En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lorient-QRM

Da Costa, goût normand

Si la nouvelle saison de Ligue 2 décolle ce vendredi soir, il faudra attendre samedi pour voir le promu Quevilly-Rouen au boulot du côté du Moustoir. Juste assez de temps pour découvrir son coach : Emmanuel Da Costa. Portait d'un homme qui cite Juan Carlos Garrido en référence et qui a surtout réussi l'exploit de ramener la deuxième division chez lui. Costaud.

Modififié
Il ne suffit parfois que de quelques minutes pour reconnaître un homme de goût. Un enfant a souvent des plaisirs simples : se défoncer les dents avec des colorants, rêver de devenir un cow-boy, s’improviser bédéphile. Pour Emmanuel Da Costa, l’histoire a pris un sens un peu différent lors de l’été 1986. « À cette époque, j’allais me cacher dans la cuisine et je n’avais qu’un espoir : capter quelques images de la Coupe du monde. Je voulais voir l’Argentine, retrouver Diego Maradona. » Parler de foot avec le coach de Quevilly-Rouen Métropole (QRM), débarqué cet été en Ligue 2 un an après une première montée en National, c’est donc avant tout ça : voyager. Lorsqu’il évoque ses idéaux, Da Costa cite alors Juan Carlos Garrido, José Pékerman, Carlos Bilardo, mais aussi José Mourinho, forcément. « Eux, ce sont des précurseurs. Aujourd’hui, on parle beaucoup de Bielsa et de Guardiola, mais ils se sont avant tout construits par rapport à ces entraîneurs-là, justifie-t-il. Mourinho, c’est un exemple pour le management. Tous les joueurs qui sont passés entre ses mains le disent. Il n’y a pas de secret. »


José Mourinho, c’est aussi le Portugal, le pays où toute la famille Da Costa vit aujourd’hui. C’est aussi comme ça que tout a commencé. Lorsqu’il parle de ses parents, le technicien de bientôt quarante ans est clair : « J’ai eu la chance d’avoir des parents extraordinaires. Même si notre éducation fait qu’on ne va que très rarement se féliciter, je pense qu’il y a une très grande fierté de leur part aujourd’hui. Je suis enfant unique, mais je peux facilement dire que j’ai eu une enfance très heureuse. » Au départ, il y a donc le père, Joaquim, cariste avant d’ouvrir un magasin de sport, et une vie qui débute entre Sotteville-lès-Rouen et Saint-Étienne-du-Rouvray. Le fils, Emmanuel, aime le foot, s’amuse à imiter les gestes de Maradona dans le jardin, rêve doucement de jouer et débutera le foot à l’âge de cinq ans. « Un soir, mon père est rentré du travail et m’a annoncé qu’il m’avait pris une licence. Le foot était déjà ancré chez nous, mais là, il a surtout rendu le petit garçon que j’étais très heureux » , replace celui qui rejoindra quelques années plus tard le FC Rouen.

Les bras de Raí, les mots de Lacombe


Joueur, Emmanuel Da Costa avait sa réputation. Entre les différents souvenirs, la même réponse : un milieu technique, mais surtout très intelligent. Quand il en reparle, lui rappelle bien sûr sa « sensibilité technique » , mais il n’hésite pas à souligner sa tendance à « parfois un peu trop abuser » d’un ballon qu’il demandait sans cesse. Il y aura donc eu le FC Rouen, puis l’obligation d’aller voir ailleurs après le dépôt de bilan du club normand. Da Costa raconte la suite : « Avec mes parents, on était des innocents dans ce monde-là. On écoutait tout le monde, on était un peu déboussolés. En l’espace de quinze jours, mon téléphone n’arrêtait pas de sonner. Il y avait Rennes, Nantes, Montpellier, c’était une chance, mais aussi une situation difficile parce qu’il fallait faire un choix important tout en gardant à l’idée que les gros clubs, c’était la jungle pour se faire une place. »

C’est notamment à cette époque que le PSG de Luis Fernandez vient le chercher par l’intermédiaire de l’un de ses recruteurs. Le programme est simple : le matin, Emmanuel Da Costa s’entraîne avec la CFA, l’après-midi avec les pros. « J’avais à peine dix-sept ans et le PSG, c’était mon petit club de cœur. Entre Artur Jorge, Valdo, Raí, beaucoup de choses me ramenaient à ça. J’étais insouciant, donc je ne me suis pas trop posé de questions, resitue-t-il. Sur une action, je combine avec Raí, ça se termine par un but, il me prend dans les bras, c’était extraordinaire. » Finalement, le PSG lui propose de partir en tournée au Japon. La famille Da Costa refuse. Ce sera l’AS Cannes après de longues discussions avec la paire Bettoni-Lacombe qui restera jusqu’à deux heures du matin pour signer le contrat sur une promesse : soutenir le fils.

Cicatrice et blessures


Si la carrière d’Emmanuel Da Costa sera interrompue rapidement par les blessures - « j’ai compris que c’était terminé après la fracture tibia-péroné. J’ai eu sur la même jambe les croisés, une pubalgie, la cheville... Là, quelque chose s’est éteint, même si j’ai longtemps voulu jouer avec les lois de la nature » -, il découvre aussi à Cannes le coaching. Au centre de formation, il note les séances passées avec Guy Lacombe. Avec Michel Troin, qui s’occupe des jeunes et deviendra ensuite l’adjoint de Philippe Montanier avant de rejoindre cet été le staff de Christian Gourcuff à Rennes, il passe les soirées Ligue des champions à « boire ses paroles » . La bascule aura lieu au FC Rouen, forcément, où il revient en tant qu’éducateur une fois sa carrière de joueur avortée. Il apprend, découvre les catégories, prend la barre des moins de 15 ans DH du club, puis des 18 ans nationaux jusqu’à une main tendue.


Celle d’Éric Garcin, sur le banc de l’équipe première, qui lui propose de devenir adjoint. « Tout s’est fait naturellement. Et, un jour, Éric Garcin se fait "sortir" du club. Cette situation, je la vis très mal. On me demande de reprendre l’équipe. Je refuse, on me l’impose, voilà à quoi tient le début de ma carrière d’entraîneur. Je n’avais pas le choix, mais j’ai appris une chose, moi le naïf : si un jour je suis amené à être adjoint, le jour où l’histoire s’arrête avec le numéro un, elle s’arrête aussi avec le numéro deux. Ça a été une expérience de vie. » Une première, car quelques mois plus tard, le FC Rouen est racheté. On promet à Emmanuel Da Costa qu’il aura sa place dans le nouveau projet et, au bout de quelques semaines, la seule réponse est le silence. De cette épisode, il en parle comme d’une « humiliation » où il sera obligé de venir au club avec des huissiers pour faire constater qu’il ne peut plus exercer son métier.

Un stage au FC Porto en octobre


Le technicien franco-portugais apprend, il découvre le système, le milieu, ne cache pas que certaines facettes du foot le dérangent, mais rebondit à Compiègne puis à Quevilly avant d’être au départ de l’entité hybride Quevilly Rouen Métropole née en 2015. « Ce mariage, c’est un sujet complexe. D’un côté, il y a Rouen, le club populaire avec un gros passé professionnel. De l’autre, Quevilly qui n’est même plus à présenter dans le monde amateur, très sain, parfaitement dirigé par Michel Mallet. Et, entre les deux, il y a les fidèles des deux clubs qui ne veulent pas trop entendre parler de Quevilly Rouen Métropole. C’est quelque chose qui se fera en douceur » , ne cache pas Emmanuel Da Costa. L’important, c’est avant tout le terrain dans cette affaire et c’est là que l’entente a progressé en version majuscule depuis deux ans. Cet été, le coach normand n’a pris que cinq jours de vacances avec sa famille. Le reste n’a été consacré qu’à la préparation de la Ligue 2 et au recrutement.

« On est un petit club qui a grandi très vite. Les structures administratives ne sont pas celles d’un club de Ligue 2. Je n’ai pas de directeur sportif, donc on a fait le mercato avec le président. » Cette montée, il l’a construite grâce à une haine de la défaite, à un jeu assez sexy et aussi grâce à un groupe qui a été percuté par son message. Lorsqu’il parlait de montée lors de l’été 2016, on le traitait de fou. Lui demandait simplement à ses joueurs de « croire en leurs rêves. J’étais optimiste. Lors de la deuxième journée, on va gagner 3-0 à Châteauroux. J’ai senti quelque chose. Et à Noël, quand on est dans les trois premiers, je me dis qu’il faut y croire. J’ai senti lors de la dernière semaine de la saison avant de valider la montée, que j’avais réussi à installer cette mentalité. J’avais promis en tant que joueur de redonner le monde pro à ce club, ça se sera finalement fait en tant que coach. » Avec un goût de dépucelage cette fois, tout en sachant que QRM va souffrir et que Da Costa devra en plus gérer un agenda bousculé par l'obtention du DEPF et un stage à l'étranger qui devrait avoir lieu au FC Porto en octobre. Peu importe quand on y est préparé.



Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 18:47 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus Hier à 15:21 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 7 heures Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 il y a 10 heures Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 12 heures La roulette insolente de JK Augustin 33 il y a 13 heures À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!