1. //
  2. //
  3. // Grenade-Real (1-2)

Dans le dur, le Real remercie Benzema et Modrić

Longtemps contrariés par un valeureux Grenade, les Merengues repartent d’Andalousie avec un succès importantissime (1-2). Trois points qui portent le sceau de Luka Modrić, buteur providentiel, et de Karim Benzema, véritable fer de lance de l’attaque du double Z.

Modififié
548 101

Grenade FC 1-2 Real Madrid

Buts : El-Arabi (60e) pour Grenade // Benzema (30e) et Modrić (85e) pour le Real.

Les bookmakers madrilènes en restent bouche bée. Vingt-trois journées auparavant, à l’aube de cet exercice de Liga, aucun d’entre eux ne misent le moindre kopeck sur un futur Pichichi baptisé Karim Benzema. Des prédictions qui se révèlent, au coup de sifflet final du déplacement merengue à Grenade, une hérésie. Une 19e fois buteur depuis le coup d’envoi du championnat - soit à une unité de Luis Suárez, leader du classement des buteurs -, le Français indique à tous ses coéquipiers le chemin de la victoire. Finalement de 1-2, grâce à une superbe frappe de Modrić - véritable dépositaire du jeu blanc -, ce succès à l’extérieur, le premier de l’ère Zinédine Zidane, permet aux aficionados madridistas de ne pas se résigner dans la course au titre. À quatre points d’un leader barcelonais qui compte un match de moins, le Real Madrid peut donc remercier son duo franco-croate. Un constat qui ne s’applique pas le moins du monde à un Cristiano Ronaldo vraiment loin de son meilleur niveau. Du côté de Grenade, plus que jamais dans la zone rouge, le contenu laisse présager de meilleurs jours.

Benzema, meilleur ouvreur de Liga


Dans le duel à distance qu’elle promet d’entretenir avec le FC Barcelone, la Casa Blanca se coltine, à l’instar du déplacement blaugrana à Levante, une autre équipe de la zone rouge. Grenade, son terrible bilan de vingt points et sa défense portes ouvertes aux 44 pions encaissés offrent le profil type de la victime expiatoire au coup d’envoi. Un profil dont les locaux tentent bien de s’extirper. Par un positionnement haut et une agressivité marquée, ils signent les premiers mouvements chauds de la rencontre. Peñaranda, buteur finalement signalé hors jeu, et Success, d’un enroulé trop croisé, rassurent ainsi le Nuevo los Carmenes quant à la force de frappe des hommes de Sandoval. Le Real, pour sa part, préfère la réaction à l’action. À ces deux occasions des Filipinos, les Merengues répondent coup pour coup, et un contre de Cristiano Ronaldo, puis un centre en retrait de Modrić vers Benzema contré par Lomban. La troisième réponse, elle, est la bonne. Comme lors de ses six dernières sorties, la pointe française se la joue goleador et profite d’un nouveau caviar de Carvajal dans les six mètres pour faire trembler les filets. Un avantage minimal qui pimente l’intérêt du second acte.

Au bon vouloir de Luka Modrić


Car les avant-derniers du classement, dans l’obligation de décrocher un point, ne lésinent pas sur les efforts. Comme lors de la première mi-temps, les deux onze se rendent coup pour coup, de quoi débrider totalement le duel. À ce petit jeu, l’homme à tout faire du double Z, aka Luka Modrić, se charge de tout. Que ce soit sur une reprise ogive détournée par Andrés Fernández, ou un service entre les lignes vers un Benzema qui bute une nouvelle fois sur le portier adverse, le Croate dicte le tempo de la rencontre. Une analyse qui se calque également sur les offensives andalouses. Bloqué involontairement par l’homme en noir, Modrić perd le cuir et permet à Rochina de lancer l'entrant El-Arabi en un contre un. Plus prompt que la sortie du Costaricain, le Marocain pousse le ballon au fond des filets, et devient par là même le co-meilleur buteur de l’histoire des Filipinos. Côté madrilène, la réaction prend des airs d’exaspération. Le déchet technique se multiplie, les traits se ferment. Ce, jusqu’au coup de pétard du meneur des Balkans : pas attaqué aux 25 mètres, il décoche une lourde frappe qui transperce la lucarne grenadine. Et qui permet aux Madridistas de continuer à rêver.

  • Résultats et classement de Liga

    Par Robin Delorme
  • Modifié

    Dans cet article

    The flying dutchman Niveau : Loisir
    Note : -1
    Et l'arbitre pour le péno oublié, ainsi que les milieux qui n'attaquent pas Modric et qui se couchent en fin de match, comme d'hab quoi!
    bite d'acier dans chatte de velour Niveau : DHR
    Note : 1
    Message posté par The flying dutchman
    C'est une bonne surprise le Benz cette saison, même s'il perd tous ses ballons en seconde période.
    Mais t'as une flopée d'avant-centre devant lui, y compris Giroud.


    je suis assez d'accord, mais je mettrais aussi erding devant (1er message et je me fous déjà de la gueule de quelqu'un, suis je génial ? )
    The flying dutchman Niveau : Loisir
    Message posté par bite d'acier dans chatte de velour
    je suis assez d'accord, mais je mettrais aussi erding devant (1er message et je me fous déjà de la gueule de quelqu'un, suis je génial ? )


    Avec un référentiel footmercato, oui!
    Heureusement que t'as dit "Diabate" au lieu de "Erding", t'as franchement frôlé le rouge.
    Note : 1
    Non mais même techniquement y a pas débat entre Benzema et Giroud.
    Benzema titulaire en EdF, Giroud en substitut. C'est pas une quiche le Giroud, loin de là mais il ne fait pas partie de la catégorie de joueur à laquelle on l'associe, c'est tout, y a mésentente sur le produit.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Giwoud??

    Tu peux pas être sérieux la...
    Frenchies Niveau : CFA
    Note : 1
    "En EDF, si, Giroud est meilleur, compare ses 15 minutes contre l'Espagne et les 75 de Benz."

    ton exemple est très mauvais, mais comme un bon gros hater de merde tu ne le vois pas T.T
    tu parles comme un mec qui n'a jamais été défenseur titulaire....

    Pendant 75 mn, ramos a tout simplement eu assez de jus pour être au marquage de Benzema et lui laisser AUCUN espace (en grand stoppeur qu'il est).
    Benzema qui "a fait le taff" d'épuiser la charnière (puisqu'on sait qu'il est remuant hein, tout le contraire de Girouette) sort et là, n'importe quel joueur "frais" aurait PU faire la différence, sur le caviar de Ribéry (ce que n'aura jamais reçu Karim dans ce match) Giroud n'a pas un défenseur à moins de 3 mètres de lui.
    Bon on parle d'un international dont le point fort est censé être la tête justement ... et le centre lui est impeccablement déposé dessus.

    Enfin bon, cet exemple on s'en souvient bien, comme on se souvient très bien aussi des matchs contre l'ukraine de l'un et l'autre ...

    le truc, c'est qu'on parle d'un 1-1 au lieu d'un 1-0,
    alors qu'au fond l'un comme l'autre n'aurait strictement RIEN changé hein (deuxième de poule > barrage).

    bref

    j'adore les avis arrêtés (et surtout faux),
    m'enfin ... n'est pas hater qui veut !
    Ronniesheva Niveau : CFA
    Message posté par Frenchies
    Après faut être honnête,
    si dans l'attitude (et l'organisation "perdue" du real) Grenade méritait sans doute un point,
    leur but est un tel gag (juste après un Benzema qui perd son duel sur une manchette superbe) à cause de l'arbitre ... que Zizou n'aurait pas eu tord de dire encore une fois "on a pas eu chance"
    (la première c'est sur le 1-1 betis où le real a tiré 17x ...)

    Donc, miracle modric qui sauve Zizou d'un bilan "sur un mois" loin d'être bon ... quelle lulu !!!

    CR7 ... le mec qui a mis autant de but que Benzema en étant inutile presque un match sur 2, qu'est ce qu'on rigole !

    Sinon Varane a été bon (!!)
    et Zizou qui aligne Isco+James (= 4 avant centres à certains moments au lieu d'un 4-4-2 ... d'où la désorganisation générale).
    qui joue toujours pas avec un VRAI 6 (Kovacic bordel !) donc ne contrôle pas les matchs "tendu" (enfin à l'extérieur quoi) !§
    du Benitez dans le texte... pour finir, si Jesé c'est l'avenir du Real,
    "tout va bien" pour le barca ;)))


    t'as déjà vu jouer kovacic? c'est tout sauf un vrai 6...
    bite d'acier dans chatte de velour Niveau : DHR
    Note : 1
    ah parce que certains étaient sérieux pour giroud ? je pensais que c'était de l'humour sofoot, du sarcasme, de l'ironie.

    Soyons sérieux.... d'ailleurs giroud ne met plus un pied devant l'autre depuis un moment, c'est triste à dire, oui benzema est con, oui c'est un branleur hors terrain, oui à tout... mais le mec est dans le top 3 des attaquants mondial, c'est pas moi qui le dit c'est des mecs comme ancelotti (connait pas trop le foot ce monsieur)... pour ce qui est de l'argument comme quoi il score pas dans les gros match, c'est étrange, c'est exactement la marque de fabrique du francais, contre le barca il surnage souvent je crois que c'est le deuxieme scoreur après ronaldo.. Nous vivons dans une ère où seuls les buts comptent, ça en devient triste, le mec est ultra décisif dans le jeu, et on le compare à un giroud qui dépend de la forme de ozil.

    giroud n'est pas un top player, c'est au mieux un bon joueur, mais concrètement en équipe de france, je préfère gignac à lui.

    bite.
    Note : 1
    Message posté par fcyuri
    Sa fait bien longtemps qu'on se pose plus cette question.
    La question est de savoir où il est dans la hiérarchie mondiale des n9, je penses largement sur le podium.


    Suarez, Aguero, Lewandowski, il est là le podium... Alors la Benz LARGEMENT sur le podium, permets moi de douter.
    Ronniesheva Niveau : CFA
    Benzema est un bon attaquant qui traverse une très bonne passe, faut le reconnaitre. Mais je trouve qu'on en fait beaucoup trop autour de lui. D'accord le mec score, mais quand tu es l'avant centre d'une équipe qui a 16 occasions par match et qui score trois buts de moyenne par match, quoi de plus normal? Quoi de plus normal quand t'es servi depuis que tu joues pour le real par ozil, xabi alonso, di maria, james rodriguez, modric, isco, toni kroos et bien d'autres encore? Beaucoup d'avant-centre aurait les mêmes stat' que lui, si benzema dure autant au real ce n'est pas pour ses qualités de buteur, mais plus pour ses qualités de remiseur et le fait que cr 7 a besoin d'un avant centre qui joue pour le mettre en évidence.
    Avant cette année ces statistiques n'étaient pas non plus si exceptionnelles et il ratait un paquet d'occase. Même la semaine dernière, le real gagne 6-0, il met un but mais qu'est-ce qu'il en rate à côté de ça...
    Il a la chance d'être dans un contexte très favorable. On a bien vu ce qu'il en était dans un autre contexte comme en équipe de france. Là il devait se muer en homme providentiel et on a bien vu qu'il n'en avait pas les épaules. Serait-il capable par exemple de faire ce qu'un higuain fait à naples? j'ai de gros doutes.
    Donc en tant que second rôle oui, mais en tant que premier rôle non. Qu'il soit dans les dix ou vingt meilleurs attaquants oui, au-delà non. Après il est dans une très bonne passe, et il fait un très bonne saison, il faut bien le reconnaître

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    La Roma ne lâche rien
    548 101