Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Anderlecht-PSG (0-4)

Dani Alves, la défense extra-large

Lors de la victoire du PSG à Anderlecht (0-4), Dani Alves a rappelé que la défense n'était pas son point fort. Compliqué lorsqu'on est censé être un défenseur.

Modififié
29 juillet 2017. Pour son premier match officiel sous le maillot parisien face à l’AS Monaco, Dani Alves, positionné ailier droit, offre le Trophée des champions au Paris Saint-Germain sur un coup franc sublime, suivi d’un centre décisif tout aussi parfait. Rebelote face au Bayern Munich, lors du deuxième match de poule de Ligue des champions, où le latéral brésilien ouvre le score, avant d’offrir deux caviars à Kylian Mbappé qui vont se transformer en buts d’Edinson Cavani et de Neymar. Des prestations offensives impressionnantes qui en feraient oublier le fait que Dani Alves est avant tout un défenseur. Et peu importe l'époque dans laquelle on vit, un défenseur est d'abord là pour défendre.

Ce diable de Henry Onyekuru


Ce mardi soir face à Anderlecht, Dani Alves a confirmé que s’il pouvait être considéré par beaucoup comme le meilleur latéral du monde, ce n’est pas grâce à sa rigueur défensive. Et ça, Henry Onyekuru l’a parfaitement compris. Durant 90 minutes, le jeune ailier nigérian (20 ans), positionné au poste de piston gauche du 3-4-3 concocté par Hein Vanhaezebrouck, a profité de l’espace laissé dans le dos de l’ancien Barcelonais pour s’infiltrer dans la surface d’Alphonse Areola ou pour centrer sur la tête bien faite de Łukasz Teodorczyk.


Alors oui, Dani Alves n’a plus ses jambes de 20 ans (seulement celles de ses 34 printemps), oui Henry Onyekuru a 89 de vitesse sur FIFA 18, mais le meilleur pote de Neymar a, normalement, assez de bouteille pour limiter la casse face à ce genre d'attaquant. Décidément pas dans un grand soir, le Brésilien a même laissé entrevoir, ce qui est plutôt rare, quelques erreurs techniques comme cette passe manquée qui a amené une frappe de Teodorczyk repoussée par Alphonse Areola. Et, comme Dani Alves était dans un jour où il n'avait pas envie d’apporter le surnombre offensivement, il n’a pas pu maquiller ses carences défensives par un but ou une passe décisive.

Thomas Meunier en salle d’attente


Frustré de ne pas entrer en jeu sur ses terres, et devant sa famille qui assistait à la rencontre depuis les tribunes, Thomas Meunier a pu tout de même observer depuis son banc la prestation délicate de son concurrent au poste de latéral droit. Et, si pour Stéphane Guy, ne pas avoir offert quelques minutes à l’international belge relève « d’un manque d’élégance » d’Unai Emery, la vraie raison de ce choix est peut-être à chercher ailleurs. Et dans le Classico qui arrive ce dimanche en Ligue 1 face à l’Olympique de Marseille. Une rencontre à laquelle Thomas Meunier peut prétendre participer au vu de la prestation de Dani Alves face à Anderlecht.

Plus fiable défensivement, Meunier a prouvé que lui aussi était capable de marquer des buts et l'a rappelé en inscrivant un doublé face aux Dijonnais le week-end dernier en Ligue 1 (1-2). Tout ça, Emery le sait puisque, à l’image de sa composition d'équipe lors du Trophée des champions ou du match à Dijon, l’entraîneur espagnol se permet d'utiliser Dani Alves à d’autres postes. Une manière de faire jouer son latéral belge, tout en profitant du talent incontestable de l’international brésilien. Alors non, Thomas Meunier n’a pas encore mis Dani Alves sur la touche, mais il grignote petit à petit son retard. Et que le néo-blondinet ne se laisse pas trop aller, car Serge Aurier aussi a longtemps pensé que Thomas Meunier n'était qu'une vulgaire doublure.

par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3