Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // #108
  3. // En kiosque
  4. // Spécial numéros 10

D'Alema : « Aucun entraîneur ne peut défier Totti »

Il aurait pu aller partout, mais il a préféré consacrer sa vie à l'AS Roma, son club de cœur. Pour ceci autant que pour son talent, Francesco Totti est devenu une légende pour les habitants non laziali de la Ville éternelle. Comme l'exprime ici Massimo D'Alema, deux fois président du Conseil italien, figure de la gauche transalpine et tifoso notoire de l'AS Roma.

Modififié
Qu'est-ce qui fait de Francesco Totti un joueur si spécial pour les supporters de la Roma ?
Sa figure dépasse le simple cadre du foot. Il y a peu d'exemples dans le monde d'une telle identification entre un joueur et une équipe. Rome était tombée amoureuse de Falcao, qu'elle avait surnommé la « huitième colline de Rome » . Mais personne n'a autant représenté la ville que Francesco Totti, qui ne fait qu'un avec Rome. Il a complètement lié sa vie à une ville et à une équipe. Il pouvait jouer où il voulait, et en choisissant de rester toute sa vie à Rome, il a renoncé à des succès. C'est ce fait extraordinaire qui en fait un symbole. Le symbole d'une idée du sport particulière, où la fidélité est la valeur la plus importante, alors justement qu'il évolue dans un monde de mercenaires où la fidélité est anormale. En outre, il réunit toute la société. Totti est capable de faire exploser la tribune officielle, il est le seul à tutoyer la tribune officielle comme il le fait. Mais il fait la même chose avec la Curva Sud. Il est tellement attaché à Rome que je me dis souvent qu'il ne devrait pas jouer le derby contre la Lazio. Lors de ces matchs, lui, comme De Rossi, joue plus comme un supporter que comme un professionnel. Il y a toujours le risque qu'il se fasse exclure.

Ce lien avec le club lui confère une autorité particulière…
Il a une emprise considérable sur les supporters. Pour le public, Totti est extrêmement charismatique. C'est LE capitaine. Personne n'est en mesure de le défier. Aucun entraîneur, aucun président ne peut le défier. Aller contre Totti, c'est aller contre le public. Ce serait impossible à supporter. Sur le terrain aussi, c'est le chef. Car il est le plus fort, et parce qu'il ressent lorsque l'équipe est en difficulté. Lorsque Totti perd le ballon, il se ne vexe pas, mais court après l'adversaire qui vient de le lui prendre. C'est la marque des grands. D'autant qu'il n'a pas toujours eu des coéquipiers à sa hauteur. Combien de buts ses coéquipiers ont-ils gâchés ? Combien d'offrandes les partenaires de Totti ont-ils envoyées en l'air, à côté, sur le gardien ? C'est toujours le danger lorsqu'un joueur est trop grand pour les autres, qu'il effectue des passes en première intention, qu'il dépose le ballon sur le pied d'un coéquipier sans même le regarder. Forcément, tout le monde ne peut pas suivre.

Certains disent que Totti a gâché sa carrière, qu'il avait le talent pour faire plus.
Sa fidélité fait sa force, mais aussi, d'une certaine manière, sa faiblesse : je crois que sa renommée n'est pas aussi grande que ce qu'elle pourrait être, ou que ce qu'elle aurait été s'il avait quitté sa ville et son club. Par exemple, on ne m'a jamais parlé de Totti lors de mes déplacements à l'étranger. Sur le plan du football, Totti a toujours fait les choses qu'il savait faire, et rien de plus. Par exemple, il n'a jamais appris à tirer les coups francs. Il n'a jamais appris à enrouler son ballon, à contourner le mur et à faire redescendre sa balle, comme Del Piero pouvait le faire. Non. Totti effectue toujours le même tir direct et violent qui tend à perforer le mur. Il devrait laisser tirer des gens comme Pjanić ou Lamela, mais il ne veut pas. Il faut le prendre comme il est. Et puis, il a tellement fait qu'il est difficile de lui reprocher quelque chose. Il doit maintenant gérer l'épilogue de sa carrière, au moment où il est à un âge avancé. Il a du mal à faire un match en entier maintenant, et il devrait le comprendre. Il devrait, petit à petit, réduire son nombre de matchs et sa présence sur le terrain. Nous vieillissons tous.

Comment est-il dans la vie privée ?
Tout au long de sa carrière, Totti s'est construit un personnage. Il a compris que sa simplicité était une clé pour se rendre sympathique. Et il en joue beaucoup. Il est certes un peu naïf, mais il joue là-dessus. Il a énormément d'autodérision. Il sait se moquer de lui-même, et a d'ailleurs sorti un recueil des meilleures blagues que l'on faisait sur sa personne en reversant les bénéfices à des œuvres caritatives. Totti n'est pas quelqu'un de prétentieux. Je me souviens en particulier d'un dîner que nous avions passé ensemble avec la veuve du président Dino Viola (mythique président de la Roma, de 79 à 91, ndlr). C'était dans un endroit simple, populaire, en périphérie de Rome, près du bord de mer.

Vous aviez parlé de quoi ?

Avec Totti, nous parlons de football. Je pense qu'on se souviendra de Totti plus pour ses buts que pour ses discours. L'autre grand capitaine de la Roma, Agostino Di Bartolomei (capitaine de la grande Roma du début des années 80, Di Bartolomei s'est suicidé le 30 mai 1994, dix ans jour pour jour après la défaite de la Roma en finale de Coupe d'Europe, voir So Foot n°93, février 2012, ndlr), avait une plus grande épaisseur intellectuelle. Mais il est plus le symbole d'un Scudetto, celui de 1983, moins d'une infinité d'années, comme l'est Totti. Totti, sa durée dans le temps, ce règne phénoménal, c'est sans égal. Personne n'est comparable à Totti.

Propos recueillis par Lucas Duvernet-Coppola, à Rome


Masimo D'Alema fait partie du portfolio Totti réalisé à l'occasion du hors-série numéro de So Foot.


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou
À lire ensuite
Manchester Ciudad