En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Dante et le « bien-être » niçois

Modififié
Après le froid de Lille, de la Belgique et de l'Allemagne, Dante retrouve enfin de la chaleur.

Arrivé à Nice cet été à la surprise générale, l'ancien défenseur du Bayern Munich s'est très vite imposé sur la Côte d'Azur. Capitaine contre Metz en l'absence de Paul Baysse, le défenseur brésilien réalise un très bon début de saison avec Nice, surprenant leader de Ligue 1 après dix journées.

Si la présence de son ancien coach au Borussia Mönchengladbach, Lucien Favre, sur le banc des Aiglons semblait être la raison principale de son arrivée à Nice, Dante a avoué à L'Équipe qu'il ne se sentait pas bien à Wolfsburg : « La vie à Wolsfburg, c'était compliqué. On n'était pas heureux, les enfants, ça n'allait pas. Tout s'est mélangé dans mon choix de venir à Nice : l'envie d'un autre pays, de prouver autre chose, de prendre ma revanche sur Lille, d'aider le coach qui voulait que je vienne, de jouer la Ligue Europa. Et puis, le projet de Nice, le stade, le centre d'entraînement, la ville, la mer, la langue française... Pourtant, j'allais avoir mon passeport allemand et c'était important. Je ne l'aurai jamais. Pas grave : le bien-être, je l'ai. »


Le Brésilien a en revanche malheureusement oublié d'évoquer la principale raison de son transfert : la perspective de s'entraîner tous les jours avec Alexy Bosetti. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 12
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 164