Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Fiorentina-Chievo (1-0)

La Fio s'offre le Chievo dans la douleur

Modififié

Fiorentina 1-0 Chievo

But : Bernardeschi (90e+2) pour la Fiorentina

Beaucoup de souffrance, mais une victoire au bout. Pour écarter le Chievo, la Fiorentina a dû livrer un combat de tous les instants, ponctué par un total de neuf jaunes et deux rouges distribués aux acteurs des deux camps. Une mêlée générale dont la formation viola s'est finalement extirpée grâce à Federico Bernardeschi, qui a inscrit un penalty victorieux dans les dernières minutes du temps additionnel.

Tout avait pourtant commencé en douceur. Dans le premier acte, la Viola domine sans conclure, même si Mauro Zárate manque même de peu d'ouvrir le score dès la troisième minute de jeu. Puis Radovanović, le milieu du Chievo, récolte un second jaune juste avant la pause. Le match s'anime, Bernardeschi tape la barre, et les joueurs se décident à hausser le ton physiquement. Peut-être un peu trop. Les cartons pleuvent, et Mauro Zárate se retrouve même exclu pour un tacle par derrière en milieu de seconde période. Moche, mais la formation viola s'en sort quand même. Grâce à Bernardeschi, qui obtient et transforme lui-même un penalty après un faute de Massimo Gobbi.


À l'arrachée, les hommes de Paulo Sousa s'offrent un quart de Coupe d'Italie. Et peuvent dire grazie à Federico Bernardeschi, une fois de plus omniprésent ce soir. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17