1. //
  2. // 2e journée
  3. // AS Roma/Juventus

Cuadrado à la Juve, oui, mais pour quoi ?

Conte en rêvait, Allegri l'a fait. Déjà pisté par la Vieille Dame il y a un an, Juan Cuadrado vient de rejoindre le champion italien sous la forme d'un prêt sec, sans option ni obligation d'achat. Une transaction qui devrait permettre au joueur de rebondir après son flop londonien et aux dirigeants bianconeri de s'offrir un remplaçant de luxe. Car oui, c'est bien du banc de touche que risque de débuter la saison du rasta colombien.

4 21
« Je lis avec stupeur dans certains journaux italiens l'existence de personnages imaginaires et des agents associés à Cuadrado. Donc je pense qu'il est juste de clarifier la situation. Cuadrado est un joueur de Chelsea, fortement soutenu par Mourinho qui croit en lui. Juan est très bien à Londres et très susceptible de rester à Chelsea. D'autres équipes s'intéressent à lui, mais je le répète, Juan est un joueur de Chelsea. » Quand Alessandro Lucci, l'agent de Juan Cuadrado, prononce ces mots dans les colonnes de TuttoMercato début juillet, on se doute que lui-même ne croit pas une seconde à ce qu'il raconte.

Et pour cause, en quatre mois dans la capitale anglaise, le Colombien de 27 ans n'a été titularisé qu'à quatre reprises par le Mou (dont deux sorties à la mi-temps) et n'a jamais inscrit le moindre but ni délivré la moindre passe décisive. Un fail, un vrai, surtout quand on sait que le joueur a été transféré de la Fiorentina à Chelsea pour quelque 35 millions d'euros le 2 février dernier. Barré par Hazard, Willian, Oscar et surtout Pedro qui vient de poser ses bagages, il semblait évident que le Colombien aux tresses folles n'allait pas s'éterniser sur les bords de la Tamise. Annoncé au Barça, puis à Manchester United l'été dernier, Juan Cuadrado revient finalement en Italie six mois après avoir quitté le pays et le club qui l'a vu éclore.

Viola, amour et jalousie


L'idylle entre la Juventus et l'ailier colombien ne date pas d'hier, ni même de mardi – jour de la signature du contrat. En réalité, Beppe Marotta et Fabio Paratici avaient déjà l'œil sur la pépite colombienne bien avant que Max Allegri ne prenne les rênes de la Vieille Dame. Impressionné par la seconde année florentine de Cuadrado (15 buts et 11 assists sur la saison 2013/2014), Antonio Conte soumet le nom du Colombien à ses dirigeants dès le printemps 2014. Le joueur étant toujours en co-propriété à cette période (50% Fiorentina, 50% Udinese), l'opération se complique et finit par ne rien donner, si ce n'est un rachat définitif de la formation viola en juin 2014 suivi d'une prolongation de contrat dans la foulée. La suite est bien connue. Conte démissionne, Allegri le remplace au pied levé, mais le staff bianconero n'abandonne pas son idée pour autant. Dragué par de nombreux clubs européens cet hiver, le joueur jette son dévolu sur Chelsea après avoir nié vouloir rejoindre la Vieille Dame. Six mois et demi plus tard, crac ! En manque de temps de jeu chez les Blues, le joueur fait ses valises, réserve un Londres/Turin et atterri à la Juve, ennemi historique de la Fio.

Cuadrado au mur ?


La Juve voulait Cuadrado, la Juve a eu Cuadrado. D'accord, et maintenant ? Acclamé par les tifosi dès sa sortie de l'avion, souriant à l'entraînement et en conférence de presse, le Colombien pourrait rapidement déchanter en voyant que les plans de Max Allegri ne sont pas forcément adaptés à son jeu et son positionnement. Habitué à évoluer sur la droite du terrain comme latéral, ailier, voire seconda punta sous les ordres de Mourinho et Montella, l'ancien Blue va devoir bosser dur s'il compte mettre les habituels titulaires au tapis. Si l'équipe type d'Allegri est loin d'être complètement arrêtée compte tenu des blessés (Marchisio, Khedira, Morata) et de cette fin de mercato agitée, on voit mal Lichtsteiner, Morata ou même Pogba se farcir le banc au profit du Colombien. Alors que le 4-3-1-2 voulu et mis en place par le Toscan l'année dernière semble difficilement lui convenir, le 3-5-2 où devraient évoluer Marchisio, Pogba, Évra (ou Alex Sandro), Lichtsteiner et probablement Draxler risque de lui être encore plus préjudiciable. Dans ce cas, le Sud-Américain n'aura d'autre alternative que de jouer les remplaçants de luxe.

Vu sous cet angle, le recrutement du Colombien peut se révéler fort judicieux, étant donné la longue et difficile saison qui attend les Juventini. Néanmoins, un autre détail du contrat pose problème : ce prêt d'un an, sec, et sans option d'achat. Ce qui signifie qu'au 30 juin 2016, logiquement, Juan Cuadrado repartira pour l'Angleterre, et ce quelles que soient ses performances. Dès lors, difficile d'imaginer la Vieille Dame bâtir une équipe autour de son nouveau numéro 16. Au mieux, Cuadrado fera comme Morata et Pereyra l'année passée : des débuts timides et une montée en puissance progressive. Au pire, il continuera sur la lancée de sa triste expérience anglaise et quittera le Piémont la queue entre les jambes. « Je remercie Dieu de m'avoir donné cette opportunité, mon agent ainsi que la Juventus. Ce sera un challenge pour moi. Je me suis toujours entraîné, même lorsque je n'étais pas invité à le faire. J'ai fait un bon choix en venant ici et j'espère faire de grandes choses avec cette très grande équipe » , a-t-il déclaré ce vendredi devant la presse. Espérons surtout que Dieu le protègera le 24 avril 2016, date d'un certain Fiorentina-Juventus...

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
cerveau-gauche Niveau : Loisir
Plus l'éventualité de l'arrivée de Draxler, ça peut faire aussi mal pour la concurrence
il sor dou lui ? connai pas.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Cuadrado a 2 pedro dans les orteils !
Sinon il va réussir a turin
Cuadrado progressivement à droite à la place de Lichsteiner, d' abord dans le 3-5-2 puis dans la défense à 4.
Le prêt sec n' empêche pas un transfert cet hiver ou l' été prochain.
Tout simplement ;)
Je ne savais même pas que le prêt était sans option d'achat. Ça devrait cantonner Cuadrado à un rôle d'alternative (élargissement des possibilités tactiques, doublure dans les systèmes préférentiels). De fait, modifier les plans de l'équipe pour coller spécialement à ses qualités devient assez vain.

Mais j'avoue que, peu importe les modalités, je n'étais pas très convaincu par cette arrivée. Elle signe un peu pour moi l'avènement des seconds choix et une dérive du projet de jeu. Allegri voulait qualité et créativité pour renforcer son 4-3-1-2, on aura la verticalité de Cuadrado (qui était ironiquement un désir de Conte). Pour le timing, c'est pas super. Et après la vente de Vidal et les départs de Pirlo et Tévez, on est clairement dans une situation d'affaiblissement général de l'équipe type à court terme.

Il y a de la bonne gestion économique, du développement durable et tout ça... Mais les objectifs techniques pour la saison à venir prennent le visage d'une vieille promesse.
harry plotteur Niveau : DHR
pas impossible que ce joueur soit passé par Chelsea uniquement car la Fio refusait de le vendre à un autre club de série A l'année d'avant..
je sais pas pourquoi dans l'article c'est écrit que cuadrado c'est sans option d'achat , en italie ils disent tous avec option d'achat à 26 millions
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Allez, il fait une saison de porc et il part a Man City pour 100 millions l'ete prochain.
Et Draxler, c'est mort et enterré, sinon. Il part à Wolfsburg.
Ouais, il y a erreur. C'est bien prêt payant 1,5M€ et option d'achat à 25M€, selon plusieurs sources sérieuses. J'avais de gros doutes mais le mec avait l'air tellement sûr de son coup...
A vrai dire, je pensais aussi que le prêt comportait une Option ou Obligation d' achat. Maintenant, Marotta est un grand dirigeant qui agit avec intelligence et éthique, j' ai donc confiance en ses choix. Le prêt sec n' empêche pas un éventuel achat, la côte de Cuadrado ne pourra pas non plus augmenter, cette dernière étant à son maximum.

Concernant l' affaiblissement de l' équipe, je comprends ton point de vue mais ne le partage pas complétemnt ;)
Neto supérieur à Storari en doublure, Rugani a + de potentiel qu' Ogbonna, Sandro largement meilleur que De Ceglie ( et permettra à Asamoah de passer MDéf à son retour blessure ), Cuadrado offre plus de possibilités et est nettement + fort qu' Isla ( et permet le retour en DC de Caçeres ) : Défensivement le recrutement est très bon, avec des doublures qui seront dans les mois à venir titulaires en puissance.

A l' attaque, Llorentz pour MAndzukic c' est bien mieux, Dybala pour Tevez c' est un pari mais ils ont un profil similaire, Zaza pour Coman ( l' un n' a jamais rien prouvé et ne m' emballe pas du tout, l' autre a démontré de bonnes choses à Sassuolo mais doit confirmer ) : Attaque Ok pour moi, plus de profils, + de variantes et une nouvelle dynamique.

Au milieu par contre il faut mieux remplacer Vidal et Pirlo car Khedira + Lemina + Draxler si çà se fait c' est très bien, mais il manque encore une pointure : Witsel terminerai un mercato rondement mené.
Mon dernier msg s' adressait à 'TheFifthBeatle' ( ok j' ai compris le truc pour les réponses maintenant ).
Merci à tous pour les précisions, on est bien d' accord il y a bien une OA comme certains sites l' affirment.
Bon match !
L'Étoile Filante de Ouagadougou Niveau : District
Isla à l'OM, oui mais pour quoi?

Les tifosi de la Juve, Isla ça donne quoi? Il peut jouer quelle poste, à part arrière droit?
Message posté par L'Étoile Filante de Ouagadougou
Isla à l'OM, oui mais pour quoi?

Les tifosi de la Juve, Isla ça donne quoi? Il peut jouer quelle poste, à part arrière droit?


Milieu pour Isla, c'est préférable. C'est en tout cas là qu'il a brillé avec l'Udinese comme jamais il n'a pu le faire à la Juve.
Cuadrado à la place de Lichsteiner ça n'a pas de sens?

Sur le côté droit y a que Lichsteiner, Isla et maintenant Cuadrado. Isla va pas rester longtemps, et les supporters de la Juv ont l'air de vouloir un remplaçant à Lichsteiner.

Le barca comptait remplacer Dani Alves par Cuadrado, ca me semble logique que la Juv. fasse de même.

Fallait pas pondre un texte aussi long pour répondre à cette question
Message posté par L'Étoile Filante de Ouagadougou
Isla à l'OM, oui mais pour quoi?

Les tifosi de la Juve, Isla ça donne quoi? Il peut jouer quelle poste, à part arrière droit?


Isla est un joueur capable d' occuper tout le couloir droit : arrière droit dans un 4-4-2 ou latéral droit dans un 3-5-2, bon joueur qui a un gros volume de jeu ( cf Copa America ), il a été très bon performant à Udine mais n' a jamais pris la place de Lichsteiner.

PS : Très bon club L'Étoile Filante de Ouagadougou, suis fan aussi ;)
Message posté par Jordy
Cuadrado à la place de Lichsteiner ça n'a pas de sens?

Sur le côté droit y a que Lichsteiner, Isla et maintenant Cuadrado. Isla va pas rester longtemps, et les supporters de la Juv ont l'air de vouloir un remplaçant à Lichsteiner.

Le barca comptait remplacer Dani Alves par Cuadrado, ca me semble logique que la Juv. fasse de même.

Fallait pas pondre un texte aussi long pour répondre à cette question


Bien résumé, 100 % d' accord.
Message posté par Jordy
Cuadrado à la place de Lichsteiner ça n'a pas de sens?

Sur le côté droit y a que Lichsteiner, Isla et maintenant Cuadrado. Isla va pas rester longtemps, et les supporters de la Juv ont l'air de vouloir un remplaçant à Lichsteiner.

Le barca comptait remplacer Dani Alves par Cuadrado, ca me semble logique que la Juv. fasse de même.

Fallait pas pondre un texte aussi long pour répondre à cette question


Bien résumé, 100 % d' accord.
Message posté par Jordy
Cuadrado à la place de Lichsteiner ça n'a pas de sens?

Sur le côté droit y a que Lichsteiner, Isla et maintenant Cuadrado. Isla va pas rester longtemps, et les supporters de la Juv ont l'air de vouloir un remplaçant à Lichsteiner.

Le barca comptait remplacer Dani Alves par Cuadrado, ca me semble logique que la Juv. fasse de même.

Fallait pas pondre un texte aussi long pour répondre à cette question


Bien résumé, 100 % d' accord.
Décidément, j' ai du mal avec l' informatique ce soir mais bon comme on dit ' mieux vaut 3 fois qu' une ' ;)

J' ai trouvé le match très intense, avec une Juve qui n' a pas su existé la faute au coaching d' Allegri : Padoin et Sturaro sont de bons joueurs mais pas assez créatifs, mettre Pereyra, Cuadrado et Morata d' entrée aurait permis aux Bianconeri de prendre + le jeu à leur compte et de moins subir.

Bravo à la Roma !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 21