Damso : « J'avais envie de lancer un big up à Marc Wilmots »

Prince du rap belge, protégé de Booba, Damso passait par chez nous voir comment l'Euro avançait, sereinement installé dans son canapé. Un peu pour présenter son album, mais aussi pour affirmer dès qu'il le pouvait que ses Diables rouges allaient rafler la mise.

Modififié
815 16
Tu es belge, on est en plein Euro, est ce que je parle à un homme en pleine confiance ?
La Belgique va gagner l'Euro. Je le dis depuis avant, je le sens, je l'ai ressenti. Je me suis levé un matin, je me suis dit : « Ils vont le faire. » Depuis la Coupe du monde en fait. Au Mondial, ils ont perdu parce qu'ils avaient la pression contre Messi. En tout cas, c'est comme ça que je l'ai perçu. Là, je me dis que les mecs ont appris, et qu'ils vont gagner.

Tu n'as pas peur qu'ils se mettent à paniquer à nouveau en cas de match face à un autre gros joueur ? Au hasard Ronaldo, en cas de demi-finale Portugal-Belgique ?
Messi, c'est l'équivalent de Ronaldo, il n'y a pas plus haut qu'eux. Maintenant qu'ils connaissent le truc... Tu vas voir, tu vas voir ! Ils vont retrouver l'Italie en finale.

Et l'équipe de France dans tout ça ?
Vous allez perdre ! Je ne sais pas contre qui, sûrement sur la route.


Je te cite, dans le titre Périscope, tu parles de Marc Wilmots. Qu'est-ce qu'il vient faire ici, le sélectionneur ?
Ouais, je dis : « Belgium vie, Marc Wilmots. » Je lance le big up, j'avais envie. C'est dès la première phrase, c'est Bruxelles vie, on est là quoi ! Et il y en a une sur Serge Aurier aussi, c'était sympa, c'était Périscope, « Je vais te Sergeaurier » , dans le sens je vais te cramer.

Marc Wilmots, il est très populaire en Belgique ? Les gens le croient capable de vous emmener au bout ?
C'est quand même le mec qui a marqué contre le Brésil, normalement la Belgique devait passer en quarts, et on lui a annulé. Et quand il est devenu entraîneur, la Belgique a progressé. En 2014s on fait un quart de Coupe du monde. Avant, la Belgiques on n'y croyait pas vraiment. Lui, il a repris le truc et « bam » , c'était parti.

Dans la chanson Bruxelles vie, tu sors : « Je joue contre Bilbao, je suis sûr de faire la dif' » . C'est quoi cette attaque contre Bilbao, ils ont fini cinquièmes de Liga quand même !
(Rires) Je me suis fait niquer ! J'ai écrit la phrase l'année passée, je pense. Ils étaient pas top l'année passée, ils étaient combientième ? Mais là, j'ai vu, je me suis fait niquer (rires). Du coup, la punchline, elle perdait un peu son sens. Après, pourquoi j'ai pensé à Bilbao à ce moment-là ? Je sais pas, quand j'écris, c'est instinctif.

Je reviens sur Serge Aurier. C'est lui qui t'a donné l'idée de faire un son qui s'appelle Périscope ?
Non, à la base, je l'utilisais pas, l'application. Un jour, je suis arrivé chez mon ingé, il faisait un Périscope, il a envoyé des prods, et j'ai écrit le son en direct, toujours sur Périscope. Je l'ai écrit et enregistré en live, et fait écouter en live. Donc c'est pour ça que je l'ai appelé Périscope.

Tu fais partie de l'entourage proche de Booba, qui s'exprime beaucoup quand il y a une affaire concernant un footballeur. Il a défendu Benzema, Aurier. Vous en parlez ? Tu as ton avis là-dessus ?
« Quand Booba fait des soirées avec des footballeurs, moi je ne sors pas beaucoup, donc je ne suis pas là. Mais s'il m'invite, j'y vais. »
Quand on parle, c'est surtout professionnel, on parle de musique. Je crois que c'est mieux, au final. On peut délirer sur deux ou trois trucs, mais la base, c'est la musique. On n'a pas le temps de se perdre à parler de polémiques. Je vois ce qu'il poste sur Instagram, mais quand il fait des soirées avec des footballeurs, moi je ne sors pas beaucoup, donc je ne suis pas là. S'il m'invite, j'y vais, mais lui, il peut sortir. Il a déjà bossé. Moi, j'ai pas encore bossé, je dois travailler !


Avec sa notoriété et son influence, il s'exprime sur ces polémiques qui sont liés à des sujets de société. Est-ce que tu te vois le faire, si une affaire du style Benzema arrive un jour en Belgique ?
C'est au feeling. Je ne vais pas me dire : « Je dois le faire » . Par exemple, imaginons que demain, je me lie d'amitié avec Eden Hazard et qu'il a un truc, bien sûr, je vais dire quelque chose. Et même si je ne suis pas son ami, mais que je trouve que ce qui lui arrive est dégueulasse, je vais le dire aussi. Si ça me prend, en fait.

Je reste sur la polémique Benzema. Ça a tourné à l'explication entre plusieurs couches de la société, avec un Benzema qui jouait parfaitement son rôle de banlieusard qu'une partie du pays adore détester. Avec ton œil extérieur, tu avais pensé quoi, de tout ça ?
C'est pas nouveau. On fait toute une polémique, on sait quelle type de classe sociale c'est. On sait qui est raciste, et qui ne l'est pas. Ça ne me choque même pas, le racisme il existe, il existera toujours. Il y en aura peut-être moins, mais il y en aura toujours. Pour moi, c'est une des composantes de l'affaire. On se dit « encore une nouvelle affaire, une nouvelle polémique » ...

Si c'était arrivé en Belgique, les réactions auraient été les mêmes ?
En Belgique, il y a plus de duplicité, d'hypocrisie. Ici, au moins les Français ont l'audace de dire les choses telles qu'elles sont. Le racisme, il est là, et bam, tiens, il y a le FN. En Belgique, on va essayer de faire passer ça par plein de chemins. Ici, en France, on ne dit pas explicitement que c'est raciste parce qu'on ne peut pas, mais tout le monde le sait, c'est plus affirmé. En Belgique, ça va passer derrière plein de petits trucs, une pseudo-loi, un truc inutile. C'est la même chose, mais en plus hypocrite, plus caché. Dites la vérité, c'est tout.

On va revenir au football côté terrain. Le moment de l'Euro qui t'a le plus marqué, jusqu'à maintenant ?
Malheureusement, je n'ai pas eu le temps de mater beaucoup de matchs, j'étais tout le temps en studio ou en promo. J'ai regardé les actions, après, quand je revenais. Mais ce qui m'a fait rire, c'est le dernier match. J'avais dit : « Vous allez voir, Hazard il va tout niquer. » Et puis il a été fort ! Juste avant, on le critiquait, on disait qu'il faisait des matchs pourris. Il fallait lui laisser le temps. Ce qui m'a juste marqué, c'est les supporters, je me suis dit que c'étaient des tricheurs ! Ils n'y croyaient plus, limite j'étais le seul. Maintenant, ils sont là : « Ouais, je croyais, mais sauf que... » Non, tu triches !


Être en promo pendant une compétition, ça doit être rude parfois. Imagine que tu as une session studio ou un concert le soir de la finale et qu'il y a la Belgique, tu fais quoi ?
J'annule ! J'annule, j'annule. S'il y a un concert... Nan, t'es fou ! Écoute, je mets le match dans la salle, on mate le truc, et après je fais le show.

En France, on sent très moyennement l'engouement autour de l'Euro. L'animation vient surtout des fans étrangers, et les plus funs sont déjà partis. Les Belges, ils vivent la compétition avec un peu plus de folie ?
Moi, je ne peux plus trop me balader dans Bruxelles, malheureusement.
« D'habitude, les Français, ils sont chauds. Mais là, franchement, j'ai même pas l'impression que l'Euro se passe ici... »
C'est petit, c'est un million de personnes. Donc quand tu fais un million de vues, ou deux millions, ça devient chaud. Mais quand je prends le taxi ou que je suis en voiture, je vois toutes sortes de trucs. Les gens, dès qu'il y a un match, c'est pire. Tu sens que les gens sont motivés. En France, je pense qu'avec la polémique, ça a cassé un truc. On en parle comme d'une affaire d'État, c'est bon les mecs, c'est du foot. Il ne faut pas tout mélanger, je pense que c'est ça qui casse. D'habitude, les Français, ils sont chauds. Franchement, j'ai même pas l'impression que l'Euro se passe ici !

Chez nous, c'est courant de voir footballeurs et rappeurs afficher leur amitié. Ça l'est moins en Belgique, pourquoi ?
Le problème, c'est qu'il n'y a pas de star du rap en Belgique. Moi, sans prétention, je suis le premier à avoir fait un million de vues, deux fois même. Donc ce n'est pas un truc qu'on a installé, on va peut-être le faire. Il n'y a pas vraiment de footballeur qui donne de la force aux rappeurs, et vice versa. Moi, j'ai cette envie de donner de la force à tout le monde. Moi par exemple, je ne connais pas de footballeur. Je connais des types qui connaissent un mec qui est devenu professionnel, mais c'est toujours loin.

Et justement, de voir des footballeurs belges, qui viennent d'un petit pays, réussir à un niveau mondial, ça t'inspire en tant que rappeur ? Ça fait d'eux des modèles ?
Hazard, je kiffe. Je ne le connais pas personnellement, mais t'as l'impression qu'il est vrai. Il fait son truc, il kiffe, c'est un capitaine, il gère l'équipe. Tu as l'impression que s'il n'est pas là, ça fait chier tout le monde. C'est ça que je kiffe bien. Après, inspiré, je n'irai pas jusque-là, parce que je suis inspiré par d'autres choses.

Au-delà du football, tu ne te vois pas rapper sur ce qui fait l'actualité belge de ces derniers mois ? Les attentats, l'agitation autour de la ville de Molenbeek, ça ne pourrait pas t'inspirer ? Car à t'écouter, tu parles souvent des mêmes thèmes que les rappeurs français.
Je ne vois pas ce que je vais dire. Dans un son, je dis « Ferme ta gueule journal télévisé, le monde entier s'est fait daechiser » , mais faire un son entier dessus, ça ne m'intéresse pas. C'est de la triche, tu fais un buzz sur des morts. Sauf si tu as une autre idée en tête. Tu vas dire quoi ? Moi, j'ai perdu des proches dedans, c'est peut-être pour ça que je n'ai pas assez de distance. Quelqu'un qui est mort dans une explosion, je ne me vois pas faire un truc dessus.


Rien à voir, mais pourquoi tu n'as pas d'accent belge ?
C'est quoi, l'accent belge ?

Celui de Jacques Villeret dans Le dîner de cons.
C'est l'accent liégeois, ça ! Il y a beaucoup de trucs, l'accent liégeois, namurois. Bruxelles, on n'a pas vraiment d'accent, voire pas du tout.

Niveau foot, à Bruxelles, il n'y a pas de gros club. Anderlecht en banlieue ouest, et c'est tout. On fait comment quand on est supporter ?
« Il n'y a pas de star dans le championnat belge. À chaque fois qu'il y a un mec bon, il part. »
On supporte Anderlecht, mais on n'a pas cette culture de supporter un club réellement. Enfin, moi, je ne le vois pas. Dans mes potes, en tout cas les jeunes, on supporte un peu Anderlecht, mais c'est pas comme en France. C'est peut-être parce qu'il y a moins d'argent dedans, il n'y a pas de star dans le championnat belge. À chaque fois qu'il y a un mec bon, il part. Lukaku, il a commencé à Anderlecht, et il est parti.

Tu es né et as passé une partie de ton enfance au Congo. Le foot africain, tu suis un peu ?
Ouais ! TP Mazembe, bien sûr. Ça, c'est le club. Ils ont gagné la Ligue des champions d'Afrique, c'est notre club, très très chaud. Mais je connais moins les joueurs. Mais dès qu'ils jouent, j'appelle mon frère pour savoir comment ça se passe.

Le mot de la fin, ton album s'appelle Batterie faible. Quelle équipe a la batterie faible en ce moment ?
C'est la France ! (Rires) Nan, batterie faible, je crois que c'est la Hongrie. On les a tabassés, les pauvres. Mais là, franchement, on arrive à un niveau où tout le monde est chaud. En fait, la France, je dis ça parce qu'on a vraiment l'impression qu'il n'y a pas d'unité, et c'est pour ça qu'ils ne vont pas gagner. C'est peut-être qu'une impression, mais c'est pour ça que je dis ça. Comme si l'affaire avait créé un truc qui fait qu'il n'y a pas d'unité. Ils jouent, mais je ne le sens pas. Comme s'ils ne se connaissaient pas, maintenant c'est ma vision. On est obligé d'être ensemble pour gagner.

Damso - Bruxelles Vie

Youtube


Propos recueillis par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

so-lyonnais Niveau : CFA2
Bruxelles Bruxelles vie, tous les jours je roule un plis. Futur très très bon rappeur
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
J'aime bien ce qu'il fait, c'est un peu spécial et ça plaît pas forcément à tout le monde, mais il a beaucoup de potentiel, il rappe depuis un petit moment déjà me semble donc ça fait plaisir qu'il commence enfin à percer.
Je connaissais pas, j'irai écouter.

Perso, ma référence en matière de rap belge, c'est Starflam que j'avais connu via des pré-concerts d'AssAssin. Deux premiers excellents albums qui n'avaient pas eu le succès mérité.
banlieue ouest?
vous les francais vous êtes traumatisés par les banlieues, vous passez votre temps à transposer vos situations à celles des autres, on l'a vu avec Molenbeek aka la banlieue terrible de Bruxelles mais qui se trouve en plein centre.
Même chose pour Anderlecht qui pour une grosse partie est en plein centre-ville.
Une bonne fois pour toute => quand on parle de Bruxelles (la ville) On ne parle pas de la commune Bruxelles-Ville mais on parle bien des 19 communes de la région Bruxelles-Capitale dans leur ensemble, un peu comme vous et vos arrondissements
super-pistache Niveau : District
C'est un peu spécial ? Ce n'est ni plus ni moins qu'un "copié-collé" de son "mentor" B2O.Aucune originalité.
Kame House Niveau : CFA
On dirait un sketch comment il parle.
https://www.youtube.com/watch?v=eh17foTBGmg
Autotune est un vrai gros single, il doit absolument le clipper.
Kame House Niveau : CFA
Message posté par super-pistache
C'est un peu spécial ? Ce n'est ni plus ni moins qu'un "copié-collé" de son "mentor" B2O.Aucune originalité.


En fait pour le coup Booba n'est pas son mentor. Il profite surtout de sa notoriété pour se rapprocher de lui en vue de le produire et le faire grandir.
Si tu regardes des rappeurs contemporains inspirés du Kopp il y en a vraiment beaucoup en fait. Dernièrement qui caracolent, tu as MHD, SCH et j'en passe.
Benito-Bx Niveau : CFA
Il a surtout l'air tellement con en interview...

"Ils ont fini combientième"...sérieux...c'est pas un belgicisme ça, c'est un tacle assassin sur le langage.
J'aime bien Damso, mais le million de vue belge a été fait, et bien avant toi mon gros. La smala, entre autres.
gunther mickey Niveau : CFA
Pour être honnête et tout en n'étant pas spécialisé dans le rap, je ne le trouve pas si dingue que ça. C'est une copie conforme de Booba avec des textes encore moins porteurs. Il écule tous les poncifs du genre ("je vais niquer ta mère", "je vais te fumer",...). Après, c'est un style, un peu comme l'Africa Trap à ce que j'ai pu comprendre. On aime ou on aime pas mais ça trouve son public. Dans le style dégueulasse il y a aussi Hamza en Belgique qui fait du Jul mais avec encore moins de paroles, c'est tout dire. Sinon, ceux qui veulent entendre de la qualité belge il y a au choix : Scylla, Masta pi, Opak, Starflam, Akro, Balodji, La Smala, James Deano (en dehors des "blancs ne savent pas danser", il a fait des textes vraiment bien au-dessus de la moyenne), Convok, Veence Hanao, Gandhi et Woodie Smalls (rap US venu de Flandres). Mais, a contrario de la France, le rap est assez confidentiel en Belgique. La pop/rock et l'electro remportent beaucoup plus de suffrage. Juste pour compléter son interview, il y a bien un accent à Bruxelles et qui est bien coupé au couteau ("l'accent belge comme disent beaucoup Français, qui est en fait l'accent Brusseleir"). Mais utilisé par les plus vieux en général. Sinon, le lien footballeur-joueur est moins fort parce-que les joueurs qui écoutent du rap préfèreront toujours le US ou le français car plus connu et plus diversifié. Sinon, ce serait faire affront aux supporters de l'Union (plusieurs fois champion de Belgique) et du RWDM que de dire qu'il n'y a qu'Anderlecht comme club à Bxl. Sinon, bon match ce soir.
gunther mickey Niveau : CFA
Message posté par gunther mickey
Pour être honnête et tout en n'étant pas spécialisé dans le rap, je ne le trouve pas si dingue que ça. C'est une copie conforme de Booba avec des textes encore moins porteurs. Il écule tous les poncifs du genre ("je vais niquer ta mère", "je vais te fumer",...). Après, c'est un style, un peu comme l'Africa Trap à ce que j'ai pu comprendre. On aime ou on aime pas mais ça trouve son public. Dans le style dégueulasse il y a aussi Hamza en Belgique qui fait du Jul mais avec encore moins de paroles, c'est tout dire. Sinon, ceux qui veulent entendre de la qualité belge il y a au choix : Scylla, Masta pi, Opak, Starflam, Akro, Balodji, La Smala, James Deano (en dehors des "blancs ne savent pas danser", il a fait des textes vraiment bien au-dessus de la moyenne), Convok, Veence Hanao, Gandhi et Woodie Smalls (rap US venu de Flandres). Mais, a contrario de la France, le rap est assez confidentiel en Belgique. La pop/rock et l'electro remportent beaucoup plus de suffrage. Juste pour compléter son interview, il y a bien un accent à Bruxelles et qui est bien coupé au couteau ("l'accent belge comme disent beaucoup Français, qui est en fait l'accent Brusseleir"). Mais utilisé par les plus vieux en général. Sinon, le lien footballeur-joueur est moins fort parce-que les joueurs qui écoutent du rap préfèreront toujours le US ou le français car plus connu et plus diversifié. Sinon, ce serait faire affront aux supporters de l'Union (plusieurs fois champion de Belgique) et du RWDM que de dire qu'il n'y a qu'Anderlecht comme club à Bxl. Sinon, bon match ce soir.


Et pour ceux qui veulent pas mal d'infos sur le rap belge il y a sur Youtube la chaîne "Give me 5" qui est vraiment toute bonne (https://www.youtube.com/user/Giveme5prod).
Il rappait déjà avant de rencontrer Booba : https://www.youtube.com/watch?v=s7WsHGgz590.

Ecoutez toute sa "discographie" avant d'émettre un jugement.
Lepetitprince Niveau : DHR
Message posté par gunther mickey
Pour être honnête et tout en n'étant pas spécialisé dans le rap, je ne le trouve pas si dingue que ça. C'est une copie conforme de Booba avec des textes encore moins porteurs. Il écule tous les poncifs du genre ("je vais niquer ta mère", "je vais te fumer",...). Après, c'est un style, un peu comme l'Africa Trap à ce que j'ai pu comprendre. On aime ou on aime pas mais ça trouve son public. Dans le style dégueulasse il y a aussi Hamza en Belgique qui fait du Jul mais avec encore moins de paroles, c'est tout dire. Sinon, ceux qui veulent entendre de la qualité belge il y a au choix : Scylla, Masta pi, Opak, Starflam, Akro, Balodji, La Smala, James Deano (en dehors des "blancs ne savent pas danser", il a fait des textes vraiment bien au-dessus de la moyenne), Convok, Veence Hanao, Gandhi et Woodie Smalls (rap US venu de Flandres). Mais, a contrario de la France, le rap est assez confidentiel en Belgique. La pop/rock et l'electro remportent beaucoup plus de suffrage. Juste pour compléter son interview, il y a bien un accent à Bruxelles et qui est bien coupé au couteau ("l'accent belge comme disent beaucoup Français, qui est en fait l'accent Brusseleir"). Mais utilisé par les plus vieux en général. Sinon, le lien footballeur-joueur est moins fort parce-que les joueurs qui écoutent du rap préfèreront toujours le US ou le français car plus connu et plus diversifié. Sinon, ce serait faire affront aux supporters de l'Union (plusieurs fois champion de Belgique) et du RWDM que de dire qu'il n'y a qu'Anderlecht comme club à Bxl. Sinon, bon match ce soir.


Moi je le trouve bon. Il est extrêmement technique, maitrise beaucoup de facettes du rap actuel, a une plume très riche pour les sujets qui l'aborde et sa vulgarité. C'est toujours dur à reconnaitre, mais certains parlent de n'importe quoi avec une grande qualité. On mélange trop souvent les themes abordés et la qualité de l'écriture. Donc oui, il n'y a rien de révolutionnaire, mais on a pas vu une telle maitrise du genre depuis un moment.
toto_da_don Niveau : CFA
Damso est chaud ! Son couplet sur "Pinocchio" était excellent, la les premeirs extraits de l'album le sont tout aussi faut voir ce que ça va donner au final mais il a de l'avenir
gunther mickey Niveau : CFA
Message posté par Lepetitprince
Moi je le trouve bon. Il est extrêmement technique, maitrise beaucoup de facettes du rap actuel, a une plume très riche pour les sujets qui l'aborde et sa vulgarité. C'est toujours dur à reconnaitre, mais certains parlent de n'importe quoi avec une grande qualité. On mélange trop souvent les themes abordés et la qualité de l'écriture. Donc oui, il n'y a rien de révolutionnaire, mais on a pas vu une telle maitrise du genre depuis un moment.


C'est fort probable et tu dois mieux t'y connaître que moi mais des raps qui parlent de chatte, de pognon, de banlieue ou autres "nique ta mère la pute", pour moi c'est juste le néant dans le discours et dans les paroles. OPAK c'est du rap intéressant qui parle de la jeunesse, de la vie, de la mort,... A choisir je préfère de loin des Keny Arkana, Masta Pi, Scylla, Mc Solaar, Kerry James ou encore James Deano, qui sont pour moi à des années lumières en termes de textes que des Booba, Kaaris, SCH, Lafouine et autres paroliers vulgaires et inintéressants au possible. Sinon, moi j'écoute beaucoup plus de rock belge ou suisse donc je ne suis pas expert mais à mon sens du rap sans texte c'est vraiment inutile. Mc Solaar est juste monstrueux en termes de lyrics et je pense qu'il est juste imbattable.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
815 16