1. // Cinéma

Cry me a River

0 0
De passage à Paris jusqu'au 8 juillet pour le Festival Paris Cinéma , l'acteur, réalisateur et producteur mexicain Gael Garcia Bernal reconnait avoir mal vécu, certes sa déchirure des ligaments du genou droit – «  Je ne peux plus jouer du tout alors que ça me démange tout le temps... » -, mais surtout la descente de River Plate : «  Comme j'habite à Buenos Aires, et même si je supporte Boca, je suis allé voir le dernier match de la saison au Monumental. Ce match nul, c'est une tragédie du quotidien, j'ai vu des gens errer, hagards et désemparés, comme si on leur amputait une partie de leur vie sociale. Et pas seulement des supporters de River, hein, même ceux de Boca ne savent pas comment réagir... Ils sont tristes, ils savent qu'ils ne verront plus de si tôt de clasico, parce qu'il ne faut pas se méprendre, hein : la Segunda Division, c'est faible du point de vue sportif et surtout assez dégueulasses, avec des matchs coupe-gorges. Et comme beaucoup de joueurs ne seront pas solidaires avec le club et vont partir, dans le meilleur des cas, ça va leur prendre quatre ans pour remonter... » .

BF

A voir : Jeudi 7 juillet 2011, au MK2 Bibliothèque (Paris – 13ième) en présence de Gael Garcia Bernal - 19h : Los Invisibles, suivi de Déficit, son premier long-métrage comme réalisateur
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Del Nido se fâche
0 0