Daniel Alves, ce passeur

0 4
Par les temps qui courent, on a trop souvent tendance à valoriser les buteurs comme Ronaldo, Messi ou Agüero, pour oublier, qu'au final, sans les mecs qui sont derrière pour leur faire des passes, ils ne seraient rien du tout.

Daniel Alves, par exemple, a délivré sa cinquantième passe décisive au FC Barcelone face au BATE Borisov lors de la deuxième journée de la C1, sans que personne ne s'en aperçoive. Comme quoi, on a beau prôner le collectif irréprochable du Barça, il n'en demeure pas moins que le football devient de plus en plus un sport où l'individuel règne. Même au Barça.

Sinon en France, on a Marvin Martin.

WP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Où l'individuel règne?? Et combien de passes décisives pour Xavi? Messi? Villa? Iniesta? Et maintenant Cesc? (voire Abidal!)
@momobarca

Je pense que cette phrase souligne qu'aujourd'hui on regarde trop les buteurs et moins les passeurs, même dans une équipe qui joue collectif comme le Barça. Le fait que personne ne se rendent compte du travail de passeur d'Alves est là pour le prouver.
@Graham : je pense que les connaisseurs remarquent tout de même le travail de sape du Dani ! Ca fait des années que la connexion Alves-Messi fait des ravages.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La Roma prévient le PSG
0 4