En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Celta Vigo/FC Barcelone

Dani Alves, le consigliere

À 32 ans, après près de 600 matchs en Europe dont 350 sous les couleurs du Barça, bien assis sur une montagne de 25 trophées dont 5 coupes d'Europe, Dani Alves est encore là et continue à se nourrir de l'adversité, des doutes et des critiques. Comme il le dit si bien, l'arrière droit à la créativité de 10 « continue à en emmerder plus d'un » . Au point de réclamer une place parmi les plus grands de l'histoire, entre Pelé et Messi. Et s'il avait raison ?

Modififié
C'est l'histoire d'une réunion de famille. Mais cela pourrait être une réunion d'affaires, aussi. Au bout de la table ovale, où se situe aussi le centre de la pièce, un homme attire l'attention de tous. Il est chauve mais jeune, parle catalan et porte une cravate fine. Si son charisme s'impose, sa voix reste douce. Autour de la table, une trentaine de jeunes hommes à l'apparence athlétique se tiennent assis, serrés dans leur costume officiel. Cette famille, c'est celle du Barça le plus dominant de l'histoire, qui a commencé sa domination en septembre 2008 et qui continue à l'exercer encore aujourd'hui. Si elle s'étale aujourd'hui sur plusieurs générations, cette famille a une origine – Pep Guardiola – et un sens – perpétuer la domination.

Mais personne n'est éternel. Tour à tour, comme dans toutes les familles et comme dans toutes les affaires, les fils, associés, cousines, fournisseurs, oncles, investisseurs et tantes partent. Carles Puyol est parti. Xavi, aussi. Víctor Valdés, également. Certains sont partis tôt, comme Rafael Márquez ou Yaya Touré. D'autres sont arrivés plus tard et sont repartis plus tôt, comme Cesc Fàbregas et Alexis Sánchez. Peu importe, parce que tout le monde part. Même Pep Guardiola. La question, ici, est donc de savoir quelle place occupera Dani Alves autour de cette table au moment de partir.

Aux côtés de Messi et Pelé, au calme


« Le football et le journalisme n'ont pas de mémoire, mais si tu jettes un coup d'œil derrière, tu peux voir que je suis le meilleur passeur décisif pour Messi au Barça. Ça, c'est de l'histoire. Sur le 400e but de Messi, le centre était de moi. Lors du premier Mondial des clubs du Barça, le but décisif de Messi venait aussi de l'un de mes centres. J'accumule ce genre de choses. Les gens n'y pensent pas, mais pour moi, c'est comme un album personnel » , racontait Dani Alves la saison passée dans un long entretien accordé au quotidien barcelonais La Vanguardia. « Quand on prendra notre retraite, on dira : qui a été le plus grand de l'histoire du football ? Messi. Et qui lui donnait la balle ? Dani. Mon nom sera là, ça en fera chier plus d'un, mais il sera bien là. Par exemple, au Brésil, je ne veux pas me lancer des fleurs mais… Après Pelé, je suis le Brésilien qui a gagné le plus de titres. Et pourtant je suis toujours remis en question. C'est fou… » Loin des terrains, la voix de Dani Alves est aussi sincère qu'un appel de Pedro et aussi réfléchie qu'une passe de Xavi. Le mélange donne une personnalité forte et un égo convaincu. Après tout, alors que le Messi du grand Barça n'a pas gagné de titre loin de Barcelone et donc sans Dani Alves, le Brésilien avait su faire voler Kanouté à Séville.

Vidéo

S'il a souvent changé de numéro – le 20, le 2, le 22 d'Abidal, le 6 de XaviDani Alves n'a jamais changé d'identité. Seulement, cette identité a toujours semblé difficile à saisir. Alves est un latéral qui réalise 70 passes par match, autant que des meneurs comme Fàbregas, David Silva et Özil. Alves est un défenseur qui brosse le ballon comme un numéro 10 et dribble comme un ailier. Un défenseur offensif qui transforme un couloir en cœur du jeu, ou l'inverse. Un créateur qui compte ses passes décisives plutôt que ses buts, placé dans le corps d'un homme qui aime pourtant porter des paillettes. Paradoxalement, Dani Alves s'est ainsi construit un personnage insolent et peu populaire, voire désagréable, qui produit un football d'une classe inouïe, coiffé d'une lucidité élégante. Le sang chaud et les pieds froids. Le regard qui brûle et les yeux qui gèlent.

Arrogant mais travailleur


Pour mieux comprendre cette identité, ou en saisir au moins une partie, mieux vaut la laisser s'exprimer : « Moi, je suis un survivant parce que je sais bien quel est le niveau d'exigence qu'il faut avoir pour continuer à jouer ici. J'ai toujours été content que les nouveaux viennent tous se rajouter à l'équipe, j'ai toujours voulu qu'ils soient les bienvenus, mais qu'ils sachent que je ferai toujours en sorte que ce soit très compliqué pour eux de jouer à ma place. Tant que je serai là, ce sera toujours une compétition. (…) Il y a toujours quelque chose à démontrer dans la vie. Je ne fais pas partie de ceux qui pensent que parce que – entre guillemets – tu as fait des choses merveilleuses, c'est fini. Si tu t'en sors bien, tu dois encore t'améliorer. » Dani Alves laisse ainsi deviner un compétiteur acharné qui se nourrit de l'intense adversité qui l'entoure : arrogant parce qu'il déteste la défaite, insolent parce qu'il a conscience de la quantité de travail qui soutient ses tentatives.

Depuis 2008, Dani Alves se présente comme un pion au service du collectif barcelonais et s'est rarement imposé sur les premières pages, mis à part pour un petit pont de virtuose sur Cristiano Ronaldo, un missile lancé dans la lucarne de Casillas au Camp Nou et des envies de prolongation de contrat. Ainsi, le football se souvient du but d'Ibrahimović contre le Real Madrid au Camp Nou, mais il a oublié le centre de Dani Alves. Il se rappelle la tête plongeante de Fàbregas au Bernabéu, mais pas de la passe courbée qui l'a précédée. Dani Alves, malgré ses passements de jambe, ses passes aveugles et ce caviar de l'extérieur du pied au Parc des Princes, joue toujours au niveau des plus grands, mais ne reste jamais sur scène à la fin. Lors de la dernière finale de Ligue des champions, après avoir commencé par énerver Arturo Vidal d'un petit pont malin, le Brésilien a contourné les projecteurs : une parade insensée de Buffon lui a volé la vedette, avant que l'arbitre ne siffle pas une possible faute sur Pogba qui en aurait fait un coupable idéal.

Conseiller tatoué


Si Messi est une sorte de Michael Corleone de la famille du football barcelonais depuis quelques années, Dani Alves a-t-il incarné un Luca Brasi, serviteur vaillant au destin limité ? Le Brésilien exubérant a-t-il plutôt emprunté les traits du sympathique Peter Clemenza, solide et résistant, mais toujours en retrait ? Ou alors faut-il voir dans la figure de Dani Alves un Tom Hagen déguisé sous les tatouages ? Dani Alves serait en fait un Consigliere habile qui aurait adroitement mené Messi à faire tout ce chemin à ses côtés. Comme Hagen, Dani Alves est étranger. Comme Hagen, Dani Alves a longtemps été orphelin, du fait de la domination de Maicon avec la Seleção, et a été adopté par le Barça et Messi. Comme Hagen, Dani Alves s'est toujours montré proche du pouvoir sans jamais l'incarner. Il est celui qui brosse le centre, ajuste la passe en profondeur, décolle la louche ou enclenche la combinaison. Un latéral armé d'une vision totale du jeu. Indispensable, brillant, écouté, mais latéral quand même. Parce que s'il jouait numéro 10, nul doute que « le football et le journalisme » retrouveraient la mémoire. Mais peu importe : à chaque réunion de famille, la seule mémoire qui compte est celle du chauve au centre. Et lui, il sait.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon il y a 59 minutes Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 31 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 100
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14