1. //
  2. // Quarts
  3. // Juventus-FC Barcelone

Dani Alves, la revanche du trublion ?

Passé du FC Barcelone à la Juventus cet été, Daniel Alves va être amené à croiser le fer avec son ancien employeur. L’occasion pour lui de montrer que son départ du Barça était une énorme erreur de la part des dirigeants catalans.

Modififié
Dans une histoire d’amour, il y a des hauts et des bas. En tout état de cause, celle entre Daniel Alves et le FC Barcelone n’a pas échappé à la règle. Référence planétaire au poste d'arrière droit, le Brésilien était déjà en plein questionnement au moment où, après une victoire en finale de la Ligue des champions contre la Juventus, l’été 2015 lui offrait la possibilité de partir libre du club. Une éventualité balayée d’un revers de la main par le futur quintuple Ballon d’or, Lionel Messi. L’intéressé garde les paroles en tête : « Il m’a dit :Dani, où vas-tu aller pour être mieux qu’ici?’ Nous avons discuté un long moment du fait que nous avions une très bonne vie au club, mais aussi dans cette ville fantastique avec un climat idéal. Nous avons réalisé qu’il n’y avait rien de mieux qu’être ici. » Quelques jours plus tard, Dani Alves arrêtait de penser à faire ses valises et signait pour deux années supplémentaires au Barça. L’envie d’ailleurs s’est assoupie, pour une année au moins. Car la saison suivante c’est la bonne. Dani Alves annonce qu’il va se faire la malle après un match nul contre l’Équateur en Copa América, sans offrir de réel au revoir à un club où il aura tout de même joué 391 matchs officiels. Ce qui en fait le deuxième joueur étranger le plus capé au Barça derrière... Lionel Messi.

Ambianceur à la rancœur intérieure


Ce manque de considération, le vampire de Bahia ne va pas le faire transparaître dans un premier temps. Fier de son expérience de presque huit ans au club, Dani laisse une lettre à ses followers sur Instagram. « Je suis un privilégié. La vie m'a permis de porter le maillot du meilleur club du monde, pendant une décennie prodigieuse. Je pourrais citer une par une toutes les personnes extraordinaires avec qui j'ai eu plaisir à relever les défis et surmonter les difficultés. Mais dans le vestiaire du Barça, il n'y a pas de place pour l'individualité. Nous avons gagné ensemble, nous avons perdu ensemble. Je veux juste que vous sachiez que j'ai pris la décision de chercher un nouveau défi dans ma carrière. Les grandes aventures ont un début et une fin. Je m’en vais mais je reviendrai. Je suis un vrai culé. » Son départ à la Juventus est déjà dans les tuyaux mais Dani Alves reste dans toutes les mémoires catalanes. Pourquoi ? Déjà, pour son rôle sportif. Essuie-glace infatiguable, sa capacité à courir pour deux sur le travail défensif du côté droit – celui occupé par Lionel Messi – ne passe pas inaperçu. Mais Dani Alves reste aussi connu pour sa faculté à user du second degré dans les moments tendus.


L’an passé, l’élimination du Barça face à l’Atlético de Madrid en Ligue des champions était vécue comme un séisme côté blaugrana puisque l’objectif historique de remporter une seconde C1 consécutive tombait à l’eau. Dans un climat lourd, l’arrière latéral trouvait alors opportun d’imiter sa fiancée Joana Sanz à l’aide d’une perruque et d’une voix féminine, histoire de dédramatiser la situation. Un comportement et une publication peu acceptés par les socios du Barça encore abattus par l’échec, mais pour lequels Alves avait reçu un soutien moral de la part de ses dirigeants.

"No se vivir de otra manera, lo siento" #goodcrazy😇 #goodvibealways✌ #vidaquesegue👣 contigo la vida tiene más sentido @joanasanz

Une publication partagée par DanialvesD2 My Twitter (@danialves23) le


Peu enclin à passer aux excuses publiques sur les réseaux sociaux, Dani Alves va même user de son fort caractère pour bien faire passer le message à son public à coups de punchlines. « Si votre repos est dans mes larmes, vous allez vivre fatigués ! Ma force, c’est ta faiblesse. Ma joie, c’est ta frustration. Ma vie, c’est ta mort. Si tu ne peux pas m’aimer, ignore-moi, parce que ta haine te fera du mal à toi-même. » De ses multiples montées offensives, cette dernière est sans doute l’une des plus tranchantes vécues au sein du Barça. Un club où il a tout gagné et où le respect envers sa personne commençait à s’estomper, notamment dans les tribunes.

Défenseur de la Vieille Dame, le joueur s’est exprimé fin février sur le sujet dans une interview accordée au quotidien ABC. « Moi, j’aime quand on me veut, et si on ne me veut plus, je m’en vais. Partir gratuitement du Barça, c’était une façon de prendre la porte avec classe. Les trois dernières saisons passées au Barça, j’entendais toujours qu'Alves partait, mais les dirigeants ne me disaient jamais rien en face. Ils étaient faux et sans reconnaissance. Ils ne m’ont pas respecté et m’ont proposé de renouveler chez eux seulement quand la FIFA les a sanctionnés. À ce moment-là, je suis intervenu et j’ai signé un renouvellement avec une clause libératoire. Ceux qui dirigent le Barça aujourd’hui n’ont aucune idée de la façon dont il faut gérer les footballeurs. » Un bel uppercut à Bartomeu et sa bande, qui s’est aussi répercuté sur le terrain.

Le déclic du 3-4-3


Arrivé en Italie cet été, Dani Alves aura 34 ans en mai prochain. Pourtant, il va de soi que le joueur apparaît aujourd’hui comme l’un des meilleurs arrières droit au monde, si ce n’est le meilleur. Son arrivée à Turin était perçue comme une franche réussite piémontaise d’un côté, et comme un passage de témoin au Barça de l’autre. Si la première idée s’est avérée juste, son départ du Barça aura posé bien plus de problèmes qu'apporté des solutions. Milieu de terrain de formation, Sergi Roberto s’est essayé au poste de latéral droit, sans connaître un franc succès.


Ailier droit capable de redescendre dans son couloir, Aleix Vidal était sur une bonne dynamique avant de voir sa cheville se fracturer contre Alavés, soit juste avant le match aller face au PSG. Et depuis la débâcle du Parc des Princes, le Barça s’est réinventé. La potion magique ? Un nouveau schéma tactique, dû à l’absence d’un latéral droit de formation au sein de l’effectif. Conçu pour privilégier la possession et le pressing haut, le 3-4-3 créé par Luis Enrique renverse actuellement des montagnes. Un pari auquel Guardiola himself s’était essayé, sans réussite. Mais se passer de Dani Alves est-il vraiment un mal pour un bien ?

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Juventus-Barcelone

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    On le sait déjà que son départ en plus d'avoir été mal géré humainement, est une catastrophe sportive. Certes, il n'était plus à un niveau extraordinaire, mais la gestion d'Aleix Vidal depuis son arrivée a été particulièrement mauvaise. Résultat, il y avait un joueur blacklisté et un autre qui ne joue pas à son poste naturel. Le Barça paie depuis le début de saison cette gestion catastrophique, car depuis la blessure de Vidal il n'y a plus personne pour jouer à droite, et le 3-4-3 n'est pas une solution miracle, elle sert seulement à limiter les dégâts.
    Il faudra absolument recruter un arrière droit de métier la saison prochaine et renvoyer illico les erreurs de casting de ce mercato, en premier lieu Digne et André Gomes qui n'ont pas le niveau pour ce club.
    Revanche ? Revanche ? Sérieusement, Alves est le roi du drama -- peut-être encore plus en dehors du terrain que sur.

    Il est resté longtemps dans le club, il a tout gagné, il était aimé, il avait plein de potes dans le vestiaire. Puis il est devenu vieux, le club l'a viré maladroitement...

    Revanche ? Pour quelques décisionnaires qui ont pensé qu'il y avait mieux que lui ? Une vraie revanche, c'est contre ton ancien entraîneur, contre les joueurs que t'auras en face de toi... Là franchement, pas besoin d'en faire autant.
    Barry Allen Niveau : CFA
    Sincèrement, je préférerai voir Lichtsteiner débuter plutôt que lui.
    On connait les limites du suisse mais pour le moment Dani Alves à la Juve c'est loin d'être une réussite. En tous cas, j'en attendais bien plus.
    D'accord avec toi. En plus Licht est un mec de grand match, comme Chiellini. Et il défend mieux que Alves, ce qui pourrait être utile face à Neymar

    Mais avoir à choisir entre un Alves en mode "porte de saloon" et un Lichtsteiner volontaire mais limité montre que ce poste doit impérativement être renforcé
    1 réponse à ce commentaire.
    Une blague cet article.
    Il avait encore une année de contrat à 7M€ au Barça mais il a choisi de ne pas l'activer.

    Personne ne l'a poussé dehors, il voulait juste sa grosse prime à la signature.
    On était partis 500 copains, à travers la Guarrige, ça sentait bon le thé, la lavande et le romarin, on entendait le pays qui nous disait "reviens". :(
    Si j'en crois son compte Twitter, la vie de ce type est vraiment dure et cruelle.

    Heureusement que ses fans sont la.
    Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
    samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13