1. //
  2. // Interview

Cyril Jeunechamp : « J’essaie d’inculquer des valeurs de respect »

Aujourd’hui éducateur des U17 de Castelnau le Crès, dans l’Hérault, Cyril Jeunechamp se tient à l’écart des problèmes. Loin, donc, de son palmarès de 20 cartons rouges, 130 jaunes et une suspension de six mois pour altercation avec un journaliste de L’Équipe. Cyril « les crampons » revient sur ses embrouilles avec Francis Llacer, Fred Meyrieu ou Frédéric Antonetti. Interview les deux pieds en avant, saupoudrée d’amour.

Modififié
Salut Cyril. Tu peux me parler de ton enfance, tes parents faisaient quoi ?
Moi, je suis fils d’ouvrier. Mon père était dans la maçonnerie, il a fait notre maison. Ma mère travaillait dans un centre pour enfants handicapés. D’abord elle était femme de ménage, ensuite elle a passé ses diplômes pour être cuisinière. Une vie classique. On a toujours habité dans les petits villages autour de Nîmes : Vauvert, Uchaud, Bernis. Les parents travaillaient de 8h du matin à 17h. Alors, avec mon frère et ma sœur, on s’est souvent gérés tous les trois. J’étais le plus petit. Ça forge aussi un caractère et un état d’esprit. On mûrit plus vite que les autres.

Tu dresses un bilan idyllique de ton passage en Corse, mais tu es parti au bout d’un an et demi. Pourquoi ?
Ça a été clair. Il y avait Nouzaret et puis il y a eu Gili. Au début, ça se passait nickel. Mais en fait, il voulait Laurent Batlles, qui était à Rennes. Avec moi, ça avait un peu clashé. Alors dans mon dos, ils avaient déjà conclu l’accord. Du jour au lendemain, on me dit que le coach Halilhodžić va m’appeler, que j’allais à Rennes. C’est dommage de partir sur un truc comme ça. C’était un peu le point noir. Si on était venu me voir en me disant qu’il fallait que je parte pour faire venir un joueur, je l’aurais compris. Ils pensaient que j’allais créer des problèmes, mais ça n’aurait pas été le cas. Je voulais vraiment m’inscrire dans le projet du club. On aurait pu bien s’entendre. Quand je joue dans un club, ce n’est pas juste pour jouer au foot, prendre mon salaire et rentrer chez moi. C’est pour participer à la vie du club. C’est une histoire qui a duré très peu de temps, mais qui a été très forte.

C’était comment du coup, d’arriver à Rennes dans un tel contexte ?
Je devais jauger la mentalité, qui était complètement différente de Bastia. Les gens sont moins chaleureux, plus renfermés sur eux-mêmes. Même si, une fois qu’ils vous ouvrent la porte, ils vous l’ouvrent vraiment. Pour ma famille, c’était un choc. Ma fille, pour l’envoyer à l’école, c’était la galère. Elle pleurait, il faisait très froid. Ça a mis un peu de temps à se mettre en place.


Tu as plus tard retrouvé un peu de Corse à Nice, avec Frédéric Antonetti. L’embrouille avec lui part d’une incompréhension ? Il pensait que tu t’engueulais avec son adjoint, Jean-Marie de Zerbi.
C’est ça. Nos relations étaient déjà tendues. Il ne me faisait plus trop jouer. Quand j’allais le voir, les explications n’étaient pas très claires. Mais pour revenir sur l’embrouille, il croyait que je m’engueulais avec le coach De Zerbi. Mais ce n’était pas du tout le cas ! On rigolait. Je lui disais : « Viens là ! » Mais sur le ton de la plaisanterie. Lui-même m’avait fait un clin d’œil. C’était la pause, j’étais assis et il dit à Jean-Marie : « Oh Jean-Marie, s’ils te font chier, tu as qu’à les mettre dehors ! » Moi, je le regarde, je lui dis que ce n’était pas du tout le truc, que je rigolais. Il me regarde et me dit : « Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? » Il vient vers moi, il se rapproche en me disant ça. Je me lève, on se rapproche, il me dit : « Quoi ? Tu n'es pas content ? » Je le pousse une fois et après tous les joueurs sont venus au milieu. C’est dommage, c’est quelqu’un que j’appréciais beaucoup. C’était un super entraîneur, franchement. Après, dans sa façon de manager, il était très rustre. Avec plus de dialogue, on aurait pu éviter ça. Mais c’est du passé, si je le vois, je lui serre la main. J’aimerais bien avoir une discussion avec lui.


Tous ces cartons, c’est quelque chose que tu regrettes aujourd’hui ou pas du tout ?
Mais non, maintenant j’en rigole ! Je ne regrette rien du tout. Après, il y en a que j’aurais pu éviter. Mais ça faisait partie de mon jeu, de ma vie, de mon caractère. Ce n’était pas réfléchi, pas calculé. C’était sur le terrain. C’est comme ça que je jouais. Si je n'avais pas eu ça, je n’aurais pas eu la carrière que j’ai faite.

Plus jeune, quand tu jouais à Nîmes, tu prenais déjà beaucoup de cartons ?
Ah oui, j’étais pareil. Engagement à fond. Ce n’est pas un trait de caractère qui est venu après. Un jour, je me rappelle, avec un petit, je tacle fort, on se relève, on commence à se pousser et mon coach m’a sorti du terrain. J’avais dix ans. J’en pleurais.

Tu as appris à gérer ta colère, depuis ?
Oui. En vieillissant, en ayant des enfants, on ne veut pas avoir l’image du garçon qui s’embrouille avec tout le monde. Parce que ce n’est pas une bonne image, mine de rien. J’ai quand même travaillé sur moi même. Pour me calmer, de suite, je pensais à mes enfants. Je n’aurais pas aimé qu’ils me voient dans cet état-là. Ça fait souffler, réfléchir.


À Bastia, Yannick Cahuzac est sur tes traces niveau cartons. Pourquoi les joueurs comme vous prennent autant de cartons, même en vieillissant ?
Déjà, il joue milieu défensif. Il est au cœur du jeu. C’est plus facile de prendre des cartons que si tu joues sur un côté ou devant. C’est comme ça. On est tellement passionnés par ce que l’on fait, tellement à 200% que parfois on se fait emporter par la vague. On n’arrive pas à se contenir. Ça fait partie des qualités du joueur aussi. Il y en a certains qu’il aurait pu éviter, comme moi.

Ça te fait rire quand tu vois des gros tacles ou des rouges à la télé ?
Non, ça ne me fait pas rire ! (Il rit) Après, quand je vois le dernier carton qu’a pris Cahuzac, à un moment donné, les arbitres il faut qu’ils arrêtent de cataloguer des joueurs parce qu’ils sont hargneux. Qu’ils ont un gros caractère. Il y a certains arbitres qui ne supportent rien. Avec Monsieur Chapron, on ne peut rien dire, on ne peut rien faire. Le football ne peut pas évoluer avec des arbitres comme ça. Ils veulent montrer qu’ils ont l’autorité et se permettent tout et n’importe quoi. C’est dommage d’en abuser pour mettre des cartons n’importe comment. Alors qu’il y a des arbitres qui dialoguent, qui te préviennent.


Lors d’un BastiaMonaco, tu avais mis une gifle à Gaël Givet, si je me souviens bien.
Euh... je crois. C’est une histoire de match... Tant que ça reste dans le match, il n'y a pas de problèmes. Quand ça va plus loin, c’est autre chose. Après le décès de mon frère, on jouait au PSG et Llacer avait dit quelque chose qu’il ne fallait pas dire. J’étais avec Jojo Bonavita devant les vestiaires après le match et il ne sortait pas. C’était Luis Fernandez l’entraîneur. Je lui ai dit que je restais tant qu’il ne sortait pas s’excuser : « Soit il s’excuse devant tout le monde, soit vous me le sortez et je me l’attrape dans le bureau et je lui mets le compte. » Le joueur était sorti et s’était excusé devant tout le monde. Il ne faut pas déborder.

C’était comment cette période sans jouer pour toi, après l’altercation avec ce journaliste de L’Équipe ? Tu te disais : «  Cyril, il faut que tu te calmes ? »
Non, je ne me suis pas dit ça. Peut-être que si c’était à refaire, je ferais pareil. Il a sali mon nom avec des mensonges. Il a insulté ce que mes parents m'ont inculqué : être poli, sérieux, ne pas raconter n’importe quoi. C’était une période où j’avais ma petite fille à l’hôpital. Mauvaise période. Est arrivé ce qui devait arriver. Quand on dit de Cyril Jeunechamp qu’il organise des réunions pour faire virer le coach, qui était René Girard, que je considère presque comme mon père, c’est que ses sources n’étaient pas bonnes. Quand on publie ça dans un journal comme L’Équipe, c’est m’insulter. Je ne peux pas laisser passer ça.

Vous aviez essayé de discuter ?
Ouais. Quand j’ai vu qu’il montait sur ses grands chevaux, que pour lui c’était moi le con et qu’il n’avait rien à se reprocher, la pression est montée. Et c’est parti.

Pour toi, quand tu t’embrouillais, ce sont plutôt les autres qui cherchaient que toi ?
Franchement, je ne suis pas du genre à chercher la merde. Mes parents ne m’ont pas éduqué comme ça. Dans la vie de tous les jours, je suis plutôt calme. Je n’ai pas un tempérament de con. Après, je n’aime pas me faire marcher dessus. Et je pars au quart de tour.


Mais tu es d’accord que tu t’énervais quand même trop facilement ?
Oui (Il rit). Sinon, je serais con ! J’avoue.

Les jeunes que tu entraînes, ils savent tout ça sur toi ?
Oui, ils sont allés voir des choses sur YouTube. « Coach, là, vous y êtes allé fort ! » Mais je leur dis qu’avant, on pouvait faire des choses que maintenant on ne peut plus faire. J’essaie de faire passer la pilule comme ça. J’essaie d’inculquer des valeurs de respect. Je leur explique les conséquences que ça peut avoir.


Tu as un geste que tu regrettes, dans ta carrière ?
Non, parce qu’au moins, je n’ai jamais blessé un joueur. J’en suis content. On me traite de « casseur de jambes » , mais je n’ai jamais rien cassé.

Tu as déjà pensé qu’un coéquipier allait trop loin ?
Ouais, Fred Mendy. C’est mon pote. Sur le terrain, c’était un fou furieux. Il avait dé-cou-pé Daniel Morreira, un jour ! Il l’avait coupé en deux. Et en plus, derrière, il y va et il lui dit de tout. Magnifique.

À l’inverse, repenses-tu parfois à un geste en te disant : « Celui-ci, il l’a bien cherché » ?
Ouais. Quand on jouait contre Metz, avec Fred Meyrieu, à chaque fois, ça frottait. Un jour, j’ai essayé de prendre le ballon, lui il chambrait et j’y suis allé vraiment fort. Même par terre, je suis allé le voir et je lui ai dit : « Tiens, celui-là tu l’as bien mérité ! » Avant, on pouvait faire ça. C’était mieux avant.

Propos recueillis par Thomas Andrei
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : -1
"[...]René Girard, que je considère comme mon père."
Ah d'accord, ça explique des choses.
Note : 1
Mouai.. c'est un peu comme se faire traiter de pervers par georges tron
mara donna des frissons Niveau : CFA
Quelle belle référence !
C'est bien dans les fans de foot qu'on trouve le plus d'adeptes du style Georges Tron à lécher des pieds !
2 réponses à ce commentaire.
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
Note : 2
Ce joueur était une vrai salope sur le terrain, mais dans une équipe il faut 1 ou 2 gars comme ça. Des mecs pas forcément talentueux mais des gars qui portent leurs couilles, près à aller au charbon à chaque contact. Même si le foot d'aujourd'hui est beaucoup moins violent, ça n'en reste pas moins un sport de duels. Chaque grande équipe à son chien de la casse. A l'heure des joueurs youtube, c'est pas plus mal pour les jeunes des savoir que le foot c'est pas juste roulette pétit pont.
cedoukeita Niveau : DHR
bien vrai ce que tu dit. je le detestait car c'était un vrai sauvage ce type mais franchement avoir un Thiago Motta dans mon club quelle kiff !
1 réponse à ce commentaire.
 //  15:17  //  Supporter du Red Star
"J’essaie d’inculquer des valeurs de respect. Je leur explique les conséquences que ça peut avoir"...

Est ce la traduction de "Respecte mon autorité car sinon c'est une tarte dans ta g..." ? Si on décompose on a bien : valeurs de respect + explication des conséquences, non?
Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
"Même par terre, je suis allé le voir et je lui ai dit : « Tiens, celui-là tu l’as bien mérité ! » Avant, on pouvait faire ça. C’était mieux avant."

Woh punaise le mec. Tout pour me plaire.
N'empêche qu'à Rennes il a porté le brassard, le limiter à son jeu rugueux, c'est faire erreur. C'était une valeur sûre de la ligue 1 et surtout le mec était prêt à aller à la guerre pour son équipe. Un profil indispensable mais de plus en plus rare...
Somemightsay Niveau : District
Lui à droite et Cyril Rool à gauche à Nice houuuu !!! J'aurais posé une question sur leur relation ? À l'entraînement, ça devait chaud !
Ce commentaire a été modifié.
Johnny Decker Niveau : DHR
À Nîmes en National en 1996, c'était lui et Johnny Ecker!
1 réponse à ce commentaire.
Karrinika
Toi seul? Le meilleur de la rencontre sur le http://ow.ly/hNEn30bHxh2
La sanction d'un an de suspension pour avoir seulement tapé un journaleux était proprement scandaleuse. Ça n'a rien à voir avec le terrain. Si la journaliste veut porter plainte, elle va au pénal et on laisse le plan sportif en dehors de tout ça.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26