1. //
  2. // 37e journée
  3. // Liverpool/Crystal Palace (1-3)

Crystal Palace gâche la fête de Gerrard

Dans une très belle atmosphère, Steven Gerrard a fait ses adieux à Anfield, au cours d'un match chargé en émotion. La défaite, 1-3, est anecdotique. Les adieux, eux, ont été grandioses. À l'image du joueur que Steven Gerrard a été au cours de ses 17 années de carrière à Liverpool.

Modififié
8 12

Liverpool - C. Palace
(1-3)

A. Lallana (25') pour Liverpool , J. Puncheon (43'), W. Zaha (60'), G. Murray (90') pour Crystal Palace.


L'amour dure 17 ans, et 185 buts. Il est 19h22 à Liverpool, et le coup de sifflet final retentit quand Steven Gerrard dit au revoir, pour la dernière fois, à son jardin, et à son peuple. Alors, la foule se lève, et applaudit. Une ovation grandiose pour clore une histoire d'amour longue de 17 ans, et faite de bonheurs intenses, comme de tristesses infinies. De la joie, beaucoup, des grosses larmes également, mais surtout une fidélité inoxydable entre ce capitaine exemplaire et ce club de légende. Si aujourd'hui, Liverpool pleure à chaudes larmes, ce sont tous les amateurs de football qui ont les yeux embués en voyant une ville entière dire adieu à l'un des derniers grands gentlemen de ce sport. Alors, même s'il reste un match à disputer à Stoke le week-end prochain, il est l'heure de saluer une dernière fois le numéro 8 des Reds. Au revoir, Monsieur Gerrard.

Puncheon, le trouble-fête


Après une haie d'honneur formée par les deux équipes, et deux superbes tifos à la gloire de leur capitaine, le You'll Never Walk Alone traditionnel est chanté, un peu plus fort qu'à l'accoutumée. Car aujourd'hui, tous les yeux sont tournés vers un homme : Steven Gerrard. C'est donc sous le soleil et les chants à sa gloire que le coup d'envoi est donné et qu'Emre Can tente sa chance une première fois de loin, mais sa tentative passe à côté. Rapidement, les Reds prennent possession du ballon, mais peinent à se créer de véritables occasions de but. Sur un coup franc botté par l'icône, Anfield reprend ses chants de plus belle, mais la tête de Škrtel file en sortie de but. Assez discrets depuis le début de la rencontre, les hommes de Pardew tentent néanmoins de gâcher la fête par Bolasie, qui voit sa frappe à l'angle de la surface détournée en corner par Škrtel.

Mais qui dit fête dit également cadeau, et Martin Kelly, formé à Liverpool, offre l'ouverture du score à Lallana après une passe en retrait mal assurée vers son gardien (1-0, 26e). Dans la foulée, Ledley a l'occasion d'égaliser après un beau rush de Bolasie, mais envoie son tir en tribunes. Les Eagles n'abdiquent pas, et il faut une belle détente de Mignolet pour arrêter un tir contré de Puncheon. Peu avant la mi-temps, Sterling est renversé dans la surface et le peuple rouge gronde pour voir son capitaine tirer un penalty d'adieu, mais l'arbitre ne bronche pas. Dans la foulée, Bolasie prend de vitesse Emre Can et obtient un bon coup franc, que Puncheon exécute avec brio (1-1, 42e), avant que l'arbitre ne renvoie les deux équipes au vestiaire.

Crystal Palace, la bête noire


La dernière mi-temps de Gerrard à Anfield débute plutôt mal pour son équipe. Après une première frayeur d'entrée, Jason Puncheon balance une lourde frappe, qui passe, heureusement pour les supporters des Reds, au-dessus de la cage de Mignolet. Dans la foulée, Ibe, en parfaite position pour donner un bon ballon en retrait, préfère tenter sa chance tout seul, mais sa frappe termine dans le petit filet. Si Lee réclame ensuite un penalty, sans succès, c'est Coutinho qui se met en évidence par une grosse frappe, qui passe une nouvelle fois au-dessus des bois. C'est ensuite Jordan Henderson, puis Ibe qui tentent d'offrir la victoire à leur capitaine en frappant de loin, mais sans succès là non plus. C'est le moment choisi par Crystal Palace pour glacer Anfield. À la suite d'un beau une-deux sur l'aile droite, Zaha, à peine entré en jeu, profite d'un bon centre de Bolasie pour pousser la balle au fond (1-2, 60e). Pour réagir, Steven Gerrard tente sa première frappe à l'entrée de la surface, cadrée, mais Hennessey se couche bien. Quelques secondes plus tard, Bolasie, excellent sur ce match, crochète dans la surface et envoie une belle frappe en plein sur la barre.

Mais les Reds poussent pour au moins offrir un dernier but à leur capitaine. Emre Can, après une belle déviation de Gerrard, voit sa tentative passer de peu à côté, puis Anfield rugit quand l'idole est ceinturée dans la surface par Martin Kelly. C'est finalement un coup franc qu'offre l'ancien coéquipier de Gerrard à Liverpool quelques minutes plus tard, mais malgré l'enthousiasme du kop, Gerrard ne cadre pas. Dans une fin de match où ses coéquipiers font tout pour le voir inscrire son nom sur le tableau d'affichage, Gerrard se voit offrir une nouvelle opportunité, mais son plat du pied manqué à l'entrée de la surface est complètement dévissé. Dans les derniers instants, Puncheon donne une grosse frayeur à Mignolet, avant que Zaha ne se fasse faucher par Lucas à l'entrée de la surface et obtienne un penalty que Murray transforme en deux temps (1-3, 91e). Alors oui, Crystal Palace aura réussi à gâcher la fête de Steven Gerrard sur le terrain. Mais le but de ce match était ailleurs. Aujourd'hui l'essentiel était de dire « Goodbye, and thank you, Captain  » .

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mothafucka Niveau : CFA
Un but de Palace HJ, le péno en dehors de la surface. Bravo l'arbitre, gros match.
Plus qu'un match et cette saison de merde est enfin finie, ça commençait à faire long.

Pour le reste, match tout pourri de Liverpool. Rodgers, démissionne, tu feras plaisir à tout le monde. Mais vu l'égo à la Mourinho que tu te payes, j'imagine que je peux toujours rêver.
Quel belle hommage d'Anfield. Un magnifique You'll never walk alone pour cloturer une carrière magnifique. Peu importe le résultat d'aujourd'hui, il a été le joueur parfait que tout entraineur rêve d'avoir comme milieu et comme capitaine, toujours à se battre pour la victoire.
Ca fait mal de le voir partir, Liverpool perd son plus grand joueur. Il aurait mérité mieux mais il est toujours resté quand même et c'est pour ça que c'est le plus grand.
Respect monsieur Gerrard ! YNWA
floyd pink Niveau : CFA
Faire un hommage à Gerrard aujourd'hui, bien sur, mais pourquoi le faire aussi avant le match ?
Tu te prends une ovation comme ça, avec tes 3 filles, devant 40 000 supporters, comment tu veut commencer un match après ça ?
Ça je trouve que c'était pas pro pour le coup

Mais bon, mis à part ça, on est tous triste aujourd'hui, la PL ne sera plus la même.

PS: Gerrard a surement les 3 petites les plus mignonnes du monde... ça a pas l'air étonnant quand on voit la maman.
C'est dans la rubrique "dramaturgie du foot" que Steven Gerrard est grand. Et ce soir est partie intégrante de moult exemples. J'imagine qu'il le dira lui-même, peu importe ce qu'il s'est passé ce soir (qu'il s'agisse réellement d'un match pitoyable de liverpool, de lui ou de l'arbitre), on est content de l'avoir vu jouer. Pas ce soir mais, pour ma part, depuis 10 ans, pour d'autres plus encore.
C'est beau, il lui reste encore un match avec ce maillot, puis après plus rien ! Tout ce qu'il nous restera seront des souvenirs, mais superbes...
Merci Stevie, à mes yeux tu représente le foot, le spectacle, la folie... Tu as donné un véritable sens à ta carrière, à la fidélité, et tu as énormément donné à ce club, et à notre amour du foot.
Ne t'éloigne pas trop trop non plus.. bises
mister_flash Niveau : District
W.Zaha qualifie ManU pour la C1 et ça c'est beau comme sa romance avec Geraldine Moyes!
Aujourd'hui, c'était le dernier match à Anfield pour la légende.
Liverpool perd un grand joueur, et plus qu'un joueur, Liverpool perd un homme.
Son courage, son abnégation, ses passes inspirée, sa technique.
Il aura marqué son club, son équipe, son couloir droit.
Adieu, Glen Johnson.
Goodbye captain, le meilleur milieu de terrain de la dernière décennie tout simplement.

https://www.youtube.com/watch?v=elVt-NszDtI
Gerrard était le capitaine de ce soir où Liverpool a remporté la plus fantastique finale de Champion's League. Oh You Beauty !
Foxinzechiken Niveau : District
Quelle classe. Quelle sortie. What a fuckin player... The captain
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
En dehors de toute cette célébration je voudrais pas être alarmant mais faudrait se bouger sévèrement le cul si on veut jouer ne serait-ce que l'Europa League, parce que Tottenham est à 1 pt et Southampton à 2 pts, donc on a encore largement de quoi finir 6 ou 7ème.
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Je m'en remet toujours pas ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 12