coupe du monde, 1 LDC, 1 finale de LDC, 1/2 finale d'euro (certes il était pas DC), 1/2 finale de LDC, 2 titres de champion, 2 Pokal ... Un record d'invincibilité en championnat (53 matchs sans perdre).
à un moment donné même si il est très bien entouré, il a quand même sa grande part de mérite.

Après certes il a une allure un peu gauche avec sa grande carcasse, mais en réalité il est adroit de ses pieds, rapide, et surtout quel physique, notamment dans les airs!!! Et même si ses interventions sont en générale plus physique que classe, c'est un excellent défenseurs.

J'ai un peu l'impression que ce joueur est déconsidéré, alors qu'il a une carrière, un niveau de jeu, des qualités et des prestations, qui n'ont rien à envier aux grands défenseurs que tu cites (*)

Bon j'arrête de faire ma groupie militante. Et j'invite quand même à observer ses matchs au peigne fin.


(*) en fait c'est l'inverse d'un Silva, ou d'un Kompany... qui eux ne gagnent pas... et ne savent pas encore ce qu'est une demi de LDC, ou une demi de compétition international, et je parle pas d'une finale. (je néglige la coupe des confédérations, qui est un trophée en chocolat).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 23