Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Le tour des buvettes
  2. //

D’Ornano a la frite

Si le stade Michel-d’Ornano a été inauguré en 1993 par Balladur, c’est bien boulevard Pompidou que se colle la demi-douzaine de buvettes locales. Que se copient-collent même les stands, tant le « Pomme C – Pomme V » au niveau des menus est criant, les fruits en moins, les frites en plus. Promenade culinaire sous le regard larmoyant d’Andy Delort, portraituré en géant sur la façade du stade.

Modififié

CHEZ MICHEL & GAËTANE


Emplacement : Tribune Venoix / Beaulieu
Menu : Frites (2-5€), Sandwich saucisse-merguez (4€)

Le jaune de son stand aurait pu être un argument suffisant pour se démarquer. Seulement autour de D’Ornano, toutes les buvettes – ou presque – ont décidé d’adopter cette couleur. Alors un panneau « Frites – Crêpes – Stop » en lettres fluo est venu surenchérir le code couleur, et réussit à arrêter le supporter de passage au niveau du BBQ de Michel. Derrière ses lunettes presque transparentes et son assortiment de saucisses de Toulouse-merguez-steaks qui se réchauffent, le maître grilladin prend le temps de tchatcher avec tout le monde : «  25 ans que je suis ici. Je fais partie des plus anciens. J’ai même commencé il y a 40 ans, c’était à Angers.  » Hop, il se dirige vers la friteuse, et sert une des 4 tailles de barquette proposées, épaulé par Gaëtane, affairée pour le moment à découper les baguettes d’une boulange de Venoix. De quoi préparer un bon dwich de dépannage, la philosophie du stand finalement, lorsqu’il concède se transformer en consigne pour ses potes, ou lorsque les policiers en faction viennent faire leur pause casse-croûte devant son comptoir.


C’EST QUOI CE TRUCK


Emplacement : Tribune Venoix / Beaulieu
Menu : Formule burger + frites ou coleslaw (8€), Salade (6,80€)

Dernière recrue de la #TeamBuvettes de D’Ornano, le camtar noir de «  C’est quoi ce truck  » s’est vite acoquiné avec les supporters, au point de recueillir les louanges de @WeAreMalherbe. Il faut dire que sa fiche technique a de quoi aiguiser les appétits : burgers maison (avec pain boulanger et steak 150 gr), frites « camion » et muffin pour la prolongation. S’il n’affiche justement que deux burgers à la craie – le « Mythique » avec cheddar + oignons rouges caramélisés et le « Normand » composé de camembert au lait cru et de pommes – un troisième est à découvrir à chaque match sur Internet. Polyvalent, «  C’est quoi ce truck  » accepte même les paiements par carte bancaire.


CHEZ PHILIPPE


Emplacement : Tribune Venoix / Beaulieu
Menu : Sandwich « merguez par 2 » (5€), Soda (2€ la boîte)

Posté juste devant un bâtiment de la Française des jeux, le stand tout jaune de Philippe et de ses acolytes de service la joue grattage de l’œil avec son imposante taille. L’impatience de se faire servir ses frites en barquette (3€ la petite) est ici plus que jamais comparable à ce moment où l’on tient son Goal dans la main, prêt à dénuder les petits ballons. En parlant de carte, celle-ci respecte l’échelle XL du lieu : sandwichs jambon-beurre, andouillette, chipos ou encore saucisses de Toulouse, sans oublier l’américain. Nappes Vichy, canettes chamboule-tout et pompes à sauce en évidence (triplé mayo-ketchup-moutarde) complètent les dernières couleurs qui manquaient au Pantonier.


Visitez les buvettes de :

  • Marseille
  • Metz
  • Lille
  • Nantes
  • Rennes
  • Saint-Étienne
  • Lyon
  • Guingamp

    Par Guillaume Biot, sur la route
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 162
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
    jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 31