Danke und Tschüss, Robert Lewandowski

Samedi dernier, Robert Lewandowski a disputé son dernier match au Westfalenstadion en tant que joueur du Borussia Dortmund. L’été prochain, l’attaquant polonais portera les couleurs du Bayern Munich, après quatre ans de succès et de rires, et aussi d’embrouilles et de larmes sous le maillot du BVB. Mais au final, on retiendra qu’il a apporté beaucoup de bonheur et de joie dans le cœur des supporters. Parce que Robert Lewandowski, c’est avant tout la magie.

Modififié
19 25
Ça y est, Robert. Ça y est, tu vas partir. Oh, bien sûr, il te reste un petit échauffement en championnat sur la pelouse du Hertha avant d’affronter le Bayern en finale de DFB-Pokal, mais en soi, ton histoire avec le Borussia Dortmund est terminée. Après quatre ans à gambader joyeusement sur la pelouse du Westfalenstadion, tu fais tes valises, direction la Bavière. Tant mieux pour toi. Tu dis quitter la Ruhr avec « un œil qui rit et l’autre qui pleure » . Sache qu’à Dortmund, du côté des supporters, c’est à peu près pareil. À ceci près qu’il y a un œil qui pleure et l’autre… qui pleure aussi.

Quatre ans déjà que tu as débarqué en Allemagne, en provenance de ta Pologne natale. Tu te rappelles de ton premier but ? Un retourné en amical, contre Lotte. Dès ton arrivée, tu t’es montré agressif (dans le bon sens du terme) : toi, le gamin de Varsovie, tu as brisé ton pacte. Tu voulais être titulaire, quoi qu’il arrive. Seulement, Jürgen Klopp t’a appris à ronger ton frein, à mater Lucas Barrios empiler les buts avec le BVB. Bien sûr, tu étais en colère au début, tu ne comprenais pas. Mais tu es quelqu’un d’intelligent. Tu as appris à fermer ta bouche, et à bosser. Et surtout, en bon attaquant, tu as su saisir la chance qui s’est présentée à toi. L’occasion fait le larron, dit-on. Au début de ta deuxième saison, tu as profité de la blessure du Paraguayen pour t’imposer sur le front de l’attaque. Non seulement en tant que buteur, mais avant tout en tant que joueur.

Tu as montré que tu étais capable de marquer des buts de crevard, mais aussi tenter (et réussir) des gestes de grande classe. Le plus beau étant certainement ton contrôle « porte-manteau » que tu places comme si tu enfilais ton short. Les balles longues n’ont plus de secret pour toi. Quand tu tends la jambe, tu sais d’avance que tu vas réussir ton geste. M’enfin, un père judoka, une mère volleyeuse et une femme karatéka, ça doit aider à mieux connaître son corps. Et ça doit aider pour effectuer ce fameux travail de sape sur les défenseurs. T’es mignon, mais passer une soirée à côté / sur toi, ça doit être un vrai calvaire.

Où sont passées les roues de ta voiture ?

Tu as montré à toute la Bundesliga que tu savais caresser le ballon comme personne. Ou plutôt comme un certain Dimitar B., la vitesse en plus. Même si en vrai, tu aimes bien faire le nonchalant de temps en temps. Ta technique, c’est peut-être ce qu’il y a de plus beau en toi. Ces dribbles, ces feintes de corps, ces passes en profondeur que personne d’autre que toi ne voit, cette impression que tu donnes de sentir les choses quelques secondes à l’avance. Pour ce faire, tu n’hésites pas à quitter ta surface, à dézoner, pour aider tes coéquipiers, et pourquoi pas tromper ton monde en les mettant dans de bonnes dispositions pour marquer. Plus qu’un buteur, plus qu’un dribbleur, tu es joueur, avant tout.

Ils étaient rigolos, ceux qui t’ont découvert un soir d’avril 2013, après que tu as claqué quatre buts au Real Madrid en Ligue des champions. Ce n’est pas comme si tu avais déjà marqué des tas de buts, des buts qui t’ont permis de remporter deux fois la Bundesliga et une Coupe d’Allemagne. Forcément, après de telles émotions et cette finale germano-allemande que Dortmund pouvait gagner (et que le Bayern devait gagner), tu as pris la grosse tête, tu t’es dit qu’il fallait que tu partes, que Dortmund devenait trop petit pour toi. Tu avais fait ta part du boulot, tu voulais ton bon de sortie. Pour le Bayern, bien sûr, amené à régner sur l’Europe. Mais les dirigeants t’ont sommé de rester. Perdre un Mario Götze, c’était déjà trop. Un Robert Lewandowski en plus, le BVB ne l’aurait pas supporté.

Une fois de plus, tu n’as pas compris. Mais une fois de plus, tu as fermé ta bouche. Et tu as travaillé. Tu as continué à empiler les buts, comme si de rien n’était. Comme si rien ne pouvait te perturber. Comme d’habitude, quoi. Tu as beau t’être embrouillé avec tes compatriotes Kuba et Piszczek, tu as tout fait pour que ça se passe bien sur le terrain avec eux. La preuve : les meilleurs matchs du BVB ces dernières années, c’est quand le « Borussia Polska » (ou le « Polonia Dortmund » , c’est selon) était sur le terrain. Tu as fermé ta gueule, parce que tu es le genre de mec qui se rend d’un point A à un point B, et qui sait comment faire pour s’y rendre. Tu n’as pas fait le malin : tu n’as jamais dit que tu passerais ta vie dans la Ruhr (coucou Mario !). Tu es resté inflexible quand le peuple de Dortmund s’est fâché suite à l’officialisation de ton transfert au Bayern et t’a enlevé les roues de ta voiture. Mais tu t’es tu, et tu as tenu tes promesses : tu as dit que tu te donnerais à fond pour le BVB jusqu’à la fin de saison, et tu le fais. Et semaine après semaine, le public a cru en toi. Et voilà que tu t’en vas, maintenant. Tout a une fin, Robert, sauf la banane qui en a deux. La banane qui est jaune et noire. Comme le Borussia, donc…

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'étais persuadé que merci s'écrivait "dankeucheu" en un seul mot...

Sinon, pas sur que Dortmund s'en remette !
Un article vraiment très bien écrit, comme souvent avec vous, M. Farhat !
jsbonifacio Niveau : Loisir
Message posté par fargii
J'étais persuadé que merci s'écrivait "dankeucheu" en un seul mot...

Sinon, pas sur que Dortmund s'en remette !


Je pense que Danke und Tchuss signifie merci et au revoir, sachant que merci peut simplement se dire "Danke "
Roberto Piaggio Niveau : DHR
@Fargii Je pense que tu parles de Danke schön (qui se prononce dankecheune) qui veut dire merci beaucoup.
Comme quoi finalement les polonais peuvent quand même nous apporter quelque chose chose.

Le rigolo qui a découvert lesvendausqui contre le Real te réponds que des buts en bundesliga, c'est pas des buts en BPL. Il te répond aussi que c'est mieux de gagner la finale plutôt que d'en marquer 4 en demi.

Il ajoute également qu'un film sans glamour c'est pas un spectacle. C'est la même pour le foot sans les stars. Tu pourras dire que la Liga a les meilleurs résultats continentaux cette année. Je réponds que les têtes d'affiches, ceux qui génèrent des Paninis et nous font rêver bah... ils sont surtout en Angleterre.
Et surtout pas en Allemagne.
Danke Schön : merci bien :)
J'espère qu'il va mieux s'intégrer que Gotze avec Guardiola.

Parce que si Pep pousse sa réflexion de conservation du ballon jusqu'au bout, Javi Martinez devrait jouer en pointe l'an prochain.
Pour moi un monstre ce joueur. Sous estimé (même si c'est un peu sorti à toutes les sauces en ce moment), c'est un attaquant complet. Vitesse, puissance, frappe, endurance, vista, bon jeu de tête, le gars est au dessus. Et ça s'est vu face au Real l'année dernière alors qu'il était en pleine bourre. Il sait aussi donner un ballon quand il le faut au lieu de y aller tout seul. Un enfant de Poznan qui décidément ont un bon centre de formation. (je dis pas ça au hasard, je suis le Lech Poznan et un peu l'Ekstraklasa) . Dommage qu'il aille au Bayern, je pense qu'il ne correspond pas forcément au schéma de Guardiola (alors qu'il correspondait plus à celui de Heynckes, construction mais surtout contre attaque). A suivre
Tres bon article !!
Grand joueur incontestablement...

Si les joueurs genre kagawa gotze lewandowski étaient restés dans ce club il serait vraiment... en espérant
Que les bons joueurs du BVB se mettent a penser quetre dans ce club est un accomplissement et non une passerelle.
Que le bayern arrête le pillage.
Que reus gundogan hummels restent.
Mark Renton Niveau : CFA2
Ensuite le problème du foot allemand c'est ce manque d'amour du maillot dès que le Bayern s'amène.
On peut pas avoir un vrai football passioné avec ça, malgré le haut niveau sur le terrain. Je comprends toujours pas.

Ailleurs, Lewandowski serait détesté
Message posté par Mark Renton
Ensuite le problème du foot allemand c'est ce manque d'amour du maillot dès que le Bayern s'amène.
On peut pas avoir un vrai football passioné avec ça, malgré le haut niveau sur le terrain. Je comprends toujours pas.

Ailleurs, Lewandowski serait détesté


Mouai, à part dans certains clubs en Italie et Gerrard et Lampard en Angleterre, je te mets au défi de trouver des joueurs de qualité internationale qui passe leur carrière dans le même club...

Les seuls qui restent, c'est parce qu'on veut pas d'eux ailleurs, et ceux qui peuvent partir dans un plus grand club et ne le font pas se comptent sur les doigts de la main.

En ligue 1 j'en parle même pas... Lewandovski a au moins eu le mérite d'être clair depuis le début...

Et si lui serait detesté ailleurs, qu'est ce qu'on dirait des Torres, Van Persie ou autre "traîtres" qui partent dans un club concurrent...

C'est un marché comme un autre.
Note : 1
Message posté par Mark Renton
Ensuite le problème du foot allemand c'est ce manque d'amour du maillot dès que le Bayern s'amène.
On peut pas avoir un vrai football passioné avec ça, malgré le haut niveau sur le terrain. Je comprends toujours pas.

Ailleurs, Lewandowski serait détesté


Un vrai football passionné ? Faut arrêter le foutage de gueule, la Buli c'est juste le championnat avec le plus d'affluence en d'ambiance en moyenne.
Quelle erreur niveau économique... en plus chez l'ennemi, ou il ne jouera p-e pas. triste
Gregory Vignal-Qaïda Niveau : CFA2
un bon article sur un joueur qui le mérite, le mec a une sacrée panoplie et fournit un putain de taf au-delà des buts qu'il marque
le jeu de Dortmund et les joueurs qui l'entouraient ont sans doute favorisé ça, mais à mon sens il est sous-côté, on en parle moins que les Cavani, Falcao, Higuain mais sur ces 3 dernières années, il est largement au même niveau
der verlorene Henkelpott Niveau : District
Message posté par Roberto Piaggio
@Fargii Je pense que tu parles de Danke schön (qui se prononce dankecheune) qui veut dire merci beaucoup.


En fait "danke schön" veut dire "merci bien", à l'oral on utilise plus "danke" tout simplement. "merci beaucoup se dit "danker sehr" (prononcez "dakeu zèr")
der verlorene Henkelpott Niveau : District
Lui trouver un remplaçant va pas être évident, Dortmund a un excellent réseau de recrutement mais des talents comme le sien c'est comme les enfants troncs, ça court pas les rues. Si on est déjà sur que Ramos jouera pour nous la saison prochaine j'ai hâte de voir le deuxième attaquant annoncé ( à priori un joueur jeune et prometteur qui aura le temps de se développer)

Je voudrais bien un cadeau d'adieu sous forme de triplé le 17 Mai. Histoire de faire chier une dernière fois le Bayern avant d'aller chez eux

Danke Lewi für deine hervorragende Leistung und alles Gute auf deinem weiteren Weg!
MarcoRollReus Niveau : Loisir
A mes yeux, ce type est le meilleur 9 du monde, attention je ne dis pas qu'il est au dessus de tout le monde, mais pour moi c'est la définition du 9, et j'adore son style de jeu.
Nonchalant, mais toujours dangereux, calme, serein, un toucher de balle surprenant, en vrai Robert est très surprenant, à chaque fois qu'il prend la balle tu penses qu'il va faire un truc "classique" puis il t'envoie des gestes un peu fou qui passent.

Comme contre l'OM, ou il fait une passe en rateau/talonnade dans la surface de réparation, le Vel avait fait " Ohhh" ^^.

Il est complet, rapide, passeur, renard, technique, enfin bon il est très sous estimé à part pour son quadruplé contre le Real, ceux qui le connaissent d'avant savent qu'il n'a pas commencé avec ce match.
Son seul défaut est qu'il a tendance à parfois jouer pour lui, mais vu le nombres de passes décisives qu'il a, on peut dire qu'il compense énormément !

Je suis à la fois triste et content pour lui, triste parce que Dortmund perd un grand joueur, l'un de ses meilleurs 9.
Content pour lui parce qu'avec le Bayern c'est l'apogée de sa carrière, mais comme quelqu'un la dit aujourd'hui Dortmund devrait considéré comme un accomplissement parce que les dirigeants font un travail remarquable pour faire en sorte que cette équipe devienne un autre grand d'Europe ( on peut dire que pour le moment le BVB est un grand en maturation et pas encore un grand en Europe ) , et qu'il faut que les joueurs restent.

Si on avait conservé Kagawa, Gotze et Lewandowski, imaginez l'équipe du BVB + son banc..

Enfin bon, buziaki Lewy, tu resteras dans nos coeurs.
Perso je trouve que les choix de Gotze et Lewan ont de quoi donner la nausée !
Tout ça pour ça , Gotze joue a peine avec Guardiola , passer de titulaire indiscutable a vulgaire doublure bref , rouler en audi c'est plus glamour que opel ..
Sans compter le salaire ..
Le Coréen et le Colombien ont pas de quoi donner forcément une plus value sur le départ de Lewan , et sinon Ciro Immobile du Torino serait une piste assez sérieuse !
MarcoRollReus Niveau : Loisir
Puis si on regarde la vidéo de son départ, on voit qu'il a les larmes aux yeux, il tient à ce club tout de même.
Maintenant Robert, entre dans la légende, claque nous un quadruplé contre le Bayern et donne un titre à Dortmund.
Lewandoski mieux que shummarer
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 25